Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 00:40

.

Tout le monde affichait les pronostics : Sarko vs Ségo, la lutte fratricide était lancée. Sauf que, d’un coup, surgit Bayrou, comme sorti d’un chapeau. Il n’existait presque pas il y a quelques mois et le voilà maintenant en présidentiable potable.

Voici le candidat en train de battre la campagne, avant de se faire battre dans la campagne. Reste dans le pré, on dit qu'on y trouve le bonheur.

 

Qu’est-ce qui pourrait bien expliquer un tel bond dans les sondages ?

.

Voici quelques pistes pour vous guider à éclaircir le mystère :

.

Il représente le vote non polémique. Du coup, les Français – toujours frondeurs et assez cachotiers – donnent son nom en guise d’opinion de vote, ça fait propre => on ne passe ni pour un facho, ni pour un gauchiste.

..

Il dit nettement moins de conneries que Ségo et montre moins les crocs que Sarko. C’est un peu la « force tranquille » version 2007 => il ne fait pas peur.

.

Il dit être centriste, ce qui lui permet de « bouffer à tous les râteliers » et d’aller piocher des idées à droite à gauche sans être taxé de vendu, de judas => sauf qu’il est très inconfortable d’avoir le cul entre deux chaises car on passe son temps à essayer de ne pas se casser la gueule.

..

Il ne sera pas élu parce qu’il a déjà fait partie du gouvernement mais n’a pas réussi à tirer son épingle du jeu. Pas évident de s’afficher comme homme d’Etat potentiel et indépendant quand on a fait partie de la même équipe que Sarko, Juppé ou Pasqua => ça fait un peu tâche sur le CV…

.

Il ne cherche pas à faire des effets de manche, à sortir des « petites phrases » ou de grandes affirmations polémiques => il ne fait pas de vague, mais donne l’impression de manquer de charisme.

.

Il veut s’afficher comme un pseudo candidat rebelle contre le système politique actuel alors qu’il y évolue pourtant depuis des décennies (ministre de l’Education, député européen, député, conseiller général) => pas très crédible le gars. 

. 

Il se présente comme l’héritier de Chirac de 1995 alors qu’à cette époque il soutenait Balladur => cherchez l’erreur…

.

Il est totalement pour l’acceptation du Traité de Constitution Européenne => mais 55 % des Français n’en ont pas voulu.

.

Il veut former son gouvernement avec les « meilleurs » de gauche et de droite alors que ces éléments ont tous été au pouvoir sans pour autant faire quoi que ce soit de constructif => faire du neuf avec du vieux ?

 

.

Il a exprimé son accord pour l’application de la directive Bolkestein (le fameux plombier polonais !) => les députés UDF n’ont pas bien mesurer l’impact de la mesure sur nos emplois.

.

Finalement, c'est un peu notre Cabrel de la politique, il aime les chemins, les dames, les cailloux... il a un côté sympathique. De là à le mettre à l'Elysée, il va falloir travailler encore un peu la conviction et l'acharnement.

.

Il aura au moins eu le mérite de nous débarrasser de Ségo et d'inquiéter Sarko, ça fait toujours plaisir.

 

 

.

.

Sister "je ne reconnais plus personne quand l'heure de voter sonne..." 

 

Partager cet article

Repost0
16 avril 2007 1 16 /04 /avril /2007 01:15

 

 

Il ne me reste que quelques jours pour vous faire voir la campagne par l’autre bout de la lorgnette, alors je presse le pas. Pour voir le premier épisode, c’est ici.

Oui, je vous l’annonce dès maintenant, il va falloir faire un stock de vaseline, de pommade anti-hémorroïdaire, d’aspirine et peut-être aussi d’antidépresseur car on va morfler sévère pour les années à venir.

 

 

Pourquoi il va accéder au pouvoir ? Aucune idée, perso il me tape sur les nerfs de façon systématique. Je me demande bien ce qui peut pousser quelqu’un à voter pour celui qui rêve de copier la politique de G.W. Bush (bien qu’ayant approuvé la ligne de conduite de Chirac sur la conduite à tenir face aux E.U.). Ça fout la trouille !

 

Ce type là a un égo surdimensionné et, à côté de lui, Berlusconi n’est que de la petite bière et risque de faire pâle figure (un comble pour cet accro des UV). D’ailleurs, ses compatriotes le lui rendent bien. Je vous assure que ce timbre n’est pas un fake ou un montage quelconque, il existe réellement ! Bon, pour l'instant, c'est en Israël uniquement, mais il risque de nous en imposer un chez nous aussi.

Aucun commentaire, l'image est assez parlante.

 

 

 

Quelques éléments qui m’inquiètent dans ses idées :

 

Il vient de franchir la barrière de l’abject en évoquant l’eugénisme par le fait que la propension à la pédophilie serait innée => proposons donc un dépistage directement dans les maternité tant qu'on y est !

 

Il a le verbe haut et n’hésite pas à rejeter les populations qu’il n’a pas réussi à intégrer quand il était ministre => on se souvient de la banlieue à passer au Kärcher, ce qui n’a nullement évité les émeutes, au contraire !

 

 

Il nous parle de sécurité sur tous les tons, or il ne savait même pas si derrière les attentats d’Al-Quaïda se cachaient des Sunnites ou des Chiites => ça la fiche mal pour un ministre de l’Intérieur…

 

 

Il veut à tout prix nous imposer le Traité constitutionnel européen (TCE) en faisant adopter par le Parlement (députés et sénateurs) un mini-traité qui reprendrait les grandes lignes du texte qui a été rejeté massivement par référendum => le président n’est-il pas censé suivre les demandes de son peuple ?

 

 

Il permet à des corrompus comme Balkany et Carignon de revenir au pouvoir => bravo, cela poursuit notre dérapage à devenir une république bananière.

 

 

Il a permis que Pasqua devienne sénateur et échappe ainsi à la justice, tout comme il a promis l’impunité à Chirac s’il est élu => la corruption a encore de beaux jours devant elle.

 

 

Il a été ministre de l’Intérieur, des Finances, président du parti qui détient la majorité absolue au Parlement et pourtant il n’a rien fait et n’a appliqué aucune des réformes qu’il promet de mettre en place lorsqu’il sera président => il nous prend vraiment pour des cons.

 

 

Il tient un discours social un jour et un discours libéral le lendemain, au gré de ses déplacements pour serrer la louche à ses électeurs potentiels => champion du monde de retournage de veste.

 

 

A part ça ? Bah, notons juste que la dette publique s’élève actuellement à 2500 milliards d’euros (soit le 2e poste de dépense de l’Etat), or son programme coûterait une véritable fortune pour lequel aucun financement ne semble réaliste.

 

 

Une dernière chose. Pourquoi sommes-nous quelques millions à le détester ? Simplement parce qu’il a touché au portefeuille et à ce qui n’a jamais tant été « la vache à lait » des finances du pays : la bagnole ! Il a truffé nos routes de radars, moins pour améliorer les chiffres de la sécurité routière que pour gonfler les caisses du Trésor public. De plus, il n’a rien fait pour limiter l’impact de la TIPP quand les prix à la pompe ont flambé (d’ailleurs, Total a encore réalisé des profits records). Et ça, les Français n’aiment pas du tout qu’on touche à leur sacro sainte voiture et à leurs économies. Ils vont lui faire payer cet affront, ce coup bas. On n’a pas fini d’avoir des manif’ et des mouvements de contestation, j’vous l’assure.

 

 

Sister « aux urnes citoyens »

 

 

Partager cet article

Repost0
15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 22:03

 

Hé oui, le titre est un peu provoquant, mais après vous ne pourrez pas dire que je ne vous avais pas prévenus si vous venez chouiner le soir du 22 avril !

 

 

Déjà une petite entrée en matière : elle a relooké le siège du P.S. avec des roses qui pendent du ciel... avec la tête en bas ! Si c'est pas du défaitisme en puissance ça ! La preuve en image :

 

 

Et encore, c'est pire en vrai, des dizaines de fleurs symboliques en berne... pitoyable !

 

 

Il est vrai que mon site n’a aucune vocation politique. Ici c’est plutôt déconnade, gaudriole et ambiance franchouillarde. N’empêche, je suis une citoyenne française et dans quelques jours, j’accomplirai mon devoir civique, comme vous j’espère…

  

Sachant que personne ne me correspond, je peux parler librement de cette campagne fadasse, où chacun s’amuse à piquer les idées des autres. Franchement, ce mélange des genres m’insupporte. Le pire étant le bourrage de mou pluriquotidien auquel nous contraignent les sondages qui - de toutes façons - se planteront comme ils l’on fait il y a cinq ans ou avec le Non à la Constitution européenne.

  

Quelques éléments pour vous prouver qu’elle va très prochainement aller rejoindre Jospin à l’Ile de Ré ou se terrer dans un coin de sa Charente-Poitou.

  

Elle ne cite pas une seule fois le mot « socialisme » dans son clip de campagne => elle doit se croire dans le jeu du ni oui ni non.

 

Elle ne souhaite pas donner le droit d’adopter aux homosexuels mais accorde une interview à Têtu => elle a dû penser que c’était l’équivalent masculin de Cosmo.

  

Elle n’a pas été choisie sur son projet mais uniquement sur le fait d’être une femme => candidate par défaut ?

  

Elle veut être « une mère pour nous » mais aimerait créer des maisons de correction aux méthodes militaires => la fibre maternelle ne me semble pourtant pas vraiment compatible avec l’esprit de l’armée.

  

Elle est autoritaire, voire tyrannique et refuse les débats et surtout la contradiction => ça promet pour les sommets européens !

  

Elle rejette toujours ses échecs sur le fait des autres, n’assume jamais la responsabilité de ses erreurs et préfère accuser son entourage politique => et si elle appuie sur le bouton rouge, elle dira encore « ce n’est pas ma faute  » ? 

 

Elle veut faire les choses dans son coin sans en référer à son parti => quel potentiel incroyable pour se mettre les partisans à dos !

 

 

Elle a réussi à braquer contre elle toute l’Education nationale en annonçant qu’elle voulait les faire bosser 35 heures sur leur lieu de travail => même Allègre n'avait pas osé ! 

 

 

Elle ne peut pas s’empêcher de nous « faire la leçon » dans chacun de ses discours, tout comme Jospin nous « faisait la morale » => elle suivra donc le même destin.

 

 

Allez Marie Ségolène, il va falloir faire preuve de « bravitude » dans quelques jours pour accepter le verdict des urnes.

 

Voilà, c’était ma petite analyse perso, parce que j’ai aussi le droit d’avoir un avis sur la question.

 

Très prochainement, je vous expliquerai pourquoi Nicolas Sarkozy (qui m’insupporte au plus haut point) va être « élu par défaut ».

 

 

 

Sister « je vote, tu votes, nous pleurons »

Partager cet article

Repost0
13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 01:19

 

Comment faisait-on pour taguer sur les murs quand il n’y avait pas de bombe de peinture ? Bah, fastoche, on gravait directement la pierre (un peu comme l’autre mec qui se les portait sous le bras, un certain Moïse, si je ne m’abuse). Hop, un marteau, un burin et hardi petit dans l’caillou. Bon, à l’époque on taguait rarement des « 9-3 en force » mais c’est une question de goût… et l’égout est les couleurs, ça ne se discute pas, tout le monde le sait.

Souvenons-nous, ensuite c’était les arbres qui étaient sauvagement agressés à coups de canif avec les fameux « Zézette for ever » ou « E+A = AE » *.

 

 

Oui, mais quand on a un patronyme pas évident à porter ? A-t-on réellement envie d’en laisser trace partout ? Pas sûr.

Dans ce cas, ne vaut-il mieux pas en faire un déballage public et circonstancié chez Mireille Dumas ou J.L. Delarue ? Faisons le test.

« Chers téléspectateurs, ce soir le thème de l’émission sera : comment continuer à vivre dignement quand on s’appelle J.P. Batard ou S. Salope ? »

Si on aime la psychologie télévisuelle, pourquoi pas. Perso, je n’adhère pas (comme les poêles Taifole) au principe.

 

 

Il est également possible d’entamer une longue et coûteuse thérapie. Tester les différentes méthodes à disposition : « hum, je reprendrais bien un peu de lacanien, et du freudien, il vous en reste ? Remettez-moi une louchée de PNL aussi ».

 

Au bout de nombreuses années de divans inconfortables et de bla-bla version monologue, vous parviendrez peut-être à une complète maîtrise de votre surmoi et surtout à acquérir l’indispensable sésame pour la survie en société : une bonne dose d’estime de soi.

 

Ainsi - comme ce monsieur - vous ne craindrez pas d’afficher fièrement votre nom sur les murs comme un étendard à votre gloire.

 

Né en 1914, mort en 1919 : avant l'âge de 5 ans ce mec avait déjà construit le bâtiment, un vrai petit Mozart de la truelle !

 

 

Je trouve cela sacrément couillu de sa part. Il aurait pu devenir agent de nettoyage et vivre dans l’ombre, or il s'affiche sur les murs de Paris et assume totalement... là je dis chapeau.

 

Sister "blogueuse anonyme"

 

 

* : Cette formule, non brevetée par Einstein ou par Monsanto, est garantie sans OGM. En revanche, on notera qu’il s’agit peut-être d’un coming out subliminal car nul ne sait si ce sont Eric et Armelle qui se jurent l’amour éternel ou Ernest & Anatole (pour les aficionados, vous aurez remarqué qu’il n’est plus avec Young).

Partager cet article

Repost0
9 avril 2007 1 09 /04 /avril /2007 23:07

Vous vous demandiez où j’étais passée ? Bah, je n’étais pas bien loin, quelque part, sous le soleil exactement.

Voyez, les cloches sont revenues, donc moi aussi.

 

Voici un petit exercice amusant, qui fait réfléchir, mais pas trop.

 

La compréhension des mots, comme celle des phrases, se fait par modules. Sleon des cehrhcuers de l’Uinervtisé de Cmabirgde en Algnetrere, peu ipomtre l’odrre dans lqeeul les ltretes se tuorenvt, la sluee cshoe irprtnmoate c’est que la pèrimree lterte et la dèrinree lterte sneoit au bon eirodnt. Le rtsee puet êrte un foliilus snas nom, vuos résesuirz à la lrie snas problème. Clea est dû au fiat que l’eprist hiuman ne lit pas cqhuae lterte de cqhuae mot, mais un mot dans son embsnele.

 

Je ne prônerai pas pour autant l’apprentissage de la lecture par la méthode globale… Ne vous méprenez pas.

 

Ca vous a bien vrillé le neurone ? Alors mon objectif est atteint.

 

Allez en paix et profitez du beau temps.

 

Sister « cot cot cot »

Partager cet article

Repost0
4 avril 2007 3 04 /04 /avril /2007 23:51

Soyons clairs, soyons brefs, hier (nan ? C'était pas hier ? Pff, le temps passe si vite...) je vous ai fait découvrir les différentes phases lunaires "in english" dans le texte.


Aujourd'hui, et à la demande expresse de Schoumi (qu'est pas à une bêtise près), je vous invite donc à découvrir la face cachée d'un autre astre.

Mon dealer m'a réclamé 0,80 € pour ce cliché, je vais faire une note de frais.

On imaginait y voir des petits hommes verts, une civilisation hyper avancée, une technologie incroyable et en fait... bah y'a rien, ou pas grand chose, juste de quoi resté "chocolat".

Voici donc, sous vos yeus ébahis, les images de Mars (que j'ai piraté de la sonde Lidl Explorer). Oui, je sais, l'instant est captivant, émouvant, totalement bouleversant, d'ailleurs je vous sens renversés d'éblouissement. Je vous laisse profiter pleinement de ce moment de plénitude zen face à un spectacle d'une telle splendeur.

Et dire que je ne touche pas un rond pour cette pub ! C'est honteux, je suis trop bonne.

Vous pouvez écraser une larmouille en loucedé, je ne moufterai pas. Il est compréhensible de ne pas rester de glace face à une telle magnificence. Je suis émue... c'est trop beau.

Pour ceux qui s'interrogent sur ce qu'est devenu le contenu de cette enveloppe marketingno-charnelle, sachez qu'elle est actuellement en cours d'analyse dans mon laboratoire interne.
Bon, maintenant c'est pas le tout mais il faut que j'attaque au hasard mais sans ménagement 5 fruits ou légumes pour compenser ce péché de gourmandise à la limite de la légalité alimentaire.
Quand je pense que les médias se font le relais de ce génocide végétal, j'estime vital d'en appeler au calme. Ne devenons pas des tueurs de pommes, des découpeurs de carottes, des Hannibal Lecter dévoreurs de fèves. Il faut raison garder, une soupe ou une salade de fruit fera l'affaire... sans en faire tout un fromage !


Sister "qui paye de sa personne"


P.S. : pour ceux qui n'ont pas bien capté la joke, sachez que je suis plus gastronome que ça. D'ailleurs, j'attends Pâques pour voir arriver un petit ballotin de mon fournisseur agréé. Hum, vivement le week-end...

Partager cet article

Repost0
2 avril 2007 1 02 /04 /avril /2007 00:03

Comment apprendre simplement quelques rudiments de la langue de Shakespeare tout en révisant  ses classiques de la vie des astres (nan, pas désastres, faut suivre un peu) ?

Voici une petite leçon en images :

Full moon

Admirez les célèbres cratères, la mer de la tranquilité, le petit pas pour l'Homme, le grand pas pour Armstrong (qui n'était pas cycliste en ce temps là).

Half moon

Impressionnant phénomène de physique gastronomico-astronomique.

Total eclipse

Lorsque le satellite (qui ne diffuse pas de match de foot) est totalement masqué par notre ch'tite planète... que c'est beau cette plénitude amnésique...


Oui, vous l'avez deviné, c'est la pleine lune et je pète les plombs, comme d'hab' !


Sister "la démonstration par l'exemple"

Partager cet article

Repost0
1 avril 2007 7 01 /04 /avril /2007 12:25

Alors que vous êtes des milliers à redouter les mauvaises blagues associées à cette fameuse journée du 1er avril, je m’en vais vous offrir une minute culturelle. Oui, juste une minute, on est dimanche tout de même, on ne va pas charger la mule.

 

J’ai envie de vous la jouer à la manière de Julien Lepers, mettez-vous dans l’ambiance. Vous prenez la main, je lance le bouzin !

 

Un indice s’affiche sur votre écran :

 

Voyez l'étrange aspect de ce qui flotte là, sans pour autant être un poisson.


Je suis 100 % naturelle, mais en général j’agis dans l’ombre

Vous utilisez presque chaque jour le fruit de mon alchimie

Connue depuis l’antiquité, c’est en 1822 qu’on expliqua mon principe

Je grossis au fil du temps et, comme votre foie, je survie si l’on me divise

Si l’on dilue trop mon environnement, je meurs comme empoisonnée

Je crée ma magie grâce aux pommes ou aux raisins

Mon nom étrange décrit pourtant parfaitement mon activité

Pasteur a écrit ma formule : C2H5OH + O2 ←→ C2H4O2 + H2O + 348 kJ

Je suis, je suis…

 

La réponse ici même dans quelques temps, pour ceux qui auront eu le courage de faire fonctionner leurs neurones plutôt que de taper Google (qui ferait bien de porter plainte contre les coups qu’il reçoit régulièrement), ou Wikipédia (qui en sait trop et que Dédé la Chignole rêve de réduire au silence).

 

Sister « in vino veritas »

 

Partager cet article

Repost0
30 mars 2007 5 30 /03 /mars /2007 00:25

Petit préambule nécessaire :
Pourquoi l'appellation « poupées barbantes » ?
Vous aurez compris que l'allusion (non masquée, contrairement à Super Résistant que vous pouvez aussi appeler « Super ») à la célèbre figurine en simili-plastique-synthétique aux formes aussi typiques qu'inhumaines, n'est pas fortuite.

Ici le plus parlant des représentantes du genre, tentant d'appâter un mâle avec un menu gastronomique américain et une bagnole pas pourave. Pathétique.

Hé oui mesdames, force est de constater (j'aime bien cette expression, ça fait sérieux, on a l'impression qu'on va annoncer les chiffres du chômage, ou je ne sais quoi d'assez flippant) que vous êtes bien mignonnes mais également assez pénibles au dire de ces messieurs. J'avoue partager leur avis sur ce propos.
Je sais, cela ne fait pas très plaisir à entendre, néanmoins c'est un grief qui revient souvent dans leur bouche.

Apprenez que bon nombre d'entre eux cherchent encore sur vous le bouton « off » qui leur permettrait de couper le son lorsque votre flot de paroles ininterrompu commence à les saouler. Du coup, 7 fois sur 10 (si, si, mes statistiques sont formelles, contrairement à celles qui annoncent Ségo au 2e tour), ils ne vous écoutent pas, ou alors d'un air distrait, juste un mot, par-ci, par-là.

Ce sera l'objet de cette 1ère leçon : parler peu, parler juste.
Le principe tient en quelques mots (une poignée pour être exacte, mais s'il y a un peu plus, je vous le laisse ?) : simplifiez le discours lorsque vous êtes avec votre homme et gardez vos dithyrambes pour vos copines.

Il faut se rendre à l'évidence, Monsieur se fiche comme d'une guigne que vous ayez repéré une adorable petite robe noire dans la chicissime boutique de « Gaston & Josette Ltd, Paris », vu qu'il y en a déjà une bonne demie douzaine identiques dans l'armoire qui déborde.
Par contre, nul doute que Cindy sera ravie d'apprendre qu'elle est bradée à 145 € au lieu de 152,83 pendant « les 8 jours en nord (massif) des TBM chez 3 J ».

De la même façon, en quoi voulez-vous que ça intéresse votre homme de savoir que le caniche de votre collègue a été opéré d'une mammite ? Surtout si vous lui balancez moult détails insignifiants dont il se fiche éperdument !
Ne venez pas vous étonner qu'il reste plongé dans l'Equipe juste en opinant du chef de temps en temps. Un peu comme les toutous sur la plage arrière des bagnoles dans les années 70. Voyez, finalement il sait coller à la thématique et reste raccord avec vos propos.
Qu'ils peuvent être cabots parfois...

Les filles, facilitez-vous la vie, il a juste besoin d'informations simples et rapidement assimilables :
-    qu'est-ce qu'on mange ce soir ?
-    où est mon polo de rugby ?
-    est-ce que je j'aurai une gâterie pour une fois ?
-    où en est le score du match ?
-    qu'est-ce que tu as fait de mes clés ?
-    où sont les biscuits apéro ?
-    est-ce que tu as racheté de la bière ?

Pour aborder les sujets importants, il faut adopter une stratégie pointue car évoquer le repas chez belle-maman risque de lui gâcher la soirée passée avec ses potes.
Évoquer le paiement du tiers provisionnel en plein match à la télé serait également du plus mauvais effet, voire carrément suicidaire. Oubliez.

Le mieux étant, par exemple, de garder cela pour le lundi matin. Quitte à se taper une journée pourrie, autant y aller franco de porc, euh de port (ce blog n'est pas garanti casher et peut aussi contenir des traces d'arachides, de neurones oubliés, voire de chocolat postillonné là par mégarde).

N'essayez pas non plus de tenter de discuter avec lui de ses passions. Il est persuadé que vous n'y comprenez rien et préfère évoquer ces sujets autour d'un verre avec sa troupe de copains.

Tout bien considéré, l'homme avec un grand H (et un petit Q) parle peu. N'aurait-il rien à dire d'intéressant ? Non, juste qu'il n'a pas envie, c'est tout, le mec veut simplement qu'on lui foute une paix royale. Pigé ?

Sinon, vous avez aussi l'alternative d'opter pour un gay, plus enclin au papotage, semble-t-il. Toutefois, il n'acceptera pas de payer de sa personne pour satisfaire vos besoins de câlins.

Le mieux serait de mettre la main sur un représentant de la gent masculine génétiquement modifié. Ne vous leurrez pas, ils sont presque impossible à dénicher et ça vous coûtera un oeil, tant le modèle est recherché. Sans oubliez qu'il risque de squatter votre téléphone en permanence et que vous aurez même du mal à en placer une ! A consommer avec modération donc.

Finalement, mon histoire a une morale : le mieux est l'ennemi du bien. Apprenons à faire avec que ce que l'on a, c'est déjà pas mal.

La suite au prochain épisode, si vous êtes sages et si je le veux...


Sister « Le mâle pour les nulles => parution prévue pour le 30/02/08 »

Partager cet article

Repost0
26 mars 2007 1 26 /03 /mars /2007 22:47


Aujourd’hui, histoire de récupérer la partie de mon lectorat qui ne s’est pas encore collé une balle suite à la lecture de mes trois derniers articles, je vous ai réservé une petite perle pour amateurs du genre.

 

Amis contrepèteurs, vous allez vous régaler.

 

En effet, observez bien l’image… et cherchez l’erreur.

 

Ca vaut le coup de faire bac + 10 pour finir par jouer "Retour vers le futur"...


Alors ? Vous avez trouvé d’où vient le problème ?

 

Bah franchement, de la part d’un spécialiste, j’avoue que je suis soufflée… pour un document rédigé par un professionnel de la profession (comme diraient certains), je trouve cela affligeant.

 

Sérieusement, s’il y en a bien un qui a vraiment le choix dans la date, c’est bien le gynéco, non ?!?!

 

Sister « vous reprendrez bien un peu d'escalope avec une belle salade ? »


Pour ceux qui s'interrogent, ce document ne me concerne pas, merci. Je l'ai emprunté à l'intéressée après avoir camouflé les noms.

Partager cet article

Repost0

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs