Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2007 7 21 /10 /octobre /2007 21:53
.
Un sujet un peu plus léger aujourd’hui, puisque demain on reprend le boulot (argh, snif, burp => oui ça me réjouit comme vous pouvez le constater), donc sans transition, une bricole décelée par mon oeil fouineur.

.
Appréciez le menu, c'est répugnant !
.
En observant le contenu d'une boîte d'aliment pour chat (version boulettes, bouchées, pâtée et assimilé), j'ai fait un petit calcul.
Sachant que le prix au kilo est de 6,32 € et qu'il n'y a que 6,5 % de viande dans le produit, alors ce sous-produit animal (lapin et volaille : on peut difficilement faire moins cher comme barbaque) revient bien à 97,23 € le kilo ! C'est hallucinant ! Vous en bouffez beaucoup vous, de la viande à ce prix là ? Moi jamais. Ils en ont de la chance nos greffiers de salon...
.
Autre point étrange, on voit clairement qu'entrent dans la composition des cendres brutes (oui, je ne sais pas à quoi ça ressemble en version "raffinées" ou "dégrossies"). Mais c'est quoi ce bordel ? Ils continuent à recycler les farines animales à la vache folle ? Ils mélangent les restes de pépé dans les "super mijotées en sauce" ? Pourquoi mettre des résidus de charbon (ou autre) dans les "bouchées gourmandes" ?
.
Ultime interrogation : ils intègrent de la cellulose brute dans la recette. Qu'on m'arrête si je me trompe mais il s'agit de bois ou de papier, non ? Cela n'a aucun caractère alimentaire, qu'est-ce que ça fout là ? N'est-ce pas dangereux sachant que la cellulose ne se digère pas ? Comme le contenu de la conserve est à 82,5 % de la flotte, il faut bien que quelque chose se retrouve dans les selles du bestiau. Avec ce truc, les "fibres" ressortent tel quel, ça fait du volume. Bien joué l'arnaque !
.
Faut pas vous étonnez que votre matou ait toujours faim, il n'y a que du vide dans sa gamelle. Le pauvre félin mange l'équivalent qu'une demie bouchée de votre steak par jour, mais au prix du meilleur jambon Serrano !
.
Ca fout la trouille de voir ce qu'ils mijotent dans leur cuisine du diable. Une chose est sûre, vous pouvez lui acheter du boeuf bourguignon pur viande, c'est nettement moins cher, plus nourrissant et vous êtes certains qu'il n'en laissera pas dans l'assiette.
.
.
Sister "le nez partout"
.

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2007 6 20 /10 /octobre /2007 16:58

.
Hé oui, je suis désolée - amis supporters - mais nous voilà au plus mauvais positionnement dans quelque compétition que ce soit, celle de 4e.
Carrément navrant puisqu’on n’est même pas sur le podium !
.
La faute à qui ? Comment savoir. Sûrement une combinaison de facteurs négatifs. Peu importe, il est trop tard pour s’en préoccuper.
.
Bon, aux yeux de tous nous passons donc pour des nases, ce n’est pas la première fois, on s’en remettra.
Pourtant, s'il y en a bien un qui tire son épingle du jeu, c’est Bernard Laporte qui va aller se chauffer les miches tranquille dans le ministère qui lui avait été promis avant la défaite. Même s’il est maintenant le symbole incarné de la loose à la française...
D’ailleurs, il n’a pas tardé à mettre en place ses "forces vives" : il a déjà nommé son directeur de communication - un ex de TF1 - c’est dire s’ils bossent en circuit fermé dans le gouvernement. On ne sait pas ce qu’il fera pour le sport national mais au moins, il y aura quelqu’un pour parler à sa place pendant qu’il s’expliquera avec le fisc.
.
Bien sûr, dans son souci de nous faire oublier la défaite, N.S. a détourné l’attention en monopolisant les médias (sic !) avec sa nana dont tout le monde on se fout éperdument. Ils n’étaient déjà plus ensemble avant la campagne électorale alors leur comédie ridicule ne pouvait plus durer. Maintenant, le scoop serait plutôt de nous annoncer quand il va officialiser sa liaison avec Rachida Dati !
.
Sinon, ce qui va finir de nous achever côté réputation auprès du monde entier, ce sont les grèves des super privilégiés qui ne veulent pas lâcher le morceau et vont pourrir la vie des milliers de touristes qui souhaitaient évoluer dans notre belle capitale et alentours. On passe déjà pour de gros branleurs avec nos 35 heures, RTT, congés divers et variés, mais là, c’est le pompon ! Parce qu’une poignée d’emmerdeurs ne veut pas sortir leurs mains de nos poches où ils puisent leurs avantageuses retraites dorées, ils se sont fâchés tout rouge et paralysent le pays. Sympa les mecs, dans la catégorie « gros cons » vous vous posez là et venez de vous faire de nouveaux amis sur les 4 coins du globe maintenant puisque les supporters le l’Ovalie vous déteste autant que nous usagers des transports en commun.
Incroyable ! 0,5 millions obtus qui refusent de s’aligner (un peu) sur les 20 millions d’autres salariés qui payent leurs avantages et leurs caprices de stars syndiquées. Je suis outrée de leur obstination inconsciente autant que pénible. Rien qu’à cause de leur crise stupide, ce sont des sommes astronomiques qui n’arriveront pas dans notre PIB car les étrangers (et les Français) ne peuvent pas se déplacer pour les matchs.
.
Finalement, quand on brosse le constat bref de ces derniers jours, on se rend compte qu’avoir perdu au rugby, ce n’est pas si grave, hein ?
.
Bon ce soir on regardera le match d'un oeil distrait, en espérant que les Anglais se fassent bouffer quand même, on reste revanchards dans l'âme, c'est notre côté latin il paraît.
.
.
Sister "Laporte, retourne à ton jambon et passe la main, vite !".
.

Partager cet article

Repost0
17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 01:07
.
Savez-vous pourquoi chez les concessionnaires automobiles le modèle de voiture qui plait le plus est souvent présenté dans une couleur affreuse ?
.
Euh, mais ils le vendent ça ? Bah oui, tant qu'il y a des cons qui l'achètent !
.
C’est tout simplement pour que le vendeur soit sûr qu’il la gardera quelques temps dans sa boutique et en faire la démonstration pour les acheteurs potentiels. Sinon les gens exigeraient qu’on leur vendent immédiatement le modèle d’exposition au lieu d’attendre une livraison tardive.
.
Toutefois, il arrive qu’un client "avec des goûts tous pourris" la veuille quand même, c’est la dure loi du marché. On ne peut pas lutter contre la bêtise humaine…
.
Sinon, je vous déconseille le jaune-La-Poste, le bleu-gendarmerie, le orange-DDE, etc. Enfin, c'est un conseil d'amie.
.
Juste pour l’anecdote, j’ai vu arriver un jour une connaissance dans un monospace flambant neuf mais coloris "caca d’oie", tirant sur le "vert-de-gris-j’ai-la-gerbe". On s’interroge, on observe, les commentaires fusent et finalement on lui demande si elle a eu un bon prix pour avoir accepté de prendre cet "invendu". Là elle nous rétorque fièrement qu’elle l’a commandé tout exprès et qu’elle a dû attendre plusieurs mois pour la recevoir, sic !
.
Depuis je ne vois plus la personne en question, cela m’a ouvert les yeux sur ses goûts de chiottes, n’ayons pas peur des mots. Sa bagnole est proprement impossible à revendre, à moins d’accorder à l’acheteur une décote énorme pour les frais de peinture à envisager.
.
.
Sister "gogo suivant !"
.

Partager cet article

Repost0
16 octobre 2007 2 16 /10 /octobre /2007 01:12
.
À l’origine était le fruit… défendu, bien entendu.
1kg de pomme (à choisir parmi les centaines de variétés existantes).
.
Belle à croquer
.
Puis la céréale ancestrale. Fameuse poudre blanche qui nourrit des millions de personnes, mais semble bien moins prisée par les stars qui lui préfèrent son homonyme colombienne. Allez savoir pourquoi…
200 g. de farine de blé (type 45) et 50 g. de farine de maïs ou de fécule de pomme de terre.
.
Contrairement à un amant, l’ingrédient suivant gagne à être mou, il n’en sera que mieux pétri par vos mains expertes.
90 g. de beurre doux et 30 g. de beurre demi-sel.
.
Pour donner le côté croustillant à la pâte, il nous faut quelques minuscules cristaux aux saveurs d’enfance. Ajoutons-y une pincée de magie.
120 g. de sucre en poudre + 1 cuillère à café de sucre vanillé (ou un sachet).
.
Qui de l’œuf ou de la poule ? Tranchons la question, ignorons la volaille adulte.
1 œuf fermier (et pourquoi pas bio tant qu’à faire).
.

Hé oui, je n'hésite pas à mettre la main à la pâte, c'est mieux qu'avoir un fil à la patte..
Passons à l’alchimie. Mélanger d’une main les ingrédients, sans trop malaxer car cette pâte n’aime pas tellement se faire tripoter. Dès que vous avez un ensemble lisse et homogène, l’emballer dans un film plastique, l’oublier dans le frigo pour la nuit.
.
Emballé c'est pesé !
.
Dans un plat épais (allant au four), répartir deux cuillères à soupe de miel (ou de caramel), déposer dessus les pommes pelées et épépinées. Recouvrir de la pâte que vous aurez préalablement étalée. Suivant la taille de votre plat, vous pourrez faire une ou deux tartes.
.
Parce que le péché de gourmandise doit d’abord passer par le feu sacré. Enfournez votre création dans un four à 180° (ou thermostat 6) pendant 45 minutes. Ce qui vous laisse le temps pour une sieste crapuleuse.
.
Le caramel a tenté la fuite, en vain.
.
Quand vous voyez que la pâte est bien dorée, sortez votre plat, attendez qu’il tiédisse avant de le démouler en le retournant sur une grande assiette.
.
.
Libre à vous de la servir avec une cuillère d’excellente crème fraîche, de glace vanille ou juste d’un verre de cidre breton pur jus.
.
Vous pouvez ajouter quelques pincées de canelle, pour relever la saveur de l'ensemble.
.
Ensuite, remettez le couvert. Non, pas avec le dessert, plutôt avec votre amant(e) car il faut bien expier votre faute d’avoir cédé à la bonne chère. Passez donc à nouveau sous la couette pour abuser de la chair et griller les calories de la divine découverte des sœurs Tatin.
.
Bon appétit les coquin(e)s.
.
.
Sister "pécheresse et tentatrice"
.
.
P.S. : C'est la semaine du goût, alors régalez-vous !

Partager cet article

Repost0
12 octobre 2007 5 12 /10 /octobre /2007 21:23
.
Ce matin, en consultant benoîtement les informations, comme je le fais quotidiennement, je suis tombée sur le scoop de l’année !
.
Regardez comme il est craquant, je sens bien qu'il m'attend !(photo Keystone)
.
Sotheby’s va mettre en vente (aux enchères, je précise pour ceux qui ne connaîtraient pas la vénérable institution), le plus incroyable brillant jamais vu ! Une pierre d’une pureté absolue, d’une couleur parfaite, bref, le joyau entre les joyaux.
Vous ai-je déjà dit à quel point j’adoooooore les diamants ? Surtout quand ils ont cette jolie taille "solitaire", toute ronde, toute mignonne. Ses 57 facettes me font de l'oeil, c'est terrible !
.
T'es pas mal non plus toi.
.
Noël approche et voilà que d’un coup, je me dis que ça ferait un cadeau aussi impressionnant que surprenant… Promis, si on me l’offre, je ferai comme si j’étais totalement étonnée, je tomberai de l’armoire et mettrai à contribution mes talents de comédienne. D’un autre côté, j’ai une chance sur quelques milliards (voire moins) pour que mon vœu soit exaucé. Bon, faut juste que je trouve quelqu’un prêt à mettre entre 15 et 20 millions de francs Suisses (minimum) pour le divin caillou de 84,37 carats ! Au cas où, il faut se tenir près le 14 novembre, date de mise en vente de l’inouï morceau de carbone pur.
.
Je ne comprends pas d’où me vient cette passion tenace pour cette gemme sublime, éternelle, captivante autant qu’envoûtante. Oui je pourrais rester des heures scotchée sur la vitrine de Van Cleef & Arpels à me régaler les yeux de leurs créations délicates. Pourtant, je n’ai pas des goûts de luxe, cela doit être parce que je suis très sensible à la perfection, aux très belles choses.
.
Hum, c’est beau de rêver, ça ne sert à rien, cela peut faire souffrir aussi parfois, mais c’est bien agréable quand même. S’imaginer mettre un pied dans un univers qui fascine et attire. Un bref instant de poésie dans un monde qui tourne trop vite.
Et finalement, je ne pourrais rien en faire, sinon le poser dans une vitrine blindée ou le planquer dans un coffre et juste l’observer subrepticement…
.
Tant pis, je resterai avec sa réplique miniature et imparfaite, elle est plus à mon image, on se ressemble un peu finalement. Une petite chose dans un grand tout. 
.
.
Sister « diamonds are my real best friends »
.

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2007 3 10 /10 /octobre /2007 20:04
.
Oui, avec ce titre accrocheur (voire racoleur) vous pensez peut-être que j’anticipe un peu le résultat de nos "petits gars" du royaume de l’Ovalie. Il n’en est rien, ils ne sont pas concernés par mon propos.
.
Cet article est un hommage vivant (je les préfère aux posthumes) à une récompense à la fois bien méritée et admirablement décernée. Je veux parler du prix Nobel de physique 2007 décerné à messieurs Albert Fert et Peter Grünberg.
.
Enfin une preuve du rayonnement français qui ne se fait pas par le truchement de mecs en short.
.
Force est de constater qu’on entend moins parler des travaux de ces esprits cartésiens que des frasques des pétasses hollywoodiennes, quel dommage ! L’intelligence fait moins vendre dans les tabloïds, d’ailleurs elle n’y est jamais représentée, ça se saurait !
.
Tout geek ou nerd qui se respecte devrait vouer un véritable culte à ces hommes dont les travaux permettent de faciliter notre quotidien et remplir nos poches de nouvelles technologies, dont nous aurions bien du mal à nous passer désormais.
La miniaturisation des disques durs, ça paraît un peu flou pour certains et pourtant, si nous avons des mobiles "dernière génération", des lecteurs MP3 et des clés USB, c’est aussi grâce à eux !
.
Ainsi, j’aurais dû écrire un nanotexte pour imager leurs compétences en matière de miniaturisation, mais la valeur de ces "génies du quotidien" vaut plus que cela, c’est pourquoi je ne peux m’empêcher de répandre la bonne parole aux "djeuns" qui passeraient par ici : « Si vous souhaitez avancer vers l’avenir et enrichir le futur de nouvelles technologies plus pratiques, plus performantes ou plus écolos, il faut vous orienter vers les métiers de la science ». OK, vous n’aurez pas la même notoriété qu’un quidam fraîchement sorti de chez Popstar (le millésime 2007 est vraiment gratiné !), mais promis, l’espérance de carrière est plus valorisante et plus durable, sauf qu’il faut avoir des neurones en état de fonctionnement (hé oui, faut payer de sa personne et "mouiller la chemise"), on rien sans rien.
.
Un bémol, non envers ces grands hommes, mais pour dénoncer le manque de moyens alloués à la recherche française. Je trouve dommage qu’il faille faire appel à des fonds privés pour permettre le rayonnement de nos connaissances. On dépense sans compter pour Paris Plage ou autres balivernes, alors que nos labos rament pour arriver à boucler des budgets ultra serrés. La fin justifie les moyens, dommage que l’on préfère financer des comités théodules... Il y aurait beaucoup à dire.
.
Je préfère terminer sur une note plus positive, savoir que ces chercheurs ont enfin leur heure de gloire, car leur immense talent est au service de l’infiniment petit. Un juste retour des choses en quelque sorte. Bravo et merci messieurs.
.
.
Sister « qui aime ramener sa science de temps en temps »
.
.
P.S. : petit bonus, c'est la fête de la science en ce moment, profitez-en pour vous renseigner et poser toutes vos questions.
.

Partager cet article

Repost0
9 octobre 2007 2 09 /10 /octobre /2007 06:30
.
Avis aux fashion victims, je ne suis ni une pro de la mode, ni une super addict des magazines dédiés aux fripes (au contraire !), fussent-elles abominablement luxueuses. Il y a aussi peu de chance que vous aperceviez à mon bras un sac de marque (coûtant généralement 10 ans de salaire d'un cubain) que de surprendre Victoria Beckham plongée dans Critique de la raison pure, c'est dire !
.
Toutefois, le supplément Style étant fourni avec le Nouvel Obs dont j'ai fait l'acquision, je me suis mise à feuilleter d'un oeil distrait et désinvolte, le catalogue publicitaire des "artisans de la sape hors de prix".
J'y apprécie surtout l'incroyable qualité des clichés couchés (comme les mannequins) sur papier glacé. Oui, on tue des arbres pour ça, mais il paraît que ce n'est pas grave, c'est le business qui réclame ce sacrifice et cela permet à la presse française de continuer à vivre. Admettons.
.
Constatant qu'on y côtoyait réellement des modèles immettables et d'autres de toute beauté, je me suis dit qu'il fallait que je partage avec mon public adoré, ce florilège étonnant qui mélange le grand n'importe nawak et le sublime.
.
Comme à mon habitude, je suis allée surfer sur la Toile, en choisissant les créateurs de façon mi-personnelle, mi-aléatoire et voici le résultat de mes recherches.
.
Version moche : Madame, faut pas piquer la blouse à mémé, elle va pas être contente !
.
.
Version tip top : féminin, subtile, léger et délicat. A croquer !
.

Chez Kenzo
Version moche : OK, y'avait des promos chez Phildar, mais là faut pas abuser,
ça dégouline de partout !

.
.
Version tip top : structuré, taille appuyée, un classique revisité, motif baroque et original.
.
.
Chez Junko SHIMADA
Version moche : Ils ont un réel problème avec la maille cette année,
elle est toute débraillée et a l'air d'un sac en prime.

.
.
Version tip top : Une allure rafinée de femme fatale, la simplicité au service d'un vêtement à la coupe parfaite.
.
.
Version moche : << Bah chérie, t'es encore en chemise de nuit ?
On sort ce soir, va vite t'habiller ! >>

.
.
Version tip top : Un rien l'habille !
Un voile poétique dont la transparence laisse voleter l'imagination.

.
.
La morale de mon histoire ? Juste qu'on a toujours moyen de trouver chaussure à son pied puisque la mode mélange tout et son contraire. Ainsi,  même si vous ne ressemblez à rien parce que vous avez récupéré des frusques à droite à gauche, dites que vous portez les prototypes d'un jeune couturier, ça passera comme une lettre à la poste.
.
.
Sister "dressed in black again "
.

Partager cet article

Repost0
8 octobre 2007 1 08 /10 /octobre /2007 10:36
.
Depuis quelques temps nos téléphones ont acquis des fonctions diverses et variées qui n’ont quasiment plus aucun rapport avec le fait de vouloir "discuter le bout de gras" par satellite interposé. Ils font TV, appareil photo, boîte e-mail, lecteur MP3, agenda, réveil, calculatrice, console de jeux, etc. Une légende urbaine raconte même qu’on pourrait parler avec un interlocuteur également, mais les experts en ufologie ne se sont pas encore officiellement prononcés.
.
En revanche, s’il y a bien un outil qui a su doper la frénésie créatrice de ses admirateurs, c’est sans conteste l’iPod ! Vous pouvez le customiser de façon étonnante, le transformer en chaîne hi-fi de salon, le cacher dans une chaussette aux couleurs chatoyantes, en faire une radio, le scotcher à votre bras, lui faire prendre votre pouls ou calculer vos calories pendant l’effort, lui greffer une télécommande, le monter en boucle de ceinture ou en décapsuleur et même lui adjoindre un jean spécialement découpé pour les divers outils dédiés !
.
Toutefois, je pense qu’un petit "accessoire bonus" mérite tout spécialement qu’on se penche sur son cas puisqu’il me semble voué à un succès certain, surtout pour ces dames qui - les soirs de matchs - se sentent un peu délaissées puisqu’on n’organise pas de Nuit Blanche tous les samedis.
.
Je signale aux plus blonde qu'il ne s'agit pas d'un fer à friser.
.
Messieurs, si vous constatez que votre compagne recharge souvent les batteries de son iPod, je vous conseille d’ouvrir l’œil (ça devrait vous permettre de le rincer un peu) et de vous montrer plus attentionné que jamais. Sachez qu’elle aussi, aime bien ce sport à XV, mais sûrement plus pour les joueurs que pour la stratégie. 
Moi-même, je ne crache pas dessus…
.
Y'a vraiment rien à jeter là-dessus... Grrrrr !!!
.
Vous me voyez ici en plein boulot d’écriture d’un nouvel article. Sur le clavier vous apercevez la version « unplugged » de mes circonvolutions lexicales et sur l’écran, un petit programme de veille qui secoue énergiquement mes neurones engourdis.
.
Vous pouvez aussi choisir d'offrir l'objet du désir (Noël approche !) en espérant que Mauricette préférera son joujou numérique plutôt que la viande fraîche de votre pote Gégé. Tout est une question de confiance (comme disent les vendeurs de "buvards" pour adultes incontinents), à vous de voir.
.
.
Sister « good, good, good… good vibrations… »
.

Partager cet article

Repost0
7 octobre 2007 7 07 /10 /octobre /2007 16:57
.
Amis voyeurs, fétichistes des petits petons féminins, vous qui rêvez depuis des lustres de me suçoter langoureusement les orteils, cette page est pour vous.

Merci de ne pas laisser traîner ma photo près de votre molosse canin..
.
Vous êtes actuellement en présence de mon admirable membre, du moins son extrémité, ce charmant panard, ce fabuleux arpion qui - ainsi exposé - ferait également le bonheur de nos amis radiologues en herbe qui peuvent ainsi se faire les dents sur mon nougat.
Non, ne me remerciez pas, c’est cadeau, ça m’fait plaisir.


.

Si vous êtes fans de la série Bones, vous risquez aussi un début d’orgasme à la vue de ce magnifique spécimen.

 .

Je sais que certains trouveront absolument impudique de me présenter ainsi totalement nue devant vous, qu’ils ne s’offusquent pas, ils n’ont qu’à observer discrètement mon délicieux pinceau au galbe parfait, le soir lorsqu’ils sont seuls, découvrant subrepticement mon profil avantageux en mâchouillant fébrilement le capuchon de leur stylo, imaginant qu’ils tiennent entre leurs lèvres mes minuscules phalanges rosées.

 .

Attention tout de même à ne pas trop lécher directement l’écran vous pourriez risquer une électrocution aussi bête que dommageable pour votre ordi.

 .

.

Sister « déshabillez-moi… oui mais pas trop vite… »

.

Partager cet article

Repost0
6 octobre 2007 6 06 /10 /octobre /2007 01:22
.
Allez-y camarades ! Profitez du bref moment de patriotisme autorisé (et même encouragé) pour afficher fièrement les accessoires revendicatifs d’une appartenance à une nation qui pour une fois ne s’affirme pas comme footballistique mais toute entière baignée dans le royaume de l’Ovalie. Pour ceux qui n’en ont pas entendu parler, je leur conseille de retourner au fond de leur tanière, on vous réveillera plus tard, au retour du printemps.

Tout usage abusif sera puni de suspicion.
.

Ainsi, chez nous, s’affirmer patriote est immédiatement jugé suspect, on vous regarde d’un œil torve, les gens se méfient : « Hum, il ne serait pas un peu collabo celui-là avec sa bannière tricolore », « Franchement, pour exhiber ainsi le drapeau Français, c’est sûr, ce mec doit voter Extrême Droite ou être nostalgique du régime de Vichy », etc.
La preuve, juste avant Noël, au lieu de recouvrir votre intérieur ou vos fenêtres et balcons de guirlandes lumineuses qui font ressembler le quartier à un tableau de bord de Boeing en pleine déconfiture, mettez quelques drapeaux bien en évidence, puis observer les réactions. Au mieux pour passerez pour un fada, au pire pour un fanatique du Reich. Oui, pour le commun des mortels un peu bas de plafond, fascisme et nazisme, c’est bonnet blanc et blanc bonnet. Rappelons que pendant qu’on tape gentiment dans le ballon, un dictateur fou continue à massacrer des milliers de personnes et en affamer (ou réduire à la misère) des millions d’autres. Enfin je m’égare. Revenons à nos moutons, euh non, à nos drapeaux.
.
Avouez qu’en France, on en voit peu, à part aux infos lorsqu’on nous filme le gouvernement ou la mairie du quartier. Pourtant à l’étranger (notamment aux States), il en va tout autrement.
Si vous regardez plus attentivement les programmes télé débiles dont vous abreuvent largement TFhaine et consors, il n’y a pas la moindre d'éviter les émissions, films, ou épisodes de série qui ne montrent à un moment ou à un autre le fameux « stars & stripes banner ». Impossible de passer outre la bannière étoilée, elle est partout ! La prochaine fois observez bien, c’est stupéfiant ! Ils ne peuvent pas s’en empêcher et tout est bon pour en coller dans les moindres recoins. À ce niveau là, c’est plus de l’amour, c’est de l’acharnement. De là à penser qu’Hollywood impose le symbole U.S. à chacune de ses productions de divertissement, y’a pas des kilomètres.
.
Ainsi, demain, pour montrer que nous sommes de bons patriotes et que nous soutenons notre nation dans ce dur combat qu’elle va devoir mener - sur un carré de gazon tondu de frais - face à des adversaires féroces venus d’un pays tellement lointain et inconnu qu’il n’a même pas l’euro, le dollar (enfin juste un ersatz) ou le yen pour monnaie, c’est dire s’ils font peur ces gaillards issus d’on ne sait où ! En plus ils poussent des cris de bêtes en gesticulant nerveusement (y'Haka pas les regarder lorsqu'ils s'agitent ainsi). Ah je vous dis, nos petits gars du sud-ouest on du mouron à se faire !
.
Les 30 mecs bâtis comme des armoires normandes en sont encore à se chamailler la couleur de leur liquette, ils ont conservé une forme de gaminerie qui tranche nettement avec la puissance de leur musculature hors norme. Ce doit être un dérivé du french paradox.
.
Donc n’oubliez pas : amis, peuple de l’hexagone, franchouillards du bout du monde, sortez de vos placards tout ce qui peut ressembler à une cocarde, un drapeau bleu blanc rouge ou un signe extérieur de chauvinisme franco français comme on en a le secret. C’est le moment car ensuite, il y a fort à parier qu’on repartira la queue entre les jambes et qu’il faudra bien vite remiser les accessoires désormais bannis puisque rappelant le douloureux souvenir d’une défaite cuisante.
.
Ils pourront toujours se consoler avec le plus doux des anti-dépresseurs, tout dévoué à la cause.
.
Ainsi va le monde. Nous brûlerons demain ce que nous avons encensons aujourd’hui. Et n’oubliez pas, l’usage du drapeau est à consommer avec modération dans nos frontières. Uniquement les soirs de match avant et après en cas de victoire et de préférence pas du tout une fois que le coup de sifflet final nous a déclaré loosers.
.
.
.
Sister « panem et circenses »   
.

Si vous souhaitez commander le vôtre c'est ici que ça se passe.
Le 1er fournisseur mondial de drapeaux est français, c'est pas beau ça ? Cocorico !!!

.

Partager cet article

Repost0

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs