Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juin 2007 5 15 /06 /juin /2007 00:37

.

Vous vous êtes déjà demandé ce qu’il pouvait bien se cacher là-dessous ? Rassurez-vous, grâce à ma perspicacité, vous allez tout savoir.

.

La réponse se trouve là, juste sous vos yeux :

.

Il en existe de plus modestes sur les pavillons de banlieue, mais j'ai des goûts de luxe alors je vois les choses en grand.

.

Ah bon, ce n’est pas ce à quoi vous vous attendiez ? Pas de bol hein !

.

En effet, quand on mate sous une marquise on trouve juste… le ciel qu’il y a au dessus, gris ou bleu, selon les caprices de la météo.

.

Hé non, on n’y voit pas de jolis frous-frous pleins de dentelles ou de strings panthère version 14e siècle.

.

Vous êtes déçus ? Oh quel dommage. Allez tenez bon, si vous êtes sage j’aurai une petite brève assez chaude pour bientôt.

.

.

Sister « qui aime jouer avec le feu »

Partager cet article

Repost0
14 juin 2007 4 14 /06 /juin /2007 00:53

.

J’me baladais sur l’avenue, le cœur ouvert à l’inconnu…

.

Et d'un coup, je suis tombée là-dessus :

.

Avis aux fans qui souhaiteraient me pister, je ne réside pas dans cette commune. Essaye encore petit scarabée.

.

Ne trouvez-vous pas que c’est une sympathique bouffée d’air frais dans nos rues tristounettes ?

Ça change des éternelles « avenue du Général de Gaulle » ou des sinistres « rue des martyrs », « allée de Stalingrad », etc.

.

Voilà, c’était juste une bricole en passant, histoire d'afficher un sourire sur vos lèvres, le temps d’un instant, l'espace d'un coup d'oeil sur une plaque émaillée.

.

.

Sister « fleur bleue parfois »

Partager cet article

Repost0
13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 00:22

.

Aujourd'hui, alors que je revenais ce soir dans mon habituel train de banlieue, je suis tombée sur ceci :

.

Photo prise le 12/06/2007 : mesurez le trajet parcouru vers le progrès.... néant !

.

Rappelez-moi, nous sommes bien en juin... 2007 !!!

.

Hé oui, "à nous de vous faire préférer le train" qu'ils disaient.

.

Pff, vraiment, je me demande quand on nous dit la vérité dans ce pays ? On vit sur des mensonges, on se berce d'illusions et finalement, on continue à avancer parce qu'on a pas d'autre choix.

.

Les affiches nous promettent du bonheur "pur marketing", les magazines nous montrent des créatures retouchées de toutes parts, la télévision ne parle que le "politiquement correct". Heureusement qu'il reste Internet, car ce qu'on nous dépeint comme un monde virtuel est infiniment plus réel que la vision déformée que nous offre les médias et les services communications.

.

Je crois que même mes accès limités de mythomanie sont nettement plus sains que la soupe trafiquée qu'on nous fait avaler à longueur de temps. Vaste mascarade que ce miroir aux alouettes partout présent.

.

Méfiez-vous de ce que vous pouvez lire dans le journal et apprenez à vous faire votre propre opinion en variant les sources et en posant vous-même mes bonnes questions.

.

.

Sister "pas dupe" 

Partager cet article

Repost0
10 juin 2007 7 10 /06 /juin /2007 17:01

.

Voici une blague qui sent le vécu, où comment mettre en histoire courte une observation perso.

 .

Une jolie chaise design discute avec un fauteuil de bureau en cuir.

 .

Ce dernier demande à l’autre : « qu’est-ce qui t’amène ? ».

 .

« Hé bien je suis ici parce que mon vœu auprès de Saint Pierre a été exaucé. Je m’appelais Père Maurice, j’ai consacré ma vie aux autres. Maintenant je suis arrivé au ciel, j’ai envie de goûter aux joies de la chair. On m’a alors réincarné en siège d’une salle d’attente, dans une agence de mannequins. Résultat, je touche d’adorables petites fesses toute la journée, c’est le pied ! Et toi ? ».

 .

« Moi, je me suis fait jeter par l’apôtre, parce que j’avais arnaqué des vieux et que je roulais toujours bourré. Du coup, il m’a envoyé au purgatoire et m’a réincarné en fauteuil triste dans une salle de conseil d’administration d’une multinationale pétrolière. Résultat, je vais voir défiler des tas de gros trous du cul pour l'éternité ! ».

 .

A méditer...

 .

Ici la version la plus confortable pour poser son royal séant.

Juste pour vous, une véritable chaise de travailleur (quoique ceux-ci passent peu de temps au repos). Comme vous pouvez le voir, elle se déploie et permet une modeste ascension dans l'ascenseur social.

Et là, par un ingénieux tour de passe-passe, vous pouvez grimper au dessus des masses populaires... ou attraper les cerises du voisin.

 .

Allez, je vous laisse, une urne attend mon bulletin.

 .

 Sister of Night "pour aller plus haut..."

Partager cet article

Repost0
7 juin 2007 4 07 /06 /juin /2007 00:02

Mes mains te croqueront, comme elles se plantent dans la chair de ce fruit.

.

Je voudrais croquer ta pomme, mon très cher Adam

Gouter à ta chair, à sa saveur de piment

Mes caresses sont subtiles et du bout de mes dents

Te promettent des sensations, encore et longtemps

.

Pourtant tu en voudrais plus, prendre l’avantage

Mais c’est moi qui commande et règne sans partage

Sois donc sourd à tous ces bruits et aux commérages

Car ici je mène la danse, ne sois pas si sage

.

Le temps est trop court, la vie passe vite

Voilà le printemps, nos molécules s’agitent

Mais vas y fonce donc ! Pourquoi tu cogites ?

Il est bien naturel que le doute t’habite

.

Ce soir prépare-toi car je passe à l’attaque

Inutile de feinter, te prétendre patraque

La surdose d’endorphine te donnera une claque

Entendre juste ton souffle sur les ressorts qui craquent

.

Nous recommencerons, pas tout à fait pareil

En oubliant le monde, la journée de la veille

Ces instants suspendus, ardents comme le soleil

Nous plongerons ensemble dans un divin sommeil…

.

.

Sister "féline gourmande qui se pourlèche les babines"

Partager cet article

Repost0
6 juin 2007 3 06 /06 /juin /2007 22:54

.

Pff, trop fastoche !

.A table ! Le repas est servi.

.

Bon, maintenant je peux attaquer le cassoulet tranquille, j'ai mon quota de verdure.

.

Sister "écolo non verte"

.

Pour la petite histoire, au centre figure une cerise de Montmorency (genre griotte pour l'eau de vie). C'est une spécialité de ma région avec feu les asperges d'Argenteuil, elle a pratiquement disparue maintenant faute de main d'oeuvre pour la cueillir et parce qu'elle est très fragile. Quel dommage, sa douce acidité est tellement agréable et rafraîchissante... Les temps changent, rarement en bien quand on parle nature et environnement.

Partager cet article

Repost0
5 juin 2007 2 05 /06 /juin /2007 22:26

Visiblement, quand Christine Bravo pète un coup, bah vaut mieux pas être derrière !

.

Je ne suis sûre de rien, c'est peut-être la face cachée de Claude Sarraute. Visiblement, elle ne porte pas de culotte !

.

Voilà, cette dédicace spéciale pour tous les barjots qui viennent sur mon site en cherchant des photos de cette championne de descente - catégorie lever de coude - en version nue ou que sais-je encore. Enfin des trucs affreux qui font peur aux gosses.

.

J'aime les choses trash, gores, flippantes, mais là, c'est trop affreux ! L'imaginer dans le plus simple appareil me donne des haut-le-coeur et fait partie des spectacles trop insoutenables pour que je puisse m'y soumettre. Je préfère les opérations chirurgicales sanguinolentes, c'est plus humain.

.

Bon, régalez-vous avec cette jolie souche. Entre vieilles branches, on peut se comprendre.

.

Sister "gone with the wind"

Partager cet article

Repost0
4 juin 2007 1 04 /06 /juin /2007 23:56

.

Avez-vous déjà surpris un matou en train de satisfaire ses petits besoins naturels ? Non, hé bien sachez qu’il se fige pour que son immobilité lui permette de passer inaperçu et surtout il prend un air très inspiré.

.

Il regarde au loin ou vers le ciel, sûrement pour vous inciter à faire de même et pour que vous lui laissiez un peu d’intimité vu qu’il n’a pas la chance de pouvoir fermer la porte des toilettes, lui.

.

Fauve doit être un croisement génétique avec un écureuil. Azimutée comme sa propriétaire !

Or, ce matin, dans le RER, j’ai subitement constaté que les gens prenaient eux aussi cette mine crispée et cette attitude fermée, un peu genre « je regarde ailleurs parce que j’ai pas envie qu’on croise mon regard et je veux ignorer cette promiscuité ».

.

Certains ont le nez sur leurs chaussures, d’autres observent le plafond de la rame. Les coups d’œil sont furtifs et quand deux regards se croisent malencontreusement, chacun fait comme si de rien n’était et replonge dans sa rêverie préoccupée.

.

Mais d’un coup, en observant tous ces costards-cravates et petites nanas super lookées, je les ai imaginés dans un bac à gravier (litière pour greffiers) avec leurs têtes circonspectes.

.

L’idée me parut tellement saugrenue, ridicule, voire carrément débile que j’ai dû réprimer une furieuse envie de pouffer de rire face à cette foule de culs-pincés qui fait semblant de regarder ailleurs alors que ces quidams vous observent en douce.

.

Visualiser ces jeunes cadres dynamiques et respectables ouvriers en si mauvaise posture, oui ça m’a bien fait marrer.

.

Il me fallait bien égayer ce lundi matin pluvieux, alors j’étais contente de moi… il m’en faut peu, je sais.

.

Sister « scato-logique du bac à sable »

Partager cet article

Repost0
3 juin 2007 7 03 /06 /juin /2007 02:02

Avez-vous remarqué quel était l’accessoire mode 2007 ? Le nec plus ultra de la tendance, le must have de l’été, l’incontournable petit plus à avoir toujours avec soi et qu’il faut dégainer dès le premier rayon de soleil, voire même avant, histoire de se la péter totale fashion victim ?

J’ai nommé les lunettes de soleil pare-brise !

C'est immense, aussi gros que moche.

Tellement énormes qu’elles vous mangent la moitié du visage. Des sourcils jusqu’aux joues, c’est le black out intégral.

Bien sûr, comme toute lubie de « modeux », c’est au moins aussi affreux qu’inconfortable.

Non content d’avoir l’air d’une grosse mouche à m… avec ces espèces d’yeux énormes, vous allez transpirer comme des débiles en dessous !

Cerise sur le gâteau : leur poids qui risque de transformer votre nez en grosse patate violacée et douloureuse.

Pourquoi un tel format ? Aucune idée, probablement pour « créer la nouveauté ». Enfin, à moins d’avoir les yeux plus gros que le ventre, rien ne justifie d’avoir à porter des verres king size.

Celles-ci sont parfaitement immondes, il faudrait me payer cher pour que je porte des trucs pareils.

Une chose est sûre, elles vous coûteront un œil, ce qui - paradoxalement - ne vous permettra que d’amortir à moitié votre investissement. L’avantage de l’écran géant sera donc de masquer votre cécité partielle tout nouvellement acquise.

Quelle chance vous avez !

Vraiment, vous auriez tort de vous priver de ce pur objet de séduction absolue.

Cette fois encore, on peut en déduire que la mode a ses raisons que la raison ne connaît pas et que le ridicule ne tuera pas non plus. Dommage parfois…

Sister « avec des carreaux à la taille de mon égo, donc de format normal »

Partager cet article

Repost0
30 mai 2007 3 30 /05 /mai /2007 12:00

.

Deux vampires entrent dans un bar pour revenant de toutes espèces. L’un d’eux commande au barman un grand verre de sang tiède et l’autre juste une tasse d’eau chaude. Son pote le regarde d’un drôle d’air et lui demande s’il n’est pas malade.

 

A ce moment, l’autre apprenti Dracula sort un Tampax usagé de sa poche et dit : « non tout roule, c’est juste que je me suis apporté de quoi me faire une petite infusion ».

 

 .

.

 

Sister « bon ap’ »

 

 .

 .

* rien à voir avec l’auteur des chansons de Depeche Mode, j’ai nommé Martin Lee Gore, que je remercie au passage pour sa contribution artistique à l'enrichissement du monde musical électro.

 

Partager cet article

Repost0

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs