Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2007 1 04 /06 /juin /2007 23:56

.

Avez-vous déjà surpris un matou en train de satisfaire ses petits besoins naturels ? Non, hé bien sachez qu’il se fige pour que son immobilité lui permette de passer inaperçu et surtout il prend un air très inspiré.

.

Il regarde au loin ou vers le ciel, sûrement pour vous inciter à faire de même et pour que vous lui laissiez un peu d’intimité vu qu’il n’a pas la chance de pouvoir fermer la porte des toilettes, lui.

.

Fauve doit être un croisement génétique avec un écureuil. Azimutée comme sa propriétaire !

Or, ce matin, dans le RER, j’ai subitement constaté que les gens prenaient eux aussi cette mine crispée et cette attitude fermée, un peu genre « je regarde ailleurs parce que j’ai pas envie qu’on croise mon regard et je veux ignorer cette promiscuité ».

.

Certains ont le nez sur leurs chaussures, d’autres observent le plafond de la rame. Les coups d’œil sont furtifs et quand deux regards se croisent malencontreusement, chacun fait comme si de rien n’était et replonge dans sa rêverie préoccupée.

.

Mais d’un coup, en observant tous ces costards-cravates et petites nanas super lookées, je les ai imaginés dans un bac à gravier (litière pour greffiers) avec leurs têtes circonspectes.

.

L’idée me parut tellement saugrenue, ridicule, voire carrément débile que j’ai dû réprimer une furieuse envie de pouffer de rire face à cette foule de culs-pincés qui fait semblant de regarder ailleurs alors que ces quidams vous observent en douce.

.

Visualiser ces jeunes cadres dynamiques et respectables ouvriers en si mauvaise posture, oui ça m’a bien fait marrer.

.

Il me fallait bien égayer ce lundi matin pluvieux, alors j’étais contente de moi… il m’en faut peu, je sais.

.

Sister « scato-logique du bac à sable »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Declik 06/06/2007 20:55

Ha ha, et dire que parmi toutes ces personnages que tu as mâtées (en imagination) en train de faire leur petit caca sur le gravier, il y en a ptete même un ou deux qui te lisent là, à cet instant.C'est encore plus jouissif ! :D

Sister of Night 07/06/2007 00:10

Ca me ferait bien marrer en effet. Peut-être allons-nous perçevoir un changement de comportement des passagers désormais...

jc 05/06/2007 23:12

coucou sister la suite est arrivée
http://voyageentreleslignes.over-blog.fr/

Sister of Night 07/06/2007 00:15

Ce message à caractère publicitaire est exceptionnellement accepté, parce que l'auteur a une dérogation spéciale. En dehors de ça, le phénomène ne se généralisera pas ici.
Sister "avec modération"

jc 05/06/2007 15:33

quoi de plus jouissif que d'imagine les gens de préference que l'on aime pas dans des situation trés délicate
le top etant de les mettre dans la dite  situation

Sister of Night 07/06/2007 00:28

Je ne m'en prive jamais. Imaginer un gros con de chef présomptueux avec le train arrière étoilé d'hémorroïdes me procure une certaine satisfaction.

Loutre 05/06/2007 12:01

Il grimpe aux rideaux ton chat !

Sister of Night 07/06/2007 00:31

Pour l'instant il grimpe aux murs du couloir de l'étage... quand il ne fume pas la moquette en se hissant aux rideaux...
Moi je grimpe aux rideaux... parfois , mais trop peu souvent... snif.

marithé : 05/06/2007 10:23

coucoutu me fais penser à mon pauvre papa..il me disait," si tu as quelqu'un qui t'intimide, alors pense à cette personne quand elle est en train de faire "KK" ...et qu'elle est constipée..et bin elle fait comme toi, elle pousse ""..  voilà cela remet les choses à leur place..tu vois ton chef en train de pousser, le slip en bas des jambes, jaune devant, marron derrière ...bonne journée ..j'ai horreur des métros, trains, RER   et  attente chez le toubib car les gens se regardent en  chien de faience .....

Sister of Night 07/06/2007 00:33

On ne s'en lasse pas, ça fonctionne toujours ce genre de truc. Typique des gens qui font chier, on les imagine sur le pot et tout va mieux.

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs