Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2007 3 18 /04 /avril /2007 01:41

 

Troisième épisode de ma petite saga du printemps : « Pipeau et flutiau sont dans un bateau : voter oui, mais pour qui ? »

 

Poursuivons l’approche non médiatique de ma perception de blogueuse lambda qui s’interroge sur son destin de votante. 

 

Abordons aujourd’hui les petits partis.  

D’une part, il faudrait qu’ils arrêtent de s’entre-déchirer en permanence et qu’ils pensent plus aux citoyens qu’à leur nombril.

Ainsi, ça leur laissera davantage de temps pour développer leurs idées.

OK, là on a des specimens hybrides, les vrais sont dans votre enveloppe kraft. Allez y jeter un coup d'oeil.

 

 

 En vrac et par ordre de n’importe quoi à l’écran, voici ce que j’en pense.

Frédéric Nihous :

 Il parle bien (posément, sans s’énerver, ce qui est un bon point) mais son programme semble un peu faiblard. Sinon, il faut avouer qu’être viandard & écolo, je ne pige pas bien le concept, ça me pose un petit problème. De toute façon, on sait qu’il vient ici pour régler ses comptes avec les Verts.

Ca me fait penser à une blague à deux balles :

-         J’adore le cheval 

-         Oh oui, moi aussi, c’est la plus belle conquête de l’homme et quel plaisir de galoper sur un fidèle destrier. Ah ! la beauté des purs sangs, ah ! la robustesse des races rustiques, ils sont tellement majestueux…

-         Euh bof, moi je les préfère plutôt en tartare ou en rosbif…

Arlette Laguiller :  

Que dire d’Arlette, qu’est-ce qui n’a pas déjà été dit surtout !

6e fois qu’elle se présente, infatigable, inusable, fidèle à elle-même avec un discours parfaitement rodé. On peut dire qu’elle fait partie des meubles.

C’est notre Jeannie Longo des scrutins, toujours dans le peloton… sauf qu’elle n’atteint jamais le podium !

Va-t-elle nous manquer ? Bah un peu, malgré tout, car on s’était habitué à sa présence. Bon, son parti a un fonctionnement relativement sectaire, mais elle continue son petit combat contre le grand capital. Travailleurs, travailleuses…

 

 

 

Gérard Schivardi :

Il ne m’inspire rien. Ce mec couine trop fort, il ne parle pas, il braille et ça me fatigue, alors je l’ai zappé. Je n’ai rien contre les nouveaux venus, mais lui n’apporte aucune idée nouvelle.

Vous êtes le maillon faible, au revoir.

 

 

 

Philippe Le Jolis de Villiers de Saintignon :

Vicomte de son état, il s’affiche partout pour faire sa promo du Puy du Fou. Franchement, arriver à mobiliser le Français moyen et la France d’en bas avec un tel pedigree relève de la gageure ! On le sait un peu parano sur les bords mais personne n’est dupe de ses manœuvres, il cherche à bouffer dans la gamelle du FN pour ramener des voix à Sarko et ça se voit comme le nez au milieu de la figure.

 

 

Couché le toutou, couché pas bouger !

 

Dominique Voynet :  

Je suis profondément écolo dans l’âme et dans mes gestes quotidiens, c’est un mode de vie que je cultive depuis toujours sans me poser de question sur une éventuelle valeur politique de mes actes. Ne pas gâcher nos richesses naturelles me paraît évident.

Ils m’énervent chez les Verts avec leurs guéguerres internes et leur déficit d’image qui les pousse à faire du gringue à Nicolas Hulot juste dans l’espoir de grappiller des voix.

 

 

 

Il faudrait qu’ils se mettent face à leurs incohérences car je n’arrive pas à comprendre comment on peut trouver que le nucléaire c’est propre, que les OGM peuvent sauver le monde et que certains ont le droit de polluer s’ils payent pour ça.

Pour faire simple, Voynet a grillé 100 % de son éventuel capital sympathie depuis qu’elle a osé dire que « le naufrage de l’Erika ne constituait pas une catastrophe écologie majeure ». No more comment.

 

 

 

Olivier Besancenot :

Digne héritier de la lutte des classes, il est prêt à reprendre le flambeau d’Arlette (s’ils parvenaient à s’entendre à la gauche de la gauche). Sauf qu’il ne faut pas rêver, même avec un bon marin à bord, quand l’édifice prend l’eau de toutes parts, il y a des chances pour que les rats quittent le navire. Le PC, la révolution, la lutte contre le patronat, cela ne parle plus à beaucoup de monde. Personne n’ose vraiment hausser le ton face aux parachutes dorés et contre les primes de départ indécentes versées aux "patrons voyous", alors renverser le régime… laissez-moi en douter !

Ses atouts : son âge face aux papis autour, son métier et le fait qu’il soit vraiment issu de la base.

Ses handicaps : son programme est utopique et il n’est pas énarque, ça lui fermera la voie vers le sérail. On a beau dire, les portes du pouvoir ne s’ouvrent pas comme ça.

 

Marie-George Buffet :

Elle ne génère pas chez moi un enthousiasme débordant car elle trimbale comme les deux autres (Arlette et Besancenot) l'image des syndicalistes, des contestataires, des grévistes et autres mécontents permanents.

On ne voit pas bien ce qu’elle apporte de plus. 

 

 

José Bové :

Autant je le trouve utile pour lutter contre les lobbies de l’agro-alimentaire, les laboratoires surpuissants et les multinationales qui imposent leurs lois. Autant je n’imagine pas notre « Astérix » à la tête de l’Etat.

Il serait au contraire pieds et poings liés par les spin doctors, les diplomates et les financiers.  

Il est nettement plus intéressant et profitable pour lui de s'afficher en frondeur plutôt qu’en homme politique prêt à négocier des compromis avec Bruxelles.

Voilà, vous avez tous reçu les professions de foi (sic) de chaque candidat, vous pourrez donc vous faire une opinion plus affinée sur les idées, les programmes et les ambitions des un et des autres.

 

 

Si vous avez reçu votre carte d’électeur, servez-vous en, des milliers d’autres sont morts avant vous pour obtenir ce droit.

 

Sister « c’est facile, y’a qu’à glisser le bulletin dans l’urne, ça fait pas mal »

Partager cet article

Repost 0
Published by Sister of Night - dans Sur le grill : coups de gueule
commenter cet article

commentaires

occhio 21/04/2007 11:57

Bon voilà: je ne suis plus un indécis depuis hier. Comment j'ai fait? J'ai lu les petits papiers apportés par le facteur. Et il y a un programme qui me correspond. Tant pis pour le passé, les erreurs et les concessions, je vote avec mon coeur pour le programme qui me ressemble. Facile, tout compte fait!

Sister of Night 23/04/2007 00:36

Je suis contente de voir que quelqu'un a trouvé sa voie (ou voix finalement) en utilisant le courrier que trop de gens fichent à la benne.
Sister "moins d'abstention, plus d'attention"

joline en direct du Larzac 20/04/2007 17:06

bon puisque person ne veut répondre à Sister et à Occhio et que j'ai 5mn ,voilà  je vous donne ma recette (electorale)perso pour ce we : comme je n'ai toujours pas digéré le plat appellé 2ième tour 2002 car Sister : si ,si ça peut faire très très mal de voter ,ah que, j'aurais mieux fait de rester chez moi ce jour là et que j'ai l'estomac un peu fragile ,il faut choisir entre la raison et le coeur ce sera le coeur pour moi! Et si les français veulent un minus ou un dangereux pitt bull comme chef et bien .. on a que les dirigeants qu'on mérite , woilou !

Sister of Night 21/04/2007 01:00

Tout à fait chère Joline, il est vrai que celui qui arrivera là-haut sera censé représenter nos votes, donc notre volonté. Nous avons la chance de ne pas être dans un état totalitaire alors profitons de l'occasion qui nous est donnée.
Sister "n'oubliez pas la pièce d'identité en même temps que la carte d'électeur"

occhio 19/04/2007 15:59

Et t'arrives à savoir pour qui voter après tous ces constats? (autre que blanc, hein...)

Sister of Night 21/04/2007 01:03

Je suis carrément désabusée face aux discours qu'on me propose. Je ne me reconnais dans aucun programme. Je voudrais composer ma propre liste d'idées à appliquer, mais ce n'est pas possible... dommage.
Sister "votera quand même"

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs