Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2006 3 19 /07 /juillet /2006 14:01
 
Hé oui, c’est parti pour le grand rush annuel des départs en vacances. Vous allez être des milliers à vous agglutiner sur des autoroutes payées par nos impôts mais dont les profits entrent par milliards dans les poches d’entreprises qui ont obtenu par lobbying ce marché plus que juteux. France, république bananière ? Nan, vous croyez ?!?
 
Bon, l’heure est grave, il n’est pas question de se charger comme des bourricots, mais avez-vous pensé à l’essentiel ? Il est temps de se poser la question.
Voici quelques éléments à glisser dans vos bagages.
 
Tout d’abord, n’oublions pas que le plastique c’est fantastique. Il est donc indispensable d’en avoir toujours sur soi. Le choix est vaste, mais les prix pas franchement raisonnables pour un produit aussi « vital ».
C’est bien connu, l’été est propice à la pêche. Alors pour éviter de ramener des petits crabes dans vos calbuts, mieux vaut sortir couverts quand la température monte.
Ah ! Messieurs partiront en quête de petites moules fraîches et risquent bien de ramener une morue ou un thon dans leurs filets. C’est beau la nature…
Par ailleurs, cela vous évitera de vous retrouver avec diverses paternités à gérer d’ici quelques mois. N’est pas Albert de Monac’ qui veut.
 
Autre élément indispensable : la crème solaire avec un indice très élevé, pour éviter de ressembler, dès les deux premiers jours, à une écrevisse, un homard ou encore une tarte à la tomate. Cela paraît anodin, pourtant je vous assure que vous mettez votre santé en danger si vous prenez le risque de griller bêtement. Vous ne viendrez pas couiner dans une dizaine d’années quand vous vous apercevrez que vous avez développé un cancer à la con. Fallait y penser avant !
 
Bon, je ne vais pas non plus aller vérifier le contenu de vos sacs, car j’ai mieux à faire. Et puis si vous oubliez des trucs, vous apprendrez à vous en passer. Juste une bricole, histoire de ne pas trop vous retrouver dans un désarrois profond : pensez à emporter le cordon d’alimentation du portable, sinon ce serait silence radio depuis votre lieu de villégiature. Ne comptez pas sur les cabines téléphoniques, car notre opérateur national les a très largement supprimé. Officiellement parce qu’elles ne sont plus nécessaires du fait de la généralisation des portables. Officieusement parce que FT estime que ça lui coûte trop cher à entretenir.
Allez demander au bon vieux gars du cru ou aux personnes du 3ème âge si elles en ont quelque chose à foutre de ce petit appareil minuscule dont elles n’ont nulle envie d’apprendre le maniement. D’ailleurs, ni l’écran, ni les touches ne sont faites pour leur en permettre l’usage.
 
Ré-apprenez à vivre simplement sur la plage. A moins d’avoir des enfants à protéger, je suis toujours effarée de voir les gens qui débarquent avec un attirail de folie : parasol, glacière aussi grande qu’un frigo, radio, jeux divers (euh d’été, hi hi), siège en toile, serviette, natte ou paillasse bizarre et j’en passe.
Y’a moyen de faire plus simple : serviette, crème solaire, casquette & lunettes, une bouteille d’eau et un bon bouquin pour se reposer tranquille après une longue séance de natation ou juste à faire mumuse dans la flotte.
 
Juste un dernier truc, si vous vous baladez seul(e) et surtout pour la baignade dans des endroits non surveillés par la SNSM (je rappelle au passage que ce sont des bénévoles, votre aide financière et autre est la bienvenue), il existe des sortes de petites poches étanches que l’on attache à la ceinture et qui permettent de garder sur soi toutes ses coordonnées : copie de la pièce d’identité, du carnet de santé (pour les vaccins), de la carte de groupe sanguin et autres éléments médicaux importants ou traitements en cours (allergies également). Pensez aussi à noter le numéro de la personne à contacter en cas de problème.
Je sais, ça n’arrive qu’aux autres, n’empêche que cette précaution peut vous sauvez la vie et faciliter grandement le travail des sauveteurs alors pensez-y, ce n’est pas grand chose.
 
Allez, bonne bourre sur les plages et roulez tout doux, y’a pas que vous sur le bitume, ce serait dommage de ne pas arriver entier ou carrément mort !
 
J’assure la permanence, si vous avez des blogs à arroser, des croquettes à donner aux plantes vertes ou encore un chat à arroser, no problemo, vous me laissez les clés, je gère !
 
Bon vent à tous mes fans, mes lecteurs, mes choupinets d’amour (oups, oh là ! Le mode blonde pétasse s’est activé sans faire gaffe, ça fout la trouille ce truc).
Oubliez rapidement le dernier qualificatif, il n’est pas a moi du tout, je l’emmène de suite aux objets trouvés, faut pas qu’il reste là, il me pollue tout mon blog de sa mièvrerie crasse. Beurk.
 
See you next time ! (comme dirait D. Gahan, a good friend of mine)
 
Sister “feeling hot, hot, hot” (comme dirait R. Smith, another friend)
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marsel 20/07/2006 20:28

See you around !

Sister of Night 21/07/2006 00:26

Ne tournez pas autour du pot Monsieur Marsel ! Alors vous êtes pour ou contre ? Ou peut-être plutôt au milieu ? Ah, z'êtes compliqué, faut aller droit au but, comme les italiens. Euh, j'ai dit une connerie ?
Sister "bilingue dans sa bouche à elle"

schoumi 19/07/2006 23:48

c'est presque le guide du routard !!!! chuis absent fin aout, pourrais-tu me tondre le blog de tant à autre et enlever la mauvaise herbe qui risque de l'envahir ???
merci d'avance
ton choupinet d'amour

Sister of Night 21/07/2006 00:23

Ouaip, j'assure le gardiennage d'été de tous les blogs en jachère de tous les choupinets d'amour (trop ridicule comme appellation, vraiment naze !) et les autres aussi (peut-être en instance de l'être). 
Sister "bien dégagé derrière les oreilles"

C. de M. 19/07/2006 23:18

Dans cet article Sister of Night est un mélange subtil entre bison futé, la croix rouge et ce bon vieux Saint Bernard auprès duquel on aime tant se blottir en hiver près d'un feu de bois d'arbre mort. Qu'ajouter de plus après ces sages recommandations si ce n'est bonnes vacances ma choupinette!
C. de M. " vacances j'oublie tout,plus rien à faire du tout..." Oui bin heu chacun ses références na.

Sister of Night 21/07/2006 00:21

Hum... Un mélange subtil... Tel un savoureux cocktail bien frais mélangeant des alcools délicats et des jus de fruits parfumés... Ca me donne soif tout ça !
Le Saint Bernard ? Quitte à me vautrer devant un bon feu de cheminé, je préfère que ce soit sur une peau de bête... peut-être avec un Bernard qui aurait affaire à mes s...  Euh, j'ai rien dit !
Sister "plus rien à faire du tout..." (la suite est auto-censurée)

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs