Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2006 3 28 /06 /juin /2006 01:11
 
 
Bon, c'est pas l'tout mais il paraît que l'horloge biologique tourne. Du coup, étant actuellement dans la catégorie des « femelles » (oui de nos jours, tout peut changer), va bien falloir que je me décide à pondre, à enfanter, à mettre bas, à vêler (après les 20 kg de « bonus grossesse » on peut aisément utiliser ce terme), bref apporter à la surpopulation mondiale ma petite contribution personnelle.
 
Seulement j'suis pas motivée, mais alors pas du tout.
 
Pour sûr que c'est valorisant de créer de ses propres mains, euh non, les mains ça marche pas dans ce cas, de sa propre matrice (ouaip, pas terrible comme terme) un mini moi, une réplique approximative, un début de commencement d'être.
 
Mais après tout, qu'est-ce qui m'y oblige ? Rien !
Pourquoi devrais-je sacrifier mes nuits, mes grass' mat', mes week-end de glandouille, mes beuveries en bonne compagnie (masculine of course), ma liberté (de penser et autres) ?
 
Générer un héritier ? Bah, c'est pas sûr qu'il lui reste grand chose comme miettes lorsque le fisc se sera grassement payé sur mes maigres biens.
 
Transmettre un nom ? Pff, il peut en changer sans difficulté et n'étant pas de lignée royale ou de sang bleu, ça vaut « peau d'zob ». M'acheter une particule ? Oui, peut-être pour le business ou apparaître dans le « Who's who » et encore...
 
Les joies de la famille ? Bah pour l'instant, j'en suis pas convaincue. Oui mon enfance était géniale, pas sûre que j'arrive à être aussi performante dans mon rôle de mère. Oups, le mot est lancé !
Etre à la fois femme, amante, infirmière privée, cuisinière hors pair, employée modèle, gérante d'un foyer bien tenu et en plus rajouter la casquette de « maman », c'est la flippe totale les amis !
 
Quitter pendant près de deux ans (soit la moyenne d'après mes constats perso) la planète soirée, fiesta, sorties improvisées, juste pour élever une petite usine humaine qui bouffe, chie, dort et braille plus souvent qu'à son tour. Bof, pas très vendeuse comme option.
 
Ensuite on ne peut pas bouger sans trimballer une tonne de bidules divers et variés : l'attirail pour la bectance, les fringues de rechange, le lit, les couches, les lingettes, les produits anti fesses rouges, etc. Chaque déplacement prend des allures d'expédition. Va-t-il me falloir louer les services d'un sherpa pour toute virée hors du nid ? Le moufflet a plus de paquetage pour une journée que moi pour 1 semaine.
 
Et puis, y'a un truc auquel on ne pense pas. Il peut y en avoir 2 ou plus dans la portée ! Z'imaginez un peu ?!?! Je n'ai que deux bras moi ! Pff, ça devient ingérable ce truc. Je préfère manager une équipe d'une douzaine de types (même un peu bourrus) plutôt que de me trouver face à deux chiards hurlants. Oh la pagaille ! J'vais craquer en moins de temps qu'il ne faut pour dire David Hasselhoff (voir les Simpsons pour comprendre l'allusion).
 
Ce qui est amusant, c'est la conception, les coups à blanc. Moi je suis croyante (en l'amour un peu), mais surtout pratiquante ! Les tirs à gamètes réelles, c'est un sport extrême, vous ne trouvez pas ?
 
Ah si, y'a un avantage : le congé maternité. Soit 16 semaines loin du boss. N'empêche qu'on en profite pas, car avant le D-day, on est gonflée de partout, on fait pipi toutes les 3 minutes, on ne peut plus se bouger sans un Fenwick. Une fois qu'on a « dépoté le gluant » (merci Monsieur Gerra), on lui doit secours et assistance 24 h/24 et il ne se prive pas de vous le rappeler.
 
Bilan des opérations, actuellement les gosses des autres me suffisent. Les voir à dose homéopathique est encore dans le domaine de mes possibles. Pour le reste ? Wait and see. Y'a pas l'feu au lac comme disent nos amis Suisses.
 
L'instinct maternel ? Il semblerait qu'il n'était pas fourni dans mon pack de fille alors pour l'instant, futurs employeurs, non-géniteurs potentiels ou déclarés, potes complices de mes loisirs éthyliques, soyez tranquilles, pas de test positif en vue !
 
Sister « le plastique c'est fantastique »
Ici, Fauve (le matou le plus azimuté de la planète) dans ses oeuvres, escaladant l'étendoir par la face nord.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Armando 05/07/2006 00:09


Si, Sister ove ze darque, tu es cap de comprendre l'effroi du mâle moderne exprimé par la suivante a venir juste après ça, alors oui, fais un enfant quand le désir se fera irrésistible, sachant qu'un enfant élevé dès le départ sans père identifé (hep hip hop, j'ai pas dit identifiable là) sera plus heureux qu'n gosse séparé de son papa après quelques années...
 

Tu t'appropries le mot féminin en ta qualité de femme, tu en revendiques l'utilisation exclusive pour et par la gent féminine. Encore une manifestation de la société d'Amazones schizos dans laquelle nous vivons: les hommes ne sont plus que des géniteurs, tout juste bons a inséminer la femme selon son bon vouloir, puis a payer des pensions alimentaires une fois la femme partie pour d'autres horizons chimériques, car, et c'est là ou ici que je justifie l'emploi de "schizo" dans non pas le sens médical du terme mais celui de "déchiré entre deux personnalités", aujourd'hui la femme voudrait la liberté totale, le protectorat de l'homme, un homme sensible, un homme dur, un maître, un esclave, un poète, un rustre, un mari, un amant... la liste des contradictions et des utopies est longue. Elle veut l'homme parfait, sans savoir qui il est. Et avec un appareil judiciaire de plus en plus aux mains de femelles glaciaires, les hommes sont condamnés. Je crois que je vais me servir un verre de Bordeaux, de qualité, c'est tout ce qu'il nous reste... Santé les mecs, santé.



 

Sister of Night 06/07/2006 00:39

Il n'est pas question de "faire un bébé toute seule", le père sera présent à 100 % et à toutes les étapes (de la conception à l'apprentissage de la vie). Je ne mange pas de ce pain là, monsieur !
Pour le reste du message, c'est un joyeux bordel, je ne vais pas tout commenter, juste  dire qu'on place toujours en l'autre un maximum d'espoirs et qu'on idéalise beaucoup. C'est juste un sentiment humain, on sait bien que le mouton à 5 pattes n'existent pas (sauf à Tchernobyl, où ils ont plein d'autres modèles en stock, des lapins qui clignottent par exemple, c'est joli la nuit).
Et vous, ne cherchez-vous pas une femme docile, belle, intelligente, compréhensive et qui vous lâche la grappe quand vous n'avez pas envie de subir ses diatribes ?
Au fait, tu pourrais remplir mon verre aussi ! Ouh ! Il joue perso le gars !

schoumi 29/06/2006 22:42

t'aurais pas un ch'tit baby s'il te plait !!! te lire me donne soif (je lis à voie haute, je sais c'est con !!)

Sister of Night 04/07/2006 11:47

Schoumi, au nom de tes voisins pétitionnaires, je t'invite à lire moins fort mon blog car de nombreuses plaintes circulent sur le niveau sonnore émanant de ton chez-toi-à-toi-que-t'as.
Tu te rends compte que si je ne publie pas d'article quotidiennement, c'est juste pour laisser un peu de répit à ton entourage ? Soit sage et baisse le volume de ta langue. Sinon pas de baby whisky ou autre.
Sister "mode punishment on" 

kjlh 29/06/2006 16:09

oui

Sister of Night 04/07/2006 11:43

En voilà un commentaire bien utile comme j'aime en avoir sur mon blog.
Si vous en avez d'autres comme ça, vous les mettez dans une boîte et vous les envoyer à un parti politique quelconque, ça leur fera plus plaisir qu'à moi qui ne sais pas apprécier à sa juste valeur cette grande qualité de synthétisation.
Sister "rien à ajouter"

Marsel 29/06/2006 16:08

Je préviens, sur le coup je vais être prolixe, même pro-life qui saît. Mon point de vue est celui d'un mâle d'age mûr à défaut d'être mature.
Je connais plusieurs nanas qui ont craché juré depuis l'enfance "pas d'enfants, pas moi, jamais" puis, par magie ou comme, à précisément 39 balais à peine révolus, "oups, je suis tombée enceinte".
Comme je suis un spécialiste de la psychanalyse à deux balles, voilà: le simple fait que tu (excuses le tutoiement, je suis Anglais, je ne sais jamais quand il faut vouvoyer), je disais le simple fait que tu te poses la question indique qu'il se passe quelque chose non pas au niveau de ton cerveau, mais dans ton corps, yo megadunk.
Moi je ne voulais pas d'enfants, mes ex oui. J'en ai deux de chaque, et les deux gamins sont la plus belle chose qui me soit arrivé, ils sont merveilleux.
Mais, le bug de nos jours c'est qu'à la première dispute, à la première éjaculation précoce presque, ben c'est la goutte qui fait déborder le vase et les parents se séparent, les gosses morflent. Alors la connerie habituelle consiste à dire "ouais mais tchououas coco il y avait plus de feeling tu comprends et j'ai rencontré Mickey (ou Ginette) et là c'était un happening tu vois Coco et on ne pouvait lus rester ensemble t'as vu parce que c'est plus moins bien de rester ensemble quand il n'y a plus l'Amourrrrrr dans le couple que de rester pour les gosses". Et ça, c'est des conneries qu'à mon sens il devrait y avoir un tribunal pour juger les idiots qui tiennent des discours pareils, parce que ce n'est pas parce que la "monoparentalité" ou la "reconstitution familiale" est devenue quasi la norme que c'est normal, et je parle uniquement du point de vue des gosses.
Et avec tout ça je ne sais plus où je voulais en venir mais m'y voilà, alors Bonne Grossesse. Je trouve que si c'est une fille Kanterbrau c'est un joli nom, pour un garçon je conseille plutôt côtes de Bourg.

Sister of Night 04/07/2006 11:33

Promis, cher Marsel (ou poivre), si je tombe en cloque dans les 3 mois, je te prends (ici et maintenant, ah non, j'peux pas ?) comme astrologue-marabout officiel. Tu seras même grassement payé de toute ma considération éternelle avec peut-être un véritable gâteau fait de mes mains expertes et dont la réputation est absolument mondiale garantie label "oloveurzeuhouheurlde insaïd". Tu vois les effets du chant des sirènes ? Hé bin c'est pareil mais en version pâtissière. Un truc de ouf.
Pour ce qui est des gamins, pas facile de miser autant sur l'avenir. Il est vrai que pour l'instant, je vois plutôt les désagréments et autres aspects négatifs de l'engagement. Par contre, si j'arrive à faire des petits êtres heureux, je n'aurai pas été inutile sur la planète.
Bon, j'me tate quand même... Oui, c'est pas comme ça qu'on les fait, OK j'ai compris,  je vais voir si j'ai les c... de prendre un engagement à perpétuité.
Pour les propositions de noms, c'est sympa mais j'ai déjà dans la vraie vie le nom d'une tonnellerie, j'habite en plus "allée des Vignes" alors ça risque de faire pochtrons tout ça...

jm 29/06/2006 00:37

Attention en faisant le ménage à poil, monsieur, surprit par le bouleversement de son espace naturel se prend les pieds dans le tapis enroulé pour l'occasion et tombe directement sur madame qui s'est baissée pour passer le balai sous le meuble...
 
JM"ma mêre en a eu quatre comme ça"

Sister of Night 04/07/2006 11:20

Ca marche aussi avec l'aspirateur ? Désolée c'est mon neurone de blonde (de femme pas au foyer) qui demande.
Pour plus de confort, je m'attarderai à le passer sous le lit, comme ça en cas de basculement, la chute sera moins dure.
Sister "poinçonneur des Lilas"

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs