Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2007 1 30 /07 /juillet /2007 00:23

.

Vous avez peut-être la chance d’habiter dans un endroit du globe plus ensoleillé que mon triste bassin parisien, hé bien vous avez une sacrée veine car je suis au bord de la dépression ! Constater que ce qui devrait être la saison estivale se réduit comme peau de chagrin et que la météo est toujours aussi maussade (ou totalement pourrie devrais-je dire), c’est la misère ! D’accord, y’a plus grave dans la vie, y’a des gens qui n’ont pas à manger, y’a des guerres dans le monde, des maladies orphelines, des souffrances, des injustices, des malheurs en tout genre. N’empêche, c’est peut-être mineur mais ça me mine ! Ce temps affreux me tape sur les nerfs. On a déjà un ciel gris durant des semaines entières pendant la morne saison, si maintenant mai, juin et juillet s’y mettent, alors je vous le dis tout net : c’est la fin des haricots ! Y’a pu d’saisons ma bonne dame !

.

J’avais déjà attaqué le plan B au niveau vestimentaire, maintenant il faut sortir le vigipirate de la bouffe car les petites préparations froides sont à renvoyer aux oubliettes.

.

Voici donc une conversion des plats d’été en plats dit « de saison » (oui, on n'approche pas du 15 août mais en fait du 11 novembre) parce que ça s’impose vraiment pour notre survie à tous. Remarquez que j’ai conservé l’ingrédient principal pour assurer la transformation facilement.

Salade piémontaise => tartiflette (bien gratinée comme il faut)

Gaspacho => soupe de tomate (ajouter des lardons, des croutons, du fromton)

Crème glacée => crème brûlée (toute croustillante et fondante)

Haricots en salade => cassoulet (le vrai de Castelnaudary, tant qu’affaire)

Taboulé => couscous royal (avec les boulettes, les merguez, l’agneau)

Caviar d’aubergine => moussaka (riche en huile d’olive et en viande rôtie)

Sorbet pomme => compote (tiède avec un biscuit sablé dessus).

.

Et revoilà Fauve en pleine dégustation de clafoutis aux pommes. Remarquez comme elle ne boulotte que les fruits, la gourmande !

.

Voilà, ce n’est qu’un début, vous pouvez continuer la liste comme bon vous semble, elle n’est pas exhaustive alors vous pouvez y aller franco (de porc, de port).

.

Face à la grisaille ambiante, reste la chaleur humaine et l’envie de partir en vacances loin, là où le soleil ne cesse jamais de briller. Hum, ils font des promos pour Bora Bora ? Nan, ah bah qu’est-ce qu’il vous reste ? Le sud de Dunkerque ! Nan, vraiment je n’y tiens pas, j’ai pareil à la maison, ça va pas être possible.

.

J’veux du soleil ! Rien qu’du soleil !!!!!

.

Sister « en clair-obscur »

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

smellycat 01/08/2007 06:09

Salut Sister,
Allez courage, ca va aller. Bon, ok je te dis ca alors que j'ai enfin de l'ete a Chicago ; ici il fait facile 30 degres... chui plus du tout habituee, mais je ne vais pas me plaindre

Sister of Night 06/08/2007 11:04

Les vacances viennent de commencer pour moi et après seulement 3 jours de beau temps, c'est reparti pour la flotte et le ciel gris. Déprimant j'vous dis !
Prends-en plein les yeux et profites-en la Miss, ici c'est tout pourri.
Sister "sous les nuages menaçants"

jc and Joan Césario 31/07/2007 09:49

coucou ma belle
je cause de toi dans une interview ...............non pas pour france 3 picardie
http://www.mamirene.com/article-6990036.html

Sister of Night 06/08/2007 11:06

Vite, vite ! Il faut que j'aille voir ça. C'est pas tous les jours qu'on peut flatter son égo et n'étant pas une adepte de la brosse à reluire, ça me fait plaisir.
Merci JC !
Sister "en cours de peoplisation"

jc and Joan Césario 30/07/2007 23:50

bon ma belle radine par ici te faire doré un peu la peau et t'exploser a un BBQ version JC : travers de porc au miel gambas grillé et toute sorte de truc bien cholestérolien qu'on pratique dans le sud,
35° en moyenne un peu de mistral aujourd'hui mais l'eau de la piscine frize avec les 28°
bon je sais je suis un pourri de te raconter ça , mais faut vraiment que tu vienne faire un tour par chez nous
jc qu'aime bien ça sister déprimeé du manque de soleil

Sister of Night 06/08/2007 11:08

Sniff, c'est trop beau pour être vrai, j'ai dû beaucoup pécher pour mériter une telle sentence. Je sens que je porte ma croix en ce moment, ce temps est d'une tristesse absolue.
Merci pour l'invitation, je me demande si je ne vais pas craquer et me planquer dans le sud.
Sister "pénurie de soleil à Paname"

bdu 30/07/2007 14:40

Un bonjour de Lucette

Sister of Night 06/08/2007 11:10

Qui l'eut cru ?!?! Lucette ! Vous ici ?!? Mais je vous croyais à mille lieux de mon blog. Comment diantre êtes-vous venu vous perdre en mes pages. Quel choc !
Euh, au fait, z'êtes qui au juste ?
Sister "j'irai visiter chez vous, histoire de"

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs