Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2006 2 05 /09 /septembre /2006 01:33

.

L'heure est grave. Le doute m'habite (hum, j'aime bien ça...).

.

Vous n'êtes pas sans savoir (chut, faites comme si, c'est mieux vous verrez) qu'il y a deux ans de cela, j'ai adopté un être étrange, une mini boule de poils qui couinait en faisant le gros dos. Surtout de voir la bestiole marcher en crabe avec sa petite crête sur le dos pour m'impressionner.

.

Instant mouchoir Kleenex, résumé des épisodes précédents : la découverte de cette "Causette version matou".

Un jour, dans la froidure d'un printemps balbutiant, au fond du jardin de ses parents, une copine de mon frère (oui, c'est compliqué, y'a des personnages, prenez des notes sinon vous serez paumés) trouve un sac-poubelle quasiment vide. Et dans le plastique : 3 chatons. A peine s'ils avaient les yeux ouverts tellement ils étaient tout frais "pondus" (et non pas toutes taxes comprises).

Mon frangin : "Tu te rends compte, on ne peut pas les laisser comme ça, ils sont condamnés, t'es sûre que t'en veux pas un ? Si tu les vois, tu ne pourras pas résister. D'ailleurs, déjà deux personnes sont d'accord pour en adopter, il n'en reste qu'un. Allez, je te rappelle dans une heure pour avoir ta réponse".

Hé les mecs ! Visez un peu la classe ! Je suis Superman des greffiers ! Impressionnant n'est-ce pas ?

.

Et voilà comment depuis mai 2004, Fauve partage mon appart'. Enfin, j'ai plutôt l'impression d'habiter chez elle quelques fois.

.

Maintenant, elle vie un véritable conte de fées : le fabuleux destin de Fauve la petite. Elle pourrait témoigner de sa vie de princesse sur les coussins, aventurière dans ma bibliothèque, dévoreuse de croquettes de compétition, chasseuse d'insectes sur la terrasse. Une vraie vie de patachon, comme dirait ma grand-mère.

.

Et merde ! On peut pas roupiller tranquille dans cette piaule... où vais-je devoir me planquer pour qu'elle me foute une paix royale ?.

Seulement, ce soir, une question me taraude. Et si, à sa majorité, elle veut connaître ses vrais parents ? D'où elle vient ? Quel est son pedigree (pal ou secam) ? Que vais-je lui répondre ? Lui dire la vérité et risquer d'être rejetée, balancée aux orties comme une vieille paire de chaussettes trouées ? Faut-il mentir et faillir à mon principe d'honnêteté (euh, qui a toussé) ?

Me voilà donc face à un atroce dilemme. Un cas de conscience (encore !).

.

Je pense qu'il va me falloir voir un coach en comportement animalier, ainsi qu'un psy pour amortir le choc de la rupture éventuelle d'affection et pour finir, un avocat, si jamais elle demande à quitter le foyer en réclamant une pension pour son éducation.

Punaise ! Non, mais j'vous jure, c'est vachement pas facile à appréhender comme truc ! J'ai les chocottes moi maintenant.

.

Si vous avez traversé la même aventure, si vous vous êtes déjà retrouvé dans pareille galère, aidez-moi pour que je ne finisse pas par me ridiculiser chez Delarue ou autre émission "télé-voyeurs" odieuse.

.

Sister "miaou reconnaissant"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

AnT 06/09/2006 13:03

Je peux noyer le chat, en cas... ^^
 
AnT, de chez Smith en face, maitre noyeur

Sister of Night 07/09/2006 01:24

Désolée, ce n'est pas possible actuellement, mon évier est bouché par le dernier animal que j'ai dû accorder en offrande à mon gourou, lors de rites sacrificiels à coup de fouet électrique. Qu'était-ce déjà comme espèce ?... Ah oui, ça me revient, il s'agissait un marseillais expatrié dans le bocage normand, un individu louche...
Sister "baywatch's girl"

Antoine 06/09/2006 12:04

A croire que chat rime avec ingrat ...la mienne m'a quitté il y a quelques années déjà pour bien moins que ça : une petite vieille du quartier avait une tambouille meilleure que la mienne; s... (pas la vieille, mon chat...)

Sister of Night 07/09/2006 01:17

Cher Antoine, tu touches là à une question essentielle. Franchement, mets-toi un instant dans la peau de cette pauvre bête. Accepterais-tu qu'on te serve une infâme pâtée alors qu'il y a juste à deux pas, un ragoût de mouton plein de saveurs subtiles ?
Hé oui, ça coule de source. Pourtant les mecs, vous êtes assez sensibles à la bonne bectance. En principe, vous intégrez assez bien la notion de "reconnaissance du ventre". Du coup, si la chatte va voir plus loin, il faut faire un travail sur soi, se remettre en question, examiner le contenu de la gamelle et opérer les changements qui s'imposent. Apprenez à sacrifier un petit bout de votre tranche de jambon de temps en temps.
Sister "reconnaissances éternelles"

Doc Joline 06/09/2006 09:20

je suis psychocomportementaliste animalier et préconise que ce n'est pas ce trop top matou qu'il faut traiter mais sa "mère "  qund tu veux les consultations nesont pas du tout ,du tout gratuites car ... tu le vaux bien
PS :pauvre bête !

Sister of Night 07/09/2006 01:08

Oulà ! Ca ne m'inspire pas du tout ton histoire. Je sens que je vais y laisser mon treizième mois et ma prime de vacances juste pour apprendre que je suis sa "maîtresse" et qu'elle n'est qu'un animal de compagnie de type "félin".
Bon, je retourne à mes séances de kinésiologie moi...
Sister "un esprit sain dans un corps sain"
P.S. : je précise qu'aucun animal ou être humain n'a été torturé ou n'a subit d'expérimentations médicales pour l'élaboration de ce blog.

Jean Christophe Bataille 06/09/2006 08:30

Nooooooon ! Pas chez Delarue ! ^^

Sister of Night 07/09/2006 00:55

Je vous comprends, c'est cruel en effet. Allez aussi loin dans l'horreur, cela relève de la psychiatrie lourde. En être réduit à un tel degré de sous-estime de soi est pathétique.
Pitié ! Evitez-moi le suicide télévisuel. Croiser le regard des gens dans la rue doit devenir insoutenable après une telle mise à nu.
J'en ai pourtant lu pas mal de bouquins sur les ravages des mensonges et non-dits inter-générationels, sur les génosociogrammes, sur les secrets de famille qui finissent par détruire les gamins et leur descendance.
Pauvre Fauve, elle m'aime d'un amour vrai, innoncent, pourtant en y regardant de plus près, elle doit bien voir quelques différences : je ne mange pas de croquettes, ne fait pas pipi dans les graviers et ma pilosité est nettement moindre que la sienne. Brave petite. Elle préfère peut-être ne pas voir ?
Sister "pas vu, pas pris"  

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs