Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2006 3 06 /09 /septembre /2006 12:02

.

... nous ne sommes que le premier mercredi.

.

Comme le veut la tradition mensuelle (et pas menstruelle, vous verrez plus loin pourquoi), les sirènes (celles des pompiers, pas de Cousteau) ont lancé leurs deux bleugements à travers nos villes de France et peut-être de Navarre (ça j'en sais rien et je n'irai pas vérifier).

.

J'ai une flemme honteuse qui m'empêche d'aller voir sur Wikipédia jusqu'où remonte l'origine de cette "tradition". Je sais juste qu'elle sert à vérifier le bon état de fonctionnement de nos systèmes d'alerte. Sauf que, juste pour rigoler, en cas d'attaque nucléaire ou guerre totale, les pauvres hauts-parleurs n'auront pas le temps de couiner, la planète aura déjà explosé depuis longtemps !

.

D'ailleurs, avec le développement des systèmes de communication, les pompiers n'utilisent plus la légendaire sirène. Ou alors en province ? Et encore, je n'en suis pas persuadée.

.

Il me semble qu'on pourrait réformer ce système et - à la limite - envoyer un SMS ou un e-mail à chaque citoyen pour lui dire : "dormez braves gens, la patrie veille sur vous". Tiens, on ne l'emploi quasiment plus ce mot de "patrie". Il faut croire que maintenant, il est associé à d'autres valeurs qui ne nous parlent plus à l'heure où la mondialisation nous formate comme nos voisins. Le terme n'est pas assez "branchouille", il fait trop "d'avant guerre", sans parler de la connotation à caractère discriminant - voire raciste - que certains se plaisent à attacher à la notion de "patriotisme". Pourtant, mis à part en période de coupe du monde de foot, il n'y a de drapeaux français que sur les mairies, alors que les américains arborent fièrement leur "stars & stripes" sur leurs maisons et un peu partout.

.

Les mots vieillissent, les dictionnaires nous le rappellent chaque année. A notre image, un jour ils finissent par disparaître des les tréfonds des bibliothèques de gens qui s'accrochent à la mémoire du monde. Oui, la patrie a vécu, on nous force à devenir un citoyen du monde, c'est plus facile pour nous vendre à tous des produits et des discours identiques. 

A quitter peu à peu nos coûtumes, habitudes, éducations, formes de diversité. Nous devrions nous souvenir pourtant : "L'ennui naquit un jour de l'université" (Balzac). On a tous notre place ici. André Langaney nous le dit : "tous parents, tous différents".

.

Quel intérêt auront encore les voyages quand on trouvera les mêmes modes de vie, les mêmes boutiques, les mêmes habitations sur toute la planète ? Ne cherche-t-on pas l'exotisme, les aspects pluri-culturels, la découverte de l'autre et de son monde propre ?

La Nature a créé une diversité infinie, nous-mêmes sommes tous uniques. Pourquoi vouloir tous nous mettre dans le même moule ? Je m'y oppose farouchement.

.

.

Sister "z'aurez pas ma peau comme ça !"

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sith 12/09/2006 09:34

En tout cas, je ne l'entends plus depuis que je suis en centre-ville...

Sister of Night 12/09/2006 23:53

Tu n'habites pas dans une grotte plutôt ? Nan, j'déconne. En fait toutes les communes n'ont pas besoin de souffler dans l'bouzin. Il ne doit être question que des casernes importantes. Je n'ai pas de pompier dans mes amis pour vérifier l'info.
Sister "mode pin-pon on"

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs