Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2006 4 07 /09 /septembre /2006 02:13

.

C'est bien ici pour la Guinness ?

A pinte with blackcurrant for me please !

Mon flair est inégalable en la matière, c'est comme une pulsion qui m'attire... Pensez bien que si demain le breuvage sacré devient une denrée interdite, je rivaliserai d'efficacité avec la brigade cynophile* des douanes la plus à la pointe  du pistage. Afin de retrouver la moindre trace de "mousse brune irlandaise" dans les parages.

.

* merci de ne pas confondre avec sinophile, ça ferait désordre. Et apprenez que la stout n'est pas et ne sera jamais "made in China", merci de votre compréhension.

.

D'ailleurs, j'en profite pour préciser qu'il faut toujours sortir deux bières du frigo, n'est-ce pas cher AnT ? Ainsi, on peut partager avec un copain (ou copine) passé dans les alentours par le plus pur des hasards (quoique longuement prémédité). Sinon, on boit la deuxième à la santé de l'autre qui n'a pu venir. Nadine de R. (qui souhaite garder l'anonymat) me le confiait encore l'autre jour en animant une petite sauterie sur le thème de "Peut-on balancer un rot de camionneur face à monsieur l'ambassadeur ?". Les règles de la bienséance font qu’il n’est pas de bon ton de boire seul(e).

.

Néanmoins, si là, tout de suite, je proposais un coup à boire, hé bin y’a personne qui réagirait ! Pourquoi, parce que si en ce moment vous êtes en train de boire mes paroles (ce qui me réjouit au plus haut point), il est plus de deux heures du mat’ ! C'est assez souvent l'heure vers laquelle j'écris mes articles. Notez au passage que cela prouve que mon pseudo n’est pas usurpé.

.

Autre pièce versée au dossier pour attester de la véracité de mes dires : mardi soir, j’ai proposé un coup de cidre à mes acolytes de blog, oui, vous avez bien lu, je n’ai pas dit alcooliques. Et bien, force est de constater qu’ils se sont rendus compte de ma proposition que le lendemain ! Je vous accorde qu’à l’aube, le petit noir (ou mon thé adoré), vaut mieux qu’un rinçage buccal au jus de pomme pétillant pour adultes.

.

Une dernière chose avant que vous retourniez bosser et que j’aille rejoindre un instant les bras de Morphée avant de faire comme vous, souvenez-vous que : « un tien vaut mieux que deux tu l’auras ».

.

.

Sister « en plus, elle s’ennuie la p’tite mousse si elle est seule »

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Arte 07/09/2006 13:13

Pour la guitare de Soph' VOTEZ : Promesses de Thon(m'a semblé que vous étiez POUR...)

Sister of Night 08/09/2006 02:45

Il est de bon ton qu'une morue fasse la promotion du thon.
Là au moins, on sait vraiment où va l'argent, il y a une tracabilité maximum. Et sur le site, il n'y a pas moyen de faire un deal intégral : "échange lot de superbes dessins contre une grate à haute valeur affective".
Sister "j'attends la patamodlé"

Jean Christophe Bataille 07/09/2006 09:26

Bonjour Sister. Etonnante et talentueuse dissertation sur la bière brune.

Sister of Night 08/09/2006 02:38

Bonjour Jean-Christophe, par cet article je prouve que l'animalité entre blondes et brunes est une légende urbaine.
Sister "légère et pétillante... pas moi, la bière bien sûr !"

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs