Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2008 7 31 /08 /août /2008 21:35

 

Commençons par une petite blagounette :

« Qu’est-ce qu’une femme de 70 ans a de plus entre les seins que n’a pas une jeune de 20 ans ?...

… son nombril ».

 

En clair, lorsqu’une fille veut faire du sport, il lui faut deux éléments indispensables : de bonnes chaussures (comme tout le monde) et un soutif prévu pour encaisser les chocs et secousses*.

Ayant besoin de renouveler mon équipement en la matière, je me rends chez Citadium qui s’affiche comme étant une espèce de temple du sport, du streetwear et autres sapes de djeuns**.

Je grimpe au 1er étage, fais le tour, trouve des tonnes de t-shirts bariolés, des fringues branchouilles, rien de probant pour ma requête en fait. Histoire de ne pas perdre mon temps, je m’adresse à la caissière près de l’escalator.

 

Aparté : oui, ici on ne fait du sport que sous atmosphère contrôlée : stadium, club hype, playground, etc. Mais on ne monte pas les escaliers, oh non, c’est bien trop vulgaire ! On laisse ça au commun des mortels sûrement… Tiens, ça me rappelle ceux que j’appelle « les sportifs du dimanche » qui prennent leur bagnole pour faire 1 km puis font 3 fois le tour du lac en courant mollement, puis remontent en voiture pour rentrer chez eux. Faut croire que les 2 km d’aller-retour, ça faisait trop pour eux et dépassait leur quota de sport hebdomadaire…

Pff, des p’tits joueurs.

 

Ainsi, je demande le rayon « fitness » et là, la nana me regarde avec des yeux ronds et l’air aussi hébété que si je l’avais interrogé sur la date de son dernier rappel de tétanos.

« Euh bah, je ne sais pas s’il y a ça ici, essayez peut-être au 3e étage, y’a des articles Nike ».

Hum, je n’ai pas bien vu le rapport entre cette marque et ma question… bref je grimpe à l’étage indiqué.

Je scrute, j’observe, je furète dans les rayonnages où se mélangent petites vestes cintrées et jogging, t-shirts moulants à paillettes et maillots de foot, baskets fluos et spartiates en cuir lamé argent.

Celui qui a géré l’ordonnancement du magasin doit être un bordélique de la pire espèce ou un dyslexique des objets, car tout est mélangé.

D’un coup, oh oui là, sur le mur, une brassière ! Quoi ? Une seule ! Et en rose fuchsia ou noir, tailles S ou M et basta ! Vu le peu de profondeur des bonnets, je pense qu’il ne faut pas dépasser le 90B pour enfiler ces trucs là.

On devrait peut-être dire aux créateurs et fabricants qu’ils se sont trompés de cible car les nanas qui n’ont pas de seins (ou si peu) n’ont pas l’usage de ce genre d’article.

Visiblement, ce n’est pas ici que je trouverai mon bonheur. Bref, je passe mon chemin.

 

En retournant vers l’escalator, je croise alors un « coin café » avec – tenez-vous bien – un charriot de glacier dont les bacs étaient sacrément entamés… Damned ! Je croyais être au royaume du corps sacralisé, dant le temple de la recherche de la performance et du culte de l’exercice physique, mais il n'en est rien ! Je constate avec effroi que la crème glacée fait un malheur ! Je suis scotchée.

J’en viens à me poser quelques questions sur ce que cela signifie.


Sachant que les tailles de fringues vont de « minus » à « minus ½ », que les couleurs et les coupes ne permettent aucun début de bourrelet, il doit y avoir un truc qui cloche quelque part…

Soit les aficionados viennent faire le plein de nouveaux accessoires et défient crânement le stand en se martelant qu’ils ne mangent pas de ce pain là et ne craqueront pas.

Soit ce comptoir de gourmandises est là pour compenser la frustration de ceux qui voulaient se remettre au sport, mais n’ont rien trouvé leur correspondant et se disent qu’ils commenceront la semaine prochaine. Allez, juste un dernier petit péché de gourmandise avant le grand saut… « Oui Madame, je voudrais rhum-raisin, vanille et double-choco, merci » tout en pensant qu’ils se mettront au régime lundi, c’est promis.

Soit ils mettent ainsi le mouvement perpétuel à portée de tous. Je mange, donc je dois bouger pour ne pas grossir et ainsi je pourrai à nouveau me goinfrer la prochaine fois, mais avant il faut faire 6 heures de jogging, 4 heures de cardiotraining et 350 pompes pour éliminer la boule de sorbet mangue sans supplément chantilly (qui m’aurait coûté 57 heures de vélo en rabe). La quadrature du cercle entre fourchette et baskets.

 

Perso, je n’ai pas craqué, ni pour le piège calorique, ni pour les fringues ou accessoires (ma force de caractère m’épatera toujours) et suis ressortie de ce haut lieu de la branchitude de rue en version 9-3 avec la tête haute et le porte-monnaie intact.

 

Dernier tuyau pour la route, je ne sais pas s’ils vendent des shorts, mais des téléphones portables oui ! Cherchez le rapport avec le sport…

 


Sister « en petites foulées ».

 


* oui, je vous vois venir avec vos gros sabots, OK pour le sport en chambre ce n’est pas utile. Passons.

** le premier qui me dit que je ne suis plus dans cette catégorie, je lui conseille d’aller se faire empapaouter et de méditer sur son sort ici.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sister of Night - dans Sur le grill : coups de gueule
commenter cet article

commentaires

NicMo 06/09/2008 16:14

Je n'ai jamais eu ce problème de soutien-gorge.Mais autant j'ai un sexe énorme, autant j'ai la poitrine menue. (C'était vraiment très intéressant) 

Sister of Night 13/09/2008 23:15



Ah oui, effectivement, je ne me suis jamais penché sur la version masculine du problème, m'enfin quand on voit la taille de vos coquilles, on se dit que vraiment,
les mecs sont des vantars pas croyables !



You des Alpages 06/09/2008 12:42

Sister of Night 13/09/2008 23:20



Et voilà, je savais bien qu'il y avait une raison au faible nombre de com' sur mon site, ils sont visiblement victimes d'enlèvement par des extra-terrestres...
Si quelqu'un pouvait contacter Mulder et Scully de ma part, j'ai une affaire non classée à leur proposer.



Vaness 04/09/2008 23:05

En début d'année j'ai fait du sport (l'experience de ma vie mais j'ai arrêté, fidèle à moi-même :oÞ) et effectivement, les nanas soucieuses de leurs miches doivent pas être nombreuses puisque les soutifs sont ou super rares, ou super moches. (bon ok, ça reste du matos pour sporter mais ils pourraient faire un effort hein).Bref, j'ai trouvé les miens à la Redoute. Bah oué, le temple de la VPC mémé, mais au moins y'avait du choix (voire même du presque beau) et on n'y vend ni glaces ni téléphones portables ! ;o)

Sister of Night 13/09/2008 23:40



Finalement je n'ai pas eu à aller bien loin pour trouver ce que je cherchais. Il m'a suffit d'aller en face, au Printemps Haussmann, en plus la vendeuse était sympa
et y'avait plein de tailles et "forces" différentes.
Pour La Redoute, j'ai abandonné depuis longtemps parce que leurs frais de port sont exorbitants et il fallait tout le temps attendre 4 à 12 semaines pour avoir les articles commandés. Du coup,
quand ils arrivaient, ils étaient déjà démodés ! Donc je boycotte sans vergogne.



jc 01/09/2008 09:58

rhhaaaa les sportifs .............c'est con un sportif ça part d'un endroit et ça reveins au même endroit  ...........pffffffff puis y sont habillés en extra terrestre fluo avec le mp3 sur les esgourde, du coup il entend pas le klaxon de la sapétoku qui arrive à fond conduite par un livreur très pressé et qui ce dit haaaaa le gros carton c'est dans le coin ...........et boum un joggeur a l'hosto et un livreur au chômdu.........c'est con le sport , en ce momment au boulot j'ai un sportif  comme patient .......ça connection livebox avec tv a laché durant le JOdu coup il a craquer

Sister of Night 13/09/2008 23:47



Ah oui, c'est un sportif de salon, celui qui a le pouce et l'index super musclés ! Le pouce pour zapper, l'index pour décapsuler les bières. La dernière fois qu'il a
enfilé ses chaussures de foot, il avait 12 ans mais maintenant il s'est auto-proclamé "commentateur vedette" de tous les matchs et se sent bien plus qualifié que le sélectionneur ou
l'entraîneur.



joline-103 idées 01/09/2008 09:22

Sister :la bonne nouvelle du jour,  il y a des soutifs comme tu cherches à Monop et re bonne nouvelle ils ne sont pas écossais! la moins bonne : si les bonnets sont si petits c'est que faire du sport réduit la poitrine ...**tu m'as cru hein ?

Sister of Night 13/09/2008 23:55



Pourtant c'est logique. Sachant que ce qui compose les seins (quand ils sont naturels) sont des cellules graisseuses, quand on fait beaucoup de sport, on a
logiquement moins de gras, donc une poitrine plus menue. La preuve, les championnes de courses (fond ou rapidité).

P.S. : les imprimés écossais en "total look" c'est ignoble, ça pique les yeux.



A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs