Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 23:23

Il y a des jours comme ça, où on se sent marabouté. Ce fut mon cas aujourd’hui. Bon, rien de grave, mais juste un planning qui part en vrille, des éléments du timing qui ne s’enchaînent pas comme on voudrait, des mauvaises volontés qui mettent des bâtons dans les roues et pour finir, l’environnement qui ne coopère pas.

 

Petit résumé de la spirale infernale.

Pour quelques jours, profitant de la légère baisse du trafic routier, je prends ma voiture pour me rendre au boulot. En fait, je dois quand même partir avant 6h15 du mat’ pour éviter un maximum de bouchons, ce qui fait se lever avant le soleil (quand il est là). Du coup, j’arrive à mon bureau tôt, très tôt, avant tout le monde et ne croise que les femmes de ménage qui doivent m’imaginer descendant du vol Shangaï-Paris avec un jet-lag de fou dans les pattes.

 

Si on suivait une logique basique, je devrais donc pouvoir sortir à l’heure du goûter et éviter le rush de l’heure de pointe. Sauf que, quand on travaille en décalé, les autres ne s’en rendent pas compte qu’on est arrivé 2h30 avant eux et ils continuent à vivre leur petite vie tranquilou. Alors je me retrouve à devoir les booster pour me transmettre un travail que je dois valider avant de partir. Résultat, je suis encore à mon poste à 19h passée, pendant qu’eux sont tous partis.

 

Aujourd’hui, j’attendais justement des documents importants de deux collaborateurs qui m’ont tout simplement zappé et ont déserté les lieux sans s’inquiéter de l’échéance ultra courte. Super !

Comme il était déjà plus de 18h, c’était mort pour prendre la voiture, tous les axes autour de Paris étaient saturés et plusieurs accidents partout finissaient de bloquer le trafic.

Hop ! Ni une, ni deux, je vais rentrer en transports en commun, comme d’hab’. Petit coup d’œil à l’appli’ Transilien : ligne RER A perturbée, ligne RER E en travaux et ma ligne de banlieue aussi est en carafe. Trop la classe ! Là, je dis chapeau, c’est un carton plein. À part une grève, je ne vois pas comment on pouvait faire pire. Ok, j’oublie le retour en train.


Comme je viens de passer une douzaine d’heures à me tuer les yeux sur un écran, je cherche comment m’occuper un peu autrement en attendant un retour à la normale du trafic routier ou SNCF/RATP.

La salle de sport ? Fermée, pour cause de vacances.

La salle de musique ? Occupée par des cours.

Les boutiques des alentours ? Y’a à peine plus qu’un fleuriste et un opticien.

Bouquiner dans le parc ? Oh oui, c’est tellement reposant à 50 mètres de l’A86 !

 

Finalement, j’ai continué à travailler quelques heures de plus, au point où j’en étais. Avec le secret espoir de pouvoir prendre mon après-midi du vendredi en compensation. Mais c’était sans compter sur une réunion surprise ! Arrivée en loucedé dans un mail « d’invitation » qui sonne plutôt comme une « assignation » puisqu’on « désigne les volontaires ». Oh yeah ! Les réunions de service le vendredi de 16 à 18h, c’est tellement du bonheur pour tout le monde, on aurait tort de s’en priver !

 

Voilà, j’avais prévu de profiter du beau temps pour sortir m’aérer un peu, marcher, flâner, vivre sans stress et me dire que c’est cool de finir tôt… bah oui, mais non, ce sera pour une autre fois… ou pas.

 

Y’a des jours comme ça, où quand ça veut pas, bin ça veut vraiment pas.

 

 

 

Sister « avec des yeux morts en prime »

 

Chronique 24072012 Chronique 24072012

Partager cet article

Repost 0

commentaires

MissPrecious69 25/07/2012 22:44


Deux options s'offrent à toi :


Ré-évaluer ton intégrité professionnelle au niveau de tes collègues


ou


Changer de travail.


Sinon ben c'est "Suffer Well".

Sister of Night 27/08/2012 22:39



Ni l'un, ni l'autre. Je vais laisser les choses se faire. Alea jacta est.



A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs