Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 00:48

 

Il existe des personnes à l’imagination fertile, prolifique, abondante, riche et quasi indomptable, je suis de celles-là. Ça part dans tous les sens et sans distinction pour le négatif ou le positif, tout est balayé, analysé, évalué, soupesé, catégorisé et traité.

Du coup, je pense avoir échafaudé un maximum de résultats possibles pour l’issue de cette fameuse histoire. Toutefois, la réalité dépassant toujours la fiction, il y a une éventualité à côté de laquelle j’étais bel et bien passée, sans même l’effleurer d’ailleurs.  

 

Vous vous en doutez, depuis que j’ai lancé ma bouteille à la mer, je guettais le moindre geste, regard, attitude lorsque je le croisais, mais comme la sœur Anne, je ne voyais rien venir. Sur ma messagerie Facebook non plus, évidemment. Rien, le calme plat, l’étale absolu, le néant le plus total, pas la moindre réaction écrite, verbale ou comportementale.

 

L’a-t-il eu, ou pas ? Si oui, l’a-t-il ignoré par dépit ? Cherche-t-il les mots ou le bon moment pour y répondre ? Me trouve-t-il à ce point pathétique qu’il préfère réagir par le mépris ? Nul ne le sait, sinon lui.

 

Pourtant, l’autre jour, alors que ma copine me questionnait sur la fameuse suite de ce feuilleton de l’été, je lui expliquais son silence et elle insista pour connaître son nom. Ayant toute confiance, je le lui donnais. L’instant d’après, en retournant sur sa fiche Facebook pour lui filer le lien, je constatais avec stupeur que sa photo de profil avait changé !!! Oui, ce n’est plus du tout la même en effet ! Mais là, je suis saisie d’un sentiment d’effondrement et de profonde tristesse, car cette fois, le cliché ne représente plus un homme debout et discutant avec une jeune brune, souriant lors d’une soirée (ou assemblée festive). Non, maintenant, il est seul, sûrement chez lui, prend la photo en tenant son téléphone à bout de bras, de ¾ profil et surtout, il regarde l’objectif fixement avec l’air grave et le regard sombre en fronçant les sourcils.


P1080814

La voilà ma réponse.

Ainsi, il me fait comprendre son sentiment, sans entrer dans les détails, sans piper mot, en me prenant à mon propre jeu. Un petit dessin valant mieux qu’un grand discours, une photo mieux que toute manifestation…

No comment… The game is over.


Sister “le rideau est tombé, comme un couperet”

 



P.S. : pour la photo, j’aurais pu mettre celle d’un pétard mouillé, c’est de saison. Mais j’ai préféré choisir un paysage plus riche de sens, plus au diapason de mon humeur, genre Waterloo morne plaine.

J’avais dessiné… sur le sable… son doux visage… qui me souriait…

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Shadok 25/07/2010 23:37



Personnellement, je trouve la photo





très joilie et pleine d'espoir : une fois les nuages passés, la plage à l'air plutôt sympa, non ?



Sister of Night 05/08/2010 18:41



Cette plage est sublime et énorme ! Sable fin, mer calme, un cadre idéal pour tous les loisirs de plage (même le char à voile). C'est le top. Pour info, l'image est
prise vers Plovan, sur la côte bigoudène de la Baie d'Audierne.



Un Passage 23/07/2010 22:42



Bien le bonsoir les Gens.


 


Voilà trois mois que j'étais plus venu... Je n'arrivais plus à accéder à ton blog et je me suis dit qu'il n'existait plus.


Cette nuit, après deux tentatives, "tiens, il existe toujours" et "oh, que de nouveautés".


 


Concernant ton histoire, il me semble urgent de se taire.


 


Il arrive souvent que tout ce que l'on croit, toutes les raisons les plus plausibles et évidentes ne sont, en fait, pas fondées.


Les regrets ne servent à rien car, il faut l'avouer, tant que tu ne lui a pas abordé la parole, tu ne sais rien et nous... encore moins.


 


Pour ton approche, la grande qualité que je vois en toi, ce sont tes mots, leur maitrise, la façon dont tu aimes jouer avec eux...


En archéologie (oui, mais non, je m'appelle pas Indiana, déjà c'était le nom du chien...) on a coutume de dire "qu'il n'y a pas une bonne méthode de fouille mais quantité de mauvaises", on
s'adapte en fonction du terrain, tu t'es adaptée, voilà tout, plus de question à se poser.


 


Maintenant, si vraiment ça te travaille, tu lui parles, sinon... c'est que tu as déjà passé le cap et que ça va.


 


Allez, je file...


 


Bye.


 


ps: ne pas généraliser, ce n'est pas parce que l'on est un homme qu'on signifie un refus par le silence... Je ne l'ai jamais fait et je ne connais aucun de mes amis qui serait capable de le
faire. The true is out there...



Sister of Night 05/08/2010 18:51



Oh ! Un revenant ! C'est cool d'avoir retrouver le chemin de mon blog. En cas de soucis pour se tenir à jour et ne plus jamais perdre l'accès, je fourni une sorte de
GPS-mémo qui s'appelle "inscription à la newletter", comme ça, l'information passe en temps réel et c'est que du bonheur.


Merci pour ton message et l'encouragement quant à la méthode utilisée. Finalement, j'ai fait les deux, je lui ai parlé, il m'a répondu "en live". Puis il a même
répondu sur FaceBook, deux fois, donc il n'est ni ingrat, ni snob. Ce qui me fait bien plaisir, même si le contenu des réponses reste très policé et détaché. Cela suffit à me faire penser que
j'ai bien fait d'oser. Tant pis si ça ne mène à rien de plus. De toutes façons, il est trop jeune pour moi... trop gay aussi peut-être. Enfin ça, je ne suis pas prête de le savoir et c'est pas
grave.



lo`la`snobe 20/07/2010 12:08



Coucou,


Ton pseudo FB, c'est celui du blog? Parce que s'il a lui aussi fait une recherche, il est peut-être tombé sur ton blog et vu que tu ne parlais que de lui depuis plusieurs semaines.
Ca l'a p'tet fait flipper. Non?



Sister of Night 05/08/2010 18:54



Non non, j'avance masquée sur la Toile et mon pseudo est totalement différent sur FB. Heureusement qu'il n'est pas tombé sur mes pages de blog, sinon il aurait eu
des raisons de se sentir traqué, acculé et observé. Là cela aurait été flippant pour lui, j'en suis consciente.



mario65 19/07/2010 22:57



Hooo , les clichés et pis il peux être bi



Sister of Night 05/08/2010 18:55



Ah mais carrément ! Ca se fait de plus en plus. Bah il me présentera son copain, j'suis pas jalouse.



smellycat 19/07/2010 17:12



Au risque d'être la méchante de service, je donne encore mon avis : tu dis que nous laissons des indices sur le net, et que ce n'est pas une réelle traque, seulement tu oublies que tu ne lui as
jamais parlé, vous n'avez pas été présentés "officiellement" donc ça veut dire déjà que tu es allée chercher son nom.


Deuxièmement, vu que son profil n'est plus actif, tu l'as tapé sur google pour arriver dans une discussion à laquelle il a participé... pour cliquer sur son profil... Imagine-toi dans sa
position. Moi je trouve ça vraiment très angoissant, même si je sais que tu lui veux pas de mal, lui n'en sait rien et doit bien se demander qui l'épie comme ça.


J'ai été épiée sur mon blog pendant longtemps par un gros boulet croisé dans la "vraie vie" et tu sais comme ça a pu m'angoisser ?! Je me demandais même s'il allait pas débarquer devant chez moi
un jour.


Lui as-tu donné ton vrai nom pour qu'il te réponde éventuellement au bureau ?


Et enfin, (bon pour le coup j'insiste lourdement mais ça devrait te couper toute envie de lui arracher ses fringues) : un mec qui aime la salsa, fan de Tom Cruise (??????!!!!!!!) et d'Audrey
Hepburn ça ne laisse rien présager de très hétéro (même si Angus n'est pas d'accord avec moi)



Sister of Night 05/08/2010 19:08



Grâce à son prénom, j'ai trouvé son patronyme sur l'intranet, puis avec tout ça, un petit sur Google et voilà que toute ta vie apparaît ! Même ce que tu as posté il
y a fort longtemps ou des coordonnées laissés sur un site, tout est là. Avec les réseaux sociaux, les "copains d'avant" ou autre, c'est carrément la banque de donnée géante qui est disponible
!


Je sais que tu en as bavé de t'être sentie traqué par ce mec, mais objectivement, il ne faisait que venir sur bon blog, il n'y a jamais eu de menace ou rien de
grave, juste que tu n'avais pas envie de le savoir trainant là alors que tu voulais le sortir de ta vie et l'oublier. Il suffisait de ne pas le calculer, l'ignorer et oublier sa présence.


Et s'il était juste métrosexuel ? Oui, le mec qui prend soin de lui, fait gaffe à son apparence, est toujours poli et élégant. Donc il est gay. J'en connais qui sont
fans de Morrissey, de Mylène Farmer, de Queen et de Franckie Goes to Hollywood, sans pour autant être gay. Je ne savais pas qu'Audrey Hepburn était une icone gay ? Et Marilyn Monroe, c'est plus
hétéro comme choix ?


Augus est plein de bon sens, il sait que les mecs ne sont pas toujours si lisses qu'on pense ou qu'ils peuvent assumer une part de leur féminité sans que ça remette
en cause toute leur virilité.



A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs