Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 01:15

 

Je rentre à l’instant du visionnage de ce documentaire hallucinant au cinéma Utopia de Saint-Ouen-l’Aumône* et franchement, je suis effrayée par ce que j’ai vu.

 

Si vous mangez tous les jours (et je le soupçonne fortement), ce film vous concerne. Mieux, il devrait être obligatoire ! C’est plus que de l’utilité publique, là il en retourne carrément de la santé de tous. Quand on a vu ce reportage ultra documenté, on ne regarde plus jamais son assiette ou le contenu de son charriot de la même façon.

 

Étant très attentive à l’écologie au quotidien (mais pas aux discours politiques qui en récupèrent les idées) et surtout à l’importance de ce qu’on mange, je me documente pas mal sur le sujet. Là, j’avoue que avoir constaté avec effroi que l’ampleur des dégâts était bien au-delà des précédentes informations que j’avais pu collecter.

 

Juste un constat simple pour vous donner un aperçu : Monsanto produit 80% du maïs et du soja mondial (totalement transgéniques) et sachant que ces ingrédients se retrouvent dans l’alimentation de tout le bétail d’élevage (volailles, ovins, bovins, poissons !) et dans la plupart des produits finis que nous consommons (même ceux que vous n’auriez jamais soupçonnés !), nous avons donc tous ingurgité (et continuons à le faire) des aliments OGM.

 

Lorsque l’on voit les conditions d’élevage et surtout d’abattage des animaux que nous mangeons, il n’est pas étonnant que nous soyons devenus résistants aux antibiotiques et que les cancers et autres dégénérescences se multiplient. Pas surprenant non plus de voir ces nouvelles maladies que sont : la vache folle, la grippe porcine ou aviaire, la tremblante du mouton, etc. Même les légumes sont porteurs de bactéries tueuses comme l'E. coli puisque les engrais dont on les innondent en sont truffés.

 

Je vous assure, il faut voir Food, Inc., car le sujet nous concerne vraiment. Mieux, il nous met en garde sur les risques majeurs que nous faisons courir à nos enfants et au règne animal tout entier !


Vous verrez la toute-puissance de ceux qui nous empoisonnent (pour engranger plus de milliards) et l’implacable corruption au sommet de l’État (aux USA comme ailleurs). En clair, ils ne sont qu’une poignée de géants de l’agroalimentaire à régner sur le monde bien plus efficacement que les politiciens. C’est un rouleau compresseur qui broie tout sur son passage par une armée d’avocats et de lois qui leur permettent la totale impunité. On n’a même pas le droit de les critiquer ! Le système est verrouillé par un régime de terreur.

 

Plutôt que de claquer du fric dans un paquet de clopes, pour des jeux à gratter ou un magazine people, investissez quelques euros et 1h34 de votre vie pour connaître les conséquences de ce geste si anodin que vous faites pourtant plusieurs fois par jour : manger.

 

Sister « si nous sommes ce que nous mangeons, alors nous sommes des monstres »


 


* le documentaire était suivi d'un débat fort instructif animé par  Anne DUCAN (la vice-présidente de Slow Food France) et par Christian JACQUIAU (auteur du livre "Les coulisses de la grande distribution").

Partager cet article

Repost 0
Published by Sister of Night - dans Sur le grill : coups de gueule
commenter cet article

commentaires

Shadok 07/03/2010 00:12


Je soliloque avec moi-même, comme un grand.


Sister of Night 09/03/2010 22:58



Tu es le bienvenu Shadok, tu peux même te servir dans le frigo, squatter le canap' et continuer à taper la discut' en solo. No problemo.



mario65 06/03/2010 19:28


mais à qui tu répond de la sorte


Shadok 05/03/2010 22:38


Moi on m'a bien appris que « apprendre » prenait deux ‘p’ et que « vrai » au masculin singulier ne prend pas de ‘s’ : c'est pour dire (putain de commentaires qu'on peut même pas ré-éditer !!!)

:(


Shadok 05/03/2010 22:33


Mais dis-moi, petite scarabette, ne t'as-t-on donc jamais apris à ton école préférée et unique (ou tes écoles préférées et multiples) que « chariot » ne s'écrivait qu'avec un seul ‘r’  ?

Quoi, « pédant » ? Même pas vrais...

:P

« You are what you eat »


mario65 26/02/2010 10:01


Ce n'est pas en allant au Laader price du coin en 4x4 (si si j'en ai vu sur le parking en face de ma biocoop habituelle) qu el'on peut faire avancer les choses , après dénoncer les vrais coupables
ce n'est pas facile , ils ont souvent la partie belle en pleurant sur leur sort  , car oui souvent ce sont les agriculteurs qui bénéficient de subventions ,qui impactent le plus les milieux
naturels, tels que les cours d'eau , pour peu que la fée électricité est élu domicile en amont , bonjour les dégats entre les éclusées de l'une et les pompages de l'autre ( salut Shadok !!!) Pour
en revenir aux bienfaits de l'agro chimie il existe plusieurs films intéressant , tels que "wee feed the world" ou "pour quelques grains d'or" ce dernier montre jusque a l'absurde les méfaits de la
maïsiculture.


A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs