Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 01:07

En écoutant la radio hier matin, j’ai entendu que France 3 allait arrêter de diffuser les fameuses enquêtes de l'inspecteur Derrick. Motif de la déprogrammation : on vient d’apprendre que le héros (ça fait bizarre comme appellation, ça ne cadre pas avec le personnage) avait été dans les Waffen SS.


 

D’une part, ce n’est pas pour le défendre, mais il était jeune et peut-être que comme des milliers d'autres à l’époque, il avait l'impression de servir son pays. D'ailleurs, il était simple soldat, pas un gradé avec du pouvoir. On ne voit pas bien comment un petit comptable allemand pourrait devenir un tueur sanguinaire digne de Pol Pot (qui, lui, a tout de même 1,5 millions de morts à son actif).


D’autre part, je m’insurge contre la sortie de l’antenne du seul flic avec l’énergie de Droopy. Il est reposant, ne secoue pas les neurones comme les Experts. En effet, cette série devrait être remboursée par la Sécurité Sociale car elle permet de réduire drastiquement la dose de somnifères, voire d’antidépresseurs, du fait de ses grandes vertus soporifiques. Toute personne ayant déjà tenté de regarder un épisode vous le confirmera, on ne peut pas s’empêcher de sombrer dans un profond sommeil en regardant ce pauvre flic résoudre des crimes avec la vigueur d’un folivora au top de sa forme. De plus, c’est hautement reposant pour les yeux, car ces teintes dominantes de marronnasse et de verdâtre sont typiques des séries télévisées germaniques.

 

419-Droopy


Il y a un grande énigme dans Derrick. C'est que personne ne peut réellement dire comment se finit un épisode, ni même s'il y a seulement une fin ! Comme chaque spectateur plonge rapidos dans un pseudo coma, il n'y a pas moyen de divulguer l'identité du coupable, car personne ne tient jusque là. Si ça se trouve, chaque aventure ne dure que 10 ou 12 minutes et ils n'ont jamais pris la peine de filmer des histoires entières. Autant on a pu trouvé le boson de Higgs, autant je doute qu'il soit possible de résoudre cette ultime énigme que l'on appelle : "le mystère Derrick".  


Il faut l'avouer, les seules scènes d'action se résument à l'ouverture d'une porte, à la sonnerie du téléphone ou à une poursuite à pieds entre son collaborateur et un suspect. Ce qui relève un peu de la cascade, tant le rythme paraît soutenu par rapport à la lenteur légendaire du reste de l'action (un bien grand mot pour si peu de mouvements).  

Rien que regarder la tête de Derrick est thérapeutique. Vous avez vu sa ressemblance avec Droopy ? C'est flagrant, ils ont en commun cette incroyable passivité physique avec cette morosité dans le regard qui vous fait sentir à la fois plutôt en forme et carrément canon en comparaison de cette triste mine permanente.  


Oui, je vous le dis tout net, il faut garder Derrick à l'antenne, pour soulager tous les patients et les vieux, dans les hostos ou chez eux, qui attendent chaque jour cette dose de relaxant sans contre-indication qui leur permettra d'oublier leurs douleurs le temps d'une bonne sieste réparatrice.  

 

200812151614


Dernière chose, Horst Tappert, même à l'époque de sa mobilisation militaire, on a du mal à l'imaginer débordant de vitalité et d'entrain. Cette impassibilité flasque est sa marque de fabrique et j'ai dans l'idée qu'elle doit être dans ses gênes depuis toujours. Donc, dans les forces vives de l'armée hitlérienne, j'ai dans l'idée que ce mec a plutôt desservi son pays par manque de motivation et de réactivité. Du coup, on pourrait même en déduire qu'il était une sorte de "caillou dans leur chaussure" et qu'à sa façon, il a œuvré pour la paix. N'ayons pas peur des mots, la "flasquitude" Derrickienne est tout à son honneur et mériterait qu'on lui décerne une médaille de la résistance ou un truc du genre. Finalement, je me demande s'il n'était pas un agent double. Pour avoir ralenti les troupes, pour avoir endormi l'état major lorsqu'il s'exprimait, pour avoir fait preuve d'une immense passivité, il a servi nos intérêts plutôt que les leurs. On devrait donc le décorer à titre posthume pour services rendus à notre patrie.


Il faut garder les "aventures" de Derrick à la télé, c'est trop important, tant de gens comptent sur lui pour trouver un peu d'apaisement... S'il n'était pas maintenu, je pressens qu'une vague massive de suicides et d'hospitalisations en hôpital psychiatrique va s'abattre sur nos adeptes du policier teuton, voire même sonnera le réveil des serial killers qui vont devoir extérioriser leurs démons intérieurs puisque n'étant plus calmés par "Le Colombo Mou de l'Est". Je ne voudrais pas jouer les cassandre, mais cela ne nous augure rien de bon, oh non, oh non ! Méfiez-vous, gens de peu de foi de chez France 3, une terrible menace plane sur vos têtes et risquerait de vous maudire jusqu'à la 15e génération. Ce serait bête. De plus, entre nous, je rappelle qu'un épisode de Derrick est infiniment moins violent que "La petite maison dans la prairie" où il est question d'humiliation, de sévices, de brimades et de souffrances. Ca c'est pas rien et pourtant, ça tourne en boucle sur nos écrans depuis des décennies. Faudra pas vous étonner si les vieux se rebiffent ou vous jettent leurs dentiers à la figure. Ce ne sera que la réponse du berger à la bergère.


Réfléchissez à vos actes, ils ne sont pas exempts de lourdes conséquences.

 

 


Sister "à bon entendeur, salut"

 

Chronique 05052013 Chronique 05052013

Partager cet article

Repost 0

commentaires

http://www.greof78.fr 20/06/2014 03:54

Merci très beaucoup pour cet article. Sympa.

Sister of Night 11/10/2014 23:44

Oh bah si c'est très beaucoup, alors ça me va vachement un max. :D

Sophie RedCloud 13/06/2014 13:58

Bonjour Sister, je vous découvre et j'ai rarement eu autant de plaisir à une lecture qu'à celle de votre article sur Derrick ! Vous avez un énorme talent, vous "crevez l'écran" comme on le dit d'une star de cinéma : respect :) Avez-vous pensé à faire un livre de vos hilarantes histoires ? Franchement, ça vaudrait le coup. En tout cas, merci pour votre écriture, votre humour et votre énergie : vous embellissez la vie ! Bien à vous, bonne continuation :)

Sister of Night 11/10/2014 23:41

Hu hu ^^ merci beaucoup Sophie, mais je rougis franchement derrière mon clavier, je suis une fille de l'ombre, mais qui sait... 2015 me semble pleine de promesses et j'ai bien envie de faire "bouger les lignes". Qui vivra, verra. ;)

microneedle 02/06/2014 09:16

Good to know that huge number of people are listening to radio in France. In most of the countries, the popularity of television and internet reduced radios usage. But France is an exemption for that. Thanks for sharing this information.

Sister of Night 11/10/2014 23:40

Internet is also a new way to find other informations, but radio is this full of good journalists and often bring news quickly and easily. The problem is there is too much advertising.

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs