Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2008 4 17 /01 /janvier /2008 21:35

.
Si vous venez régulièrement sur mes pages (ce que je vous encourage vivement à faire, histoire de flatter mon égo et vous arracher quelques instants à votre train-train plan-plan), vous n’êtes pas sans avoir eu connaissance de mon goût immodéré pour la bonne chère (divin chocolat, subtils crustacés, adorables mangues charnues et j’en passe) et la chair fraîche (comprenez par là* du mâle ferme et vaillant).

.

Oui, amis, amants, internautes de tous poils et d’horizons multiples, ne nous mentons pas, dans la vie, y’a que le cul et la bouffe qui nous font avancer. Le reste n’est là que pour nous aider à supporter ce quotidien par trop pesant, convenons-en.

Et le fric me direz-vous ? Juste ce qu’il faut, car pas assez il complique les choses et trop il les gâte définitivement.

.

Ainsi, lorsque je m’adonne à mon loisir préféré (ex aequo avec l’autre), j’ai parfois besoin d’accessoires pour pétrir, malaxer, fusionner, étendre… Voyez déjà comme les termes sont ambigus et peuvent aisément servir dans les deux registres. Ces disciplines restent très complémentaires à mon humble avis.

Cela explique que par nécessité ou juste par envie, il me prend de temps en temps l’idée d’aller m’équiper en attirail performant, car comme dit l’adage : « les bons outils font les bons ouvriers » et si je veux faire quelques merveilles de mes dix doigts, un matériel adéquat est vivement recommandé.

.

Dans ce but, je surfais l’autre jour sur des sites pour adultes joueurs, en quête de nouveautés. Je promenais donc tranquilou mon mulot au fil des pages (virtuelles) de mon écran et repère au passage des articles très similaires à ceux que je possède dans ma cuisine.

.

De suite, je sens que vous crevez d’envie que je vous apporte la preuve en image et sans décodeur, bande d’assoiffés. Que votre vœu soit exaucé.

.

Ci-dessous, la version moderne des haricots que mettaient nos grand-mères pour éviter que la pâte ne gonfle à la cuisson (on dit aussi : « cuire à blanc »).

.Unchain my heart...
.

Et maintenant, la variante du martinet, version métal (pas trop hard core, un peu quand même). Le but étant de faire gonfler les chairs justement (on dit alors : « chauffer à blanc »). Voyez comme c’est troublant…

.

.

Je suis contente de voir qu’avec un peu de chatterton, je peux me bricoler un nouveau joujou à partir de mon matos existant… que c’est excitant !

.

Maintenant, une sorte de pilon servant à foncer** un moule. Bel objet énigmatique.

.Existe en version simple ou double comme ici... ça force l'admiration !

Son pendant (à ne pas mettre entre toutes les mains), un bidule dont je ne détaillerai pas la destination, on est à table je vous le rappelle ! Restons raisonnables, en plus je me préfère en version unplugged, mais à chacun ses goûts.

.Dans la réalité, il est encore plus gros et impressionnant.. brrrr... beurk.

Petit contre-exemple, histoire d’en rajouter une couche sur nos « french paradoxes ». Si je prends le cas du fouet culinaire (totalement au hasard, vous l’aurez remarqué), son homonyme sensuel (ou chat à neuf queues) a un usage radicalement opposé et un aspect bien différent, pourtant les deux servent à faire monter la sauce. Remarquez comme notre belle langue est perfide et nous attire immanquablement sur des terrains glissants.

.Ici une chatte et un fouet.

Non, vous n'avez pas la berlue, ici aussi, on peut voir une chatte (panthère synthétique) et un fouet à main.

A ce propos, ne trouvez-vous pas curieux le terme de « maître queux » ? Moi aussi… Surtout qu’ils sont loin d’être feignants, malgré leurs poêles dans la main. Oups, j’ai tenté le jeu de mot ringard à deux balles. Tant pis, je le laisse pour les amateurs du genre.

.

La liste des rapprochements en la matière est longue et ne manque pas de piquant. Je vous en distillerai d’autres échantillons, au compte-goutte, pour ne pas créer l’écœurement et surtout ménager le suspense. Fieffés gourmands que vous êtes…

.

.

Sister « miam, slurp, gloups ».

.

* j’explique un peu pour ceux qui ont le neurone du fond resté sur pause.                 

** signifie étaler une abaisse (pâte) dans un moule

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

monsieur plus 18/01/2008 10:07

J'ai pris l'habitude de partir à la guerre uniquement avec ma b... et mon couteau. Je me rends compte maintenant qu'il me manque quelques ustensiles pour devenir un véritable maître queux.
Je m'en vais passer commande et je retourne aux fourneau...
 

Sister of Night 19/01/2008 01:20

Il est vrai qu'en la matière, l'offre disponible s'est considérablement accrue. Afin de ne pas tenter les - de 18 ans à un shopping hors norme, je n'ai pas mis les coordonnées du site que j'ai visité. Toutefois, pour ceux qui en aurait besoin, je garde l'url au chaud...Sister "sur le grill"

Le Parcheminé 17/01/2008 23:31

Résumons :
Des jambes d'antologies......
Une bonne cuisinière.......
Un femme qui n'a pas froid aux yeux.....
De surcroît, drôle et intelligente.....
je t'épouse quand tu veux........
Ou alors tu es un homme !

Sister of Night 19/01/2008 01:25

Arf, nope, je suis bien une femme, mon 95D (garanti 100% d'origine) en atteste sans conteste. Mais j'avoue avoir chopé quelques gènes de mâles au passage, c'est bien utile pour prendre du recul, apporter un regard plus critique sur la vie, savoir changer une roue ou encore décapsuler une bière sans outil. Si tu m'épouses, je risque de perdre tout mes supers pouvoirs et finir aigrie et ronchonnante comme les autres. Oh, tu ne ferais pas ça dit ? Hein, ce ne serait pas humain, faut pas.Sister "aux OGM dedans" => Orgasmes Générés Manuellement.

jc 17/01/2008 22:15

faire la cuisine reste une chose égale au sex il y a amalgame de maitiérealchimie d'odeurmélange de fluide ............pour obtenir  du plaisir il n y a pas de difference passer mon torse sur le torse d'une belle et douce l'odeur de deux coprs  transpirant de désir la sueur , le desir dégoulinant  de deux êtres au bord de l'extasepour obtenir du plaisir j'men va me mettre tout nu sous mon tablier moi

Sister of Night 19/01/2008 01:27

Merci aux lecteurs de bien vouloir tourner la tête un instant, le JC est en train de se faire un petit plaisir. Attention, tu baves un peu là...Sister "gaffe, ça bouge sous le tablier !"

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs