Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2007 1 31 /12 /décembre /2007 23:54
.
Je ne vais pas commencer à m’apitoyer sur mon sort, n’empêche qu’il y a des façons plus festives de finir l’année.
.
Pour une fois, voici un article en direct, sans fioriture, ni préparation préalable. Puisque je suis collée devant mon PC alors que tout le monde est en train de se gaver de merveilles gastronomiques avec des cotillons plein les poches près à fuser, je vous conte le récit d’une journée ordinaire.
.
Au début était le commencement : réveil à 11 heures et des brouettes (je me demande qui a eu l’idée de transformer cet ustensile jardinier en valeur temporelle, les étymologistes doivent savoir ces choses passionnantes), normal pour un jour chômé (ouaip, congé forcé, entreprise en vacances).
.
Un mug de thé Dammann 4 fruits rouges, un croissant avec un peu de Nutella (oui, je suis une fieffée pécheresse), allumage de l’ordi, lecture des mails et des affaires courantes, douche, fringues, une machine de linge à faire tourner. R.A.S.
Trop envie de manger des crêpes, je sors mon super Larousse Gastronomique, hop, hop, en 3 minutes la pâte est prête, laisser reposer deux heures.
.
Si j’avais eu le courage, j’aurais trié mes papiers en retard, lu les journaux récents ou plus vieux empilés par terre, porté ma couette chez le teinturier, envoyé le cadeau à mes potes par la Poste, rédigé quelques cartes de vœux, fait du ménage et du rangement et des milliers de tâches au combien passionnantes.
Seulement je n’avais pas envie de tout ça. J’ai continué à butiner tranquillement sur le Net, à lire quelques pages, à balancer deux ou trois com’ à la volée, à papoter un peu au téléphone. Rien de bien constructif.
.
Me changer les idées, voilà ce dont j’ai envie. Allez voir du monde ? Hors de question ! La terre entière est sur les dents en train de s’agiter aux derniers préparatifs de la fiesta sacrée du passage d’un millésime vers le suivant. Il n’est pas prévu que j’interfère dans ce planning moyennement bien huilé. Je ne veux pas me fourrer dans leurs pattes, je n’ai rien à foutre là.
.
Heureusement, j’ai un joker dans ma manche, quelqu’un qui sait à quel point je suis une flemmarde invétérée et qui a pensé à me fournir de quoi buller sans complexe. Sois-en remercié, Ô talentueux auteur internaute et ingénieux bidouilleur informatique.
Me voilà donc sagement installée dans mon canapé, l’écran plat de mon PC tourné non pas vers La Mecque mais plutôt vers moi, c’est plus adapté.
Ainsi, toute la journée, j’ai enchaîné les épisodes d’une série fort intéressante (dont je ne vous donnerai pas plus amples détails car elle sera prochainement diffusée sur M6) et franchement, je me suis régalée.
.
Dans l’après-midi, j’ai également boulotté quelques toasts au foie gras et une assiette de soupe faite maison aux légumes de saison. Voyez à quel point j’avais fait quelques efforts pour tenter d’être dans le ton !
 .
Retour à mon héros, pure glandouille, zéro ennui.
Ce soir, j’ai fait mes crêpes de chef et avalé ma dernière tranche de saumon fumé (salé au sel sec, origine Irlande, garanti jamais congelé, label rouge).
.
Voilà, histoire de dire que ce n’était pas une journée comme les autres, j’ai allumé plus de bougies, en hommage aussi à ceux qui n’auront pas passé l’hiver et pour qui j’ai toujours une pensée émue (pas pour tous quand même, je ne suis pas si philanthrope). 
.
Et maintenant je suis là, à vous tapoter ces quelques lignes, avant que les bouchons de champagne ne blessent quelques convives ou que les turlututu, chapeaux pointus, ne viennent ornés vos visages bouffis par les excès. Bientôt vous allez enrichir frénétiquement les opérateurs de téléphonie mobiles (et les autres), vous commencerez à regretter d’avoir repris 3 fois des huîtres chaudes et du chapon aux morilles.
Certains, d’ailleurs, ne reviendront pas vivants de leurs agapes, la faute à l’autre con en face, qui était plus bourré qu’eux. Bof, au moins ils seront partis le ventre repu des mets les plus raffinés. Ce n’est déjà pas si mal.
.
Mais peut-être qu’une question vous brûle les lèvres ? Et pourquoi ne fais-je pas la fête moi aussi ? Tout simplement parce que la vie suit son cours et que parfois, les copains prennent des chemins différents. Ainsi, alors que chaque année nous organisions à tour de rôle chez l’un d’entre nous la fameuse nuit de la St Sylvestre, cette année rien. Sans savoir pourquoi, personne ne s’est désigné, n’a voulu faire l’effort. Il est vrai que je suis mal placée pour critiquer, dans mes 44 m² je ne peux pas recevoir plus de 8 personnes sans que ce soit un bordel sans nom. Oui, je suis triste, car depuis qu’ils ont (presque) tous fondé une famille, ils n’ont plus le temps pour ça. Faire la bringue, c’est valable quand on est de jeunes adultes un peu inconscients, plus quand on devient des adultes, pire : des parents ! Dommage, je ne fais donc plus partie de leur monde, je suis hors-jeu. Cela m’attriste. Tant d’années de parcours partagés, d’amitié sincère, de galères traversées et d’un coup, plus rien. Snif. Je garde espoir pour que les morceaux se recollent gentiment un jour ou l’autre.
.
Voilà, je ne suis pas jalouse des réjouissances que vont s’offrir ce soir la plupart des gens, je trouve cela parfaitement normal. De toute façon, je n’ai pas besoin de prétexte pour partager du bon temps avec des amis. Oui, j’en ai d’autres, plus récents, moins proches ou plus « frileux ». Dans leurs rangs, je compte quelques personnages hors du commun, un peu ours comme moi, pas vraiment dans la norme. Celui qui m’a fourni mes heures de visionnage du jour en fait partie. Pas besoin d’effusions pour qu’il sache que je lui fais confiance, pas de grands discours pour lui dire qu’il peut aussi compter sur moi, à tout moment.
.
Je ne sais pas de quoi l’année 2008 sera faite, mais j’espère qu’elle sera pleine de petites joies partagées, car finalement, il n’y a que ça de vrai.
.
Ne gâchez pas de temps avec des tâches sans importances ou non urgentes, pensez à profiter de la vie pour passer de bons moments avec les gens que vous aimez, car cela n’a pas de prix et reste irremplaçable pour le moral.
Le temps perdu ne se rattrape pas.
.
.
Sister « Carpe Diem »  
 .

Partager cet article

Repost 0

commentaires

smellycat 02/01/2008 18:25

Je vais avoir du mal à te redonner espoir en la race humaine, moi-même "ayant perdu en chemin" pas mal de monde pour des raisons que j'ignore la plupart du temps...Quoiqu'il en soit je te souhaite une bonne année !

Sister of Night 04/01/2008 00:00

Je crois que c'est notre lot à tous, on se cherche, on se rapproche, puis on se perd de vue. Faut-il pour autant s'apitoyer sur la mélancolie du manque ou continuer à avancer vers ce que l'on espère être meilleur ?Sister "j'ai choisi ma voie, même si je me plante, je recommencerai"

Le Parcheminé 02/01/2008 13:55

Salutations à toi Sister, et surtout je te souhaite une bonne et heureuse année.
En ce qui me concerne, je crois que je ne pleurerais pas la disparition de 2007. J'ose espérer que 2008 ne sera pas la même.... Bilan au 31 décembre.
A bientôt.

Sister of Night 04/01/2008 00:08

Bien le bonjour cher Parcheminé, je vous souhaite également une santé de fer et la chance de trouver le bonheur. Nous sommes nombreux a n'être pas satisfaits de l'année 2007, je pense qu'on devrait se constituer en lobby de consommateurs et réclamer un remboursement pour ce millésime tout pourri qui nous a attiré plus de mauvaises surprises que de moments d'allégresse. Sister "tous ensemble, tous ensemble, ouais !"

monsieur plus 02/01/2008 09:41

Bonne année Sister !
Et qu'elle se termine plus festive que la précédente.
Schoumi a raison, les gnomes n'empêchent pas de faire la fête. T'as juste plus mal au crâne le 1er quand ils te réclament leur petit-dèj à 8h (et que tu n'as eu que  2h de sommeil).

Sister of Night 04/01/2008 00:12

Oh misère ! Oui, comme tu dis, ça doit être chaud bouillant d'enchaîner une journée "normale" (donc bruyante et turbulente) avec des gamins quand tu as l'impression que tes cheveux poussent à l'intérieur de ton crâne.Bonne année Monsieur Plus, cette fois, je n'attendrai pas le 31 décembre pour festoyer et toutes les occasions seront valables, même les plus saugrenues.Sister "levons nos verres à 2008 et implorons St Chouchen pour qu'elle soit prospère !"

jc 02/01/2008 08:54

bonne année 2008que du bonheur pour toi ma belle un job plus sympa; , du pognon plein ,plein , plein les pocheset surtout la santé

Sister of Night 04/01/2008 00:22

Plein de bonheur pour toi aussi JC, parce que tu le vaux bien ! Et une santé à toute épreuve, car quand on a la pêche, on pourrait abattre des montagnes.Bon, dès que je trouve l'occasion, je viens faire un tour dans ta région ensoleillée. C'est bien comme bonne résolution 2008, non ?Sister "le pognon, juste ce qu'il faut pour ne pas flipper dès le 20 du mois et rêver de monter ma boîte si y'en a un peu plus"

schoumi 01/01/2008 13:50

c'est pas parce qu'on a des Schtroumpfs qu'on ne peut plus faire la fête !!! C'était peut-être pas de vrais amis !!! la prochaine fois tu préviens et je t'invite même si t'as pas d'enfants.
bonne et heureuse année 2008 !! que tes voeux se réalisent
bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

Sister of Night 01/01/2008 14:18

Merci Schoumi, en fait ce sont des vrais amis mais la vie prend parfois d'étranges virages. C'est gentil de me proposer l'invit'. Je te souhaite aussi de trouver le bonheur ou de le conserver si tu y as déjà goûté.Des bises aussi.

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs