Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2007 1 27 /08 /août /2007 01:18
.
.
Chers lecteurs (et teuses, ou trices ou touses) assidus, vous m'avez crue morte et enterrée, non, il n'en est rien, j'étais en hibernation du fait des conditions météo épouvantables.
.
Envie d'un petit picnic dans la pelouse ?
.
Que je vous raconte un peu.
.
Chaque année (ou presque), je me coupe du monde pour faire une cassure quasi totale avec le quotidien, ses contraintes, ses lassitudes, ses exaspérations, ses obligations polies.
Alors je me sauve sur un bout de caillou au bord du monde où je peux me recentrer, faire le point, méditer loin du tumulte parisien.
Une dizaine de jours face à l'Atlantique avec mon vélo pour musarder le long des chemins de traverse, pour s'engouffrer dans quelque forêt mystérieuse ou partir à la découverte d'une fontaine abandonnée ou d'une pierre levée au milieu d'un champ de tulipes (au repos lui aussi).
.
N'avoir aucun compte à rendre, aucune explication à donner, ni rapport, ni debriefing, pas même de planning pour la journée à venir. Se laisser porter au gré du vent et des envies.
Voyager léger pour être plus mobile, je vais à l'essentiel, juste le minimum vital pour un maximum de liberté. Fringues de rando, deux bouquins et vogue la galère.
Ma seule excentricité permise est d'emporter mon thé préféré (le "4 fruits rouges" de chez Dammann), sorte de fil rouge (lui aussi) avec mon existence des 355 jours restants.
.
Cette coupure - genre retraite spirituelle - me permet de faire un bilan et souvent je n'en reviens pas avec le même état d'esprit qu'en partant. A de nombreuses reprises, je rentrais de vacances pour coller ma démission sur le bureau du boss parce que j'avais envie de donner une autre dimension à ma « carrière » ou juste le besoin d'aller voir ailleurs, de me frotter à l'inconnu, voire de faire un virage à 180°.
En fait, mis à part la mort de mes proches ou la souffrance, je n'ai pas de peur identifiée. Du coup, filer un coup de pied dans la fourmilière professionnelle et aller voir à côté si l'herbe est plus verte n'est pas un problème.
.
Je n'aurais pas eu la chance de profiter de ce paysage sublime cette année. Tristesse.
.
Toutefois, cette année, pour des raisons indépendantes de ma volonté et par la faute de conditions météorologiques catastrophiques, j'ai dû renoncer à mon recueillement loin de la civilisation. J'en reste assez troublée et n'ai pas du tout l'impression d'avoir pu me déconnecter de cet « ordinaire » peu enclin à la fête et à la gaudriole. Du coup, je reste sur ma faim et sens une sorte de frustration. Bah, c'est la vie, dirons certains. C'est dommage leur répondrais-je.
Tant pis, j'en ai profité pour faire du bénévolat et faire plaisir à mes proches, c'est toujours ça de pris (ou plutôt de donné).
Voilà, faute d'avoir pu prendre l'air du large, j'ai au moins mis un peu de distance avec le Net, mais j'y reviens sans problème, je reste accro à ce média qui me permet de vous sentir là autour de moi, ça rassérène un peu.
.
N'empêche, mes vacances sur les rochers et les belles plages désertes* me manquent... snif.
.
.
Sister "feels good to be... free"
.
.
*plus les crêpes, les galettes, le homard bleu, l'espace, le beurre salé, les fraises de Plougastel, les langoustines, la tarte bigoudène, etc.
.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jc de choc 31/08/2007 20:50

de toute façon la seule façon de rentrer bronzé de bretagne c'est d'avoir pris la foudrebon ok ok je sors

Sister of Night 10/09/2007 01:21

Un blâme pour le JC ! Carton rouge !Sister "ouh le vilain"

Sister of Night 29/08/2007 13:52

En fait, la photo est parfaitement nette et représente admirablement l'accessoire top fashion de cet été pour la décoration extérieure : le rideau d'eau. Très pratique il vous tombe dessus à tout moment et vous garantira la ruine assurée de vos picnics et autres déjeûners sur l'herbe. Impossible de promener le chien ou de sortir la belle-mère sans se prendre une bonne rincée sur le coin de la tronche. C'est vraiment le nec plus ultra des systèmes d'arrosage automatique intensif. Autre effet positif, il vous permet de rester sagement à l'intérieur à mater les restes du monde depuis votre canapé en croute de gruic-gruic, une bonne bibine à la main.
Alors, elle est pas belle la vie ?
Sister "en stage de waterpolo sur gazon" 

PAK 28/08/2007 22:31

Elle est toute floue la première photo. C'est normal ?

Sister of Night 02/08/2008 22:35


Je ne sais pas, c'est mon chien qui prend les photos, moi je suis myope comme une taupe astygmate.


A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs