Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2007 1 09 /07 /juillet /2007 23:44

.

Vous me connaissez, ici je souffle le chaud et le froid, j’alterne sans vergogne la connerie et la connaissance (si si, y’en a, cherche bien petit scarabée).

.

Pour le coup, c’est du sérieux, du lourd, du « pas comme d’hab’ », du questionnement de dedans de moi que j’ai (hum, oui, je parle le Skyblog des fois aussi, c'est l'avantage d'être polyglotte du Web).

.

Voici une photo d’une prune, oui d’accord, vous me direz qu’il n’y a rien d’extraordinaire en cela, qu’elle est finalement assez banale et que vous vous demandez ce que vous êtes venus foutre ici-bas. Pff, ça on est encore quelques milliards à chercher notre place en ce monde, mais tel n'est pas mon propos aujourd'hui.

.

Est-ce la "Fouliole" ou une autre variété ? Ce n'est en tous cas ni une Reine-Claude, ni une mirabelle.

.

Bref, ce n’est pas un jeu, il s’agit d’une véritable interrogation enrichie en « keskecè » dedans.

Ce fruit charmant, joufflu, un peu rougeot et sacrément appétissant cherche son nom, son espèce, bref son passé, sa généalogie, ses origines, osons le dire !

Il semblerait que certains anciens l’eussent nommé « Fouliole », qu’elle fût aperçue dans les environs de la Corrèze et qu’à part dans de très rares cas de passionnés fous furieux et éventuellement de biologistes ou autres savants qui étudient des trucs que nous, pauvres mortels, on imagine même pas que ça puisse exister quelque part, cette jolie petite prune ait disparu de la circulation.

.

Si vous la connaissez ou si vous avez déjà eu vent de son existence, prévenez-moi (voir en bas pour mon mail). Si en des temps reculés, des ancêtres vous avaient évoqué sa brève apparition dans leur verger ou si vous avez lu des livres très instructifs dans lesquels il n’y a pas d’images à colorier et où pourtant vous avez promené vos doigts agiles et avides de connaissances, vous avez le souvenir de ce petit minois fruitier charmant, n’hésitez pas non plus à m’évoquer cette émouvante rencontre.

.

Pour les autres, je vous laisse vous divertir avec cette image succulente qui vous mettra l’eau à la bouche. J’ai brièvement tranché les veines (qui ne saignent pas) de l’inconnue, l’ai écartelée pour finalement la faire reposer sur un lit de pâte sablée afin de mieux la mettre à dorer à feux doux et qu’elle développe alors cet intéressant goût amer et acidulé qui lui est propre. Elle sera sacrifiée sur l’autel de mon goûter. Et si vous ne me donnez pas son nom rapidement, je massacre toute sa famille. J’ai le prunier en otage alors faites pas les malins !

.

Elle n'a pas souffert, je l'avais tranchée vive avant de lui faire subir le suplice du 180° durant 60'.

.

Si un scientifique passe par ici, qu’il s’arrête, il doit être perdu. Je vais lui préparer un café, le rassurer sur la non-violence des lieux (sinon quelques mots qui jouent les caïds) et lui demander de bien vouloir se pencher sur cet épineux problème qui me turlupine (non ce n’est pas sale, le docteur vous le dira, ça ne démange même pas).

Alors ? On le trouve le nom de cette espèce en voie de disparition !

.

Ô prune, dans mon gazon tombée

Sur mon honneur, te retrouver

Grâce à Saint Web, je vais fouiner

Une bonne âme viendra m’aider.

.

.

Sister « en quête de spiritualité pâtissière »

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lorenzo 20/07/2007 20:11

oh puree, quelle tarte!

Ernest, cultivateur 13/07/2007 10:20

Acré vin'diou, qu' ça c'est y pôs du tout une roufiole, ma pôv gueuse! Chez mouai on appell' çô une "prune à cochon" (ou à cochonne, s'tu préfères), qu'elle est juste bonne (la prune, pas la cochonne) à faire d'l'eau de vie!
http://bdn-dev.ingeniweb.com/siteData/taxonomicTree/rosaceae/prunus/domestica/SUBCATPlum_0099/variety_view
Et pis si tu m'crois pôs ou qu't'es toujours pôs convaincue, tu peux aussi fouiller pôr là ...
http://www.pommiers.com/prune/prunier.htm

Sister of Night 17/07/2007 00:23

Merci pour ces liens, il va falloir que j'aille sérieusement les explorer pour tenter d'y trouver mon bonheur. J'aime bien l'idée de la "prune à cochone", c'est marrant. Pour l'eau de vie, ça doit donner un bon résultat car son amertume doit être agréable dans l'alcool.
Sympa d'avoir des nouveaux visiteurs qui contribuent à m'aider. Ca fait bien plaisir.
Sister "ma partie reconnaissante"

SebiKa 12/07/2007 23:36

Hum. L'affaire est donc sérieuse?
Dans mon jardin, ces prunes sont nommées des Mirabelles. Et c'en est ainsi dans toute la Loire-Atlantique.
Ainsi soit-il. :D(Très bonnes, ces mirabelles, juteuses, sucrées... et l'alcool de mirabelles... n'en parlons pas!)

Sister of Night 17/07/2007 00:21

Désolée, ce ne sont pas des mirabelles. J'en ai aussi dans le jardin mais elles n'ont pas du tout les mêmes caractéristiques. Ni le goût (amer) de la Fouliole, ni la forme (oblongue et non ronde), ni la couleur (rouge au lieu de jaune), ni la chair (plus verte que dorée) ne permettent de l'apparenter à la mirabelle. Dommage, mauvaise pioche !
Sister "merci pour la contribution quand même"

joline-103 idées 12/07/2007 11:17

je savais que tu te mettrais à la poésie ... aussi .. bon, je croyais que tu allais nous faire une.... gelée de prune moi !!!
alors ce rhume ? soigné à coup de glucose ?
ps: moi aussi j'ai une récolte de prunes impressionnante .. mais c'est pas les mêmes ..

Sister of Night 17/07/2007 00:30

Une gelée de prune ? Idée intéressante, je vais creuser le truc. Sauf que c'est un peu long à dénoyauter et ça fait les mains toutes marrons (pas très glamour).
Mon rhume est enfin en phase terminale. Je remercie Phil' pour son soutien éthylique qui a aidé à chasser les vilains microbes (et crobes entiers).
Je vais en mettre quelques prunes à macérer tranquilou dans une base neutre, genre confiture de vieux garçons (pour les connaisseurs du genre).
Sister "un peu tarte, surtout le matin au réveil"

Loutre 12/07/2007 10:59

Tu as de belle prunes tu sais ?

Sister of Night 17/07/2007 00:32

Oh, mais quel compliment... ça me va droit aux prunes...
Sister "plum pudding"

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs