Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2007 6 24 /03 /mars /2007 22:39

.

Aujourd'hui, étudions ensemble : la balade en banlieue.

 

Oui, c'est encore une expérience aux frontières du réel que je vous propose de tenter. Je cible tout spécialement ceux qui sont des Parisiens convaincus. Car pour bon nombre d'entre eux, franchir le périphérique ou aller au-delà de la 2ème zone de carte orange s'apparente à un grand voyage dans l'inconnu, un saut dans le néant.

 

Je les comprends, Paris a tendance à jeter hors de ses murs les populations qu'elle n'arrive pas à intégrer.

La preuve : y a-t-il beaucoup de logements sociaux dans les 16ème, 7ème, 6ème arrondissements et autres ? Même à Neuilly (bourgade accolée à Paname et depuis des années laissée aux mains d'un arrogant ministre en passe de devenir maître du monde franco-français), il paraît qu'il n'y a pas d'espace disponible pour construire du logement social. Bizarre, dans les communes alentours, ils ont pourtant réussi à le faire. A Epinay-sur-Seine ou Gonesse, ils sont pléthores.

.

Ah oui, je vous l'accorde, avec plus de 40 nationalités et encore plus d'origines ethniques, faut savoir être un peu polyglotte !

Perso, j'y habite depuis toujours alors je manie assez bien le « Zyva », le « Kaïra » (avec ou sans accent Kärcher), l'argot (pour les anciens) et quelques bonnes notions de « Saracetamerlaput ».

.

La banlieue, on s'en fait tout un monde, mais ce n'est pas si terrible si on choisit la Vallée de Chevreuse ou la forêt de Montmorency. En revanche, pour Argenteuil ou Sarcelles, mieux vaut avoir vérifié à l'avance la mise à jour de son assurance vie, de sa mutuelle santé et surtout la couverture tous risques de la bagnole vu qu'ici, les « djeuns » continuent à en cramer chaque jour, histoire de ne pas perdre la main lors des prochaines émeutes.

 

Si vous reconnaissez la vôtre, vous pouvez pleurer. L'assureur vous en mettra une deuxième couche, c'est bien connu, un malheur n'arrive jamais seul..

 

OK, le paysage est moins bucolique à Villetaneuse qu'à Auvers-sur-Oise, toutefois, on vous y incite à plus d'activités sportives, parmi lesquelles je citerai :

- la course de vitesse pour ne pas te faire chourer ton MP3 par Kévin

- la course de fond quand tu dois échapper à « la bande à Brahim » qui a décidé de faire du happy slapping avec ta tronche

- la négociation active et de haut vol parce qu'il faudra argumenter sec pour que Moussa te permette de racheter les fringues qu'il vient de te piquer. Heureusement, il t'aidera à taper ton code sur le D.A.B. en te collant quelques mandales au passage

- l'épreuve de résistance à la douleur quand Ismaël et ses potes t'auront dessiné la carte du monde sur le dos avec leurs clopes

- l'apnée quand Justin, Abdel et les autres t'auront enfermé pendant une nuit (ou plus) dans le local poubelles de la cité

- l'endurance, si tu es une fille et qu'ils veulent te faire visiter les caves où tu devras tâter de leur tuyauterie (à l'insu de ton plein gré comme dirait Virenque) dans cette joyeuse discipline dite « de la tournante ». Ça permet de lier connaissance plus rapidement qu'avec un speed dating

- le saut d'obstacles, quand tu devras traverser au pas de course, le terrain vague qui sert de casse-auto parce que Mourad voudra tester sur tes chevilles (ou plus si affinités) avec son gun tout neuf

- le record de plongée sans bouteille (et en eaux troubles) parce que David, il trouve ça « trop mortel sa race » de voir combien de temps tu tiens la tête sous l'eau dans le bac de décantation de la station d'épuration  d'à côté.

..

Il est impressionnant de voir à quel point leur imagination est fertile, à peu près autant que les plants de marijuana qui poussent tranquillement sur la terrasse du 15ème étage aménagée en serre suréquipée.

.

En fait, ils ne font qu'appliquer des principes de vie simple :

- le communisme : ce qui est à toi est à moi (et pas l'inverse)

- l'esprit de compétition : les loosers n'ont pas leur place (qui perd... perd), une sorte de Darwinisme revisité

- le sens du partage : Fatouma s'est faite « pécho » par tous les mecs parce qu'elle est « trop bonne » et puis ils l'ont « tèj » parce que : « sérieux, c'est trop une taspé cette salope »

- l'esprit créatif : régulièrement ils assurent la remise en peinture des parties communes de leurs tours ce qui évite la lassitude. Même le mur du pavillon du père Michu y est passé, mais le pauvre vieux reste très hermétique à la « street culture »

- une ouverture sur le monde : grâce à l'immense parabole qui orne chaque balcon de la cité, ils peuvent se tenir informés de ce qui se passe dans les coins les plus reculés de la planète.

.

Ah oui, c'est dépaysant et tellement sportif (à déconseiller aux personnes âgées, aux femmes enceintes et aux gens n'ayant pas un pacemaker en bon état de fonctionnement), alors j'espère vous voir bien vite débarquer dans notre joyeuse banlieue parisienne.

.

Par contre, ne suivez pas Sarko dans sa tournée à Argenteuil, vous devriez en plus vous essayer à l'esquive de crachats et on n'a pas que ça à foutre que de mobiliser 5 compagnies de C.R.S., 30 brigades de gendarmerie et l'armée en arrière plan, pour vous favoriser la visite.

.

.

Sister « welcome home »

 

Petite information complémentaire, même sans parler des événements de Gare du Nord (postérieurs à mon article, ce qui donne un caractère prémonitoire à mes écrits), allez donc lire ceci, pour vérifier que je ne raconte pas que des conneries.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ni dieu nie tzsche 25/03/2007 17:21

Personnalité aux multiples facettes... dont certaines auraient gagné à rester cachées. Et c'est là que je me dis "heureusement qu'il n'est pas nécessaire de couper des arbres pour publier des pages web! Ce n'est que du numérique, des 0 et des 1." Dans le cas de vos deux derniers articles, surtout des 0 ...

Sister of Night 26/03/2007 00:02

Dommage que vous le preniez ainsi, il est vrai que ma vie oscille parfois vers la noirceur et je ne souhaite pas taire aussi cet aspect moins reluisant que la fille légère qui reconte des conneries. Parfois, un peu de gravité ne nuit pas. Du moins je le pense. Sister "j'aime souffler le chaud et le froid"

J C 25/03/2007 16:38

haaaaa moi j'vous' le dit un bonne guerre ça leur feraient pas d'mal à ces p'tits con,gnnnna moi et mémé pendant la guerre on jettait des cailloux sur la gueule des boches...rhhhhhaaaa c'etait l'bon temps on respectait les vieux et on crachait pas par terre .....à la liberation on a juste tondu le caniche à mémé car il avait niqué avec un berger allemand.......c'etait l'bon temps ......
y a plus j'eunesse
pépé jc

Sister of Night 26/03/2007 00:04

On ne va pas tomber des de tels excès. Les causes sont multiples, je ne prétends pas en dresser la liste.Sister "apprenons à cohabiter"

Joline-103 idées 25/03/2007 11:17

et ben moi, zyva pas ,là, mon pacemaker est limite déchargé !
trop cet article ! bon we Sister !,

Sister of Night 26/03/2007 00:08

Bah, quand on n'est ni présidentiable en campagne et ni habitant du secteur, on est pas obligé en effet.Sister "en option"

:0010 ... :0010: Maritthé© 24/03/2007 23:37

j'ai connu argenteuil et auvers aussi et la forêt e montmorency .....et Villetaneuse et Cergy et bouffémont et sarcelles..et gonesse .toutes ces villes de banlieue  qu'on a laissé dégénérer ..dans toutes les villes il y a toujours un "quartier" qu'on dit mal famé , pourquoi ???bonne nuit ma soeur ...

Sister of Night 26/03/2007 00:15

Parce que les bâtisseurs de logements dits "sociaux" ne se soucient pas de l'impact de leurs constructions sur les habitants des alentours et surtout parce qu'un jeune en détresse pourrait trouver du soutien, mais quand il faut en sauver des dizaines, on ne sait plus faire face.Pas loin, il y a un quartier où même la police ne fout pas les pieds, comment voudriez-vous que les citoyens ordinaires fassent changer les choses avec de tels a priori négatifs ? S'il y a des solutions, elles ne sont pas faciles à trouver.Sister "cogitons"

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs