Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2006 4 21 /12 /décembre /2006 00:03


Vous croyez que je vais vous parler de la série TV qui s’étiole au fil des années ? Raté ! Là j’ai plus important à faire, il s’agit de vous entretenir d’une urgence bouquin. Un livre à découvrir absolument.

Petit avant-propos : si je n’avais pas été si nulle en maths, j’aurais adoré faire des études de biologie. D’où ma propension à continuer à lire et à m’instruire (dans la mesure de mes faibles capacités mentales de blonde) sur quelques domaines scientifiques passionnants tels que l’étude du cerveau et ses mystères, les OGM et leurs dangers, la biodiversité, etc.

L’autre jour, en traînant au rayon « sciences » d’un marchand de biens culturels bien connu, je me demandais comment j’allais éviter de faire trop rougir ma carte bleue. Curieuse par nature, j’attrape un ouvrage dont le titre et l’allure tranchaient face à l’austérité prétendue nécessaire aux livres sérieux.

D’un coup, j’aperçois : « Viande froide cornichons ». Quoi ? Qu’est-ce ? Un manuel de cuisine se serait-il perdu ici ? Je scrute alentour à la recherche de « L’assiette anglaise pour les nuls » qui pourrait me prouver que je me suis plantée de rayon. Non, pas de doute, autour de moi s’étalent les écrits d’Hubert Reeves et consorts. Aucun livre de cuisine en vue, malgré le titre trompeur.

Mangez-moi, mangez-moi, mangez-moi...

Un coup d’œil à la 4e de couv’ puis j’ouvre au hasard pour attaquer une page. En moins de deux, mon visage s’éclaire, le rictus de satisfaction apparaît, c’est bon.
Autre plongée un peu plus loin, histoire de sonder davantage, c’est excellent !

Constatant que l’auteur, Monsieur Édouard LAUNET, s’est déjà illustré (sans image) dans un opus précédent, je fouine, le trouve et applique la même méthode. Surprise, c’est encore meilleur !

Hop, les deux dans ma musette et je décanille d’ici, car c’est comme au poker, mieux vaut se retirer après avoir raflé la mise sinon on tente le « super banco » et on y laisse sa chemise. Le risque est trop grand de se retrouver sur la paille. Ça coûte la culture !

Vous voulez en savoir plus sur ces ouvrages ? OK, mais il va falloir patienter jusqu’à demain (ou plus), car ce soir, j’ai décidé de vous faire mariner un peu.
Cruelle moi ? Oui, carrément et en plus j’assume totalement !

Les plus acharnés d’entre vous se précipiteront chez leur dealer de bouquins (et je les y encourage vivement), les dévoreront dans la nuit et viendront tout raconter dans les com’ avant même que j’ai dévoilé le pot-aux-roses.

A vos marques… prêt… lisez !



Sister « aux p’tits oignons »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jc de choc 22/12/2006 00:44

bon ok tu m'a donné envis.........y en a deux en plus déja que j'ai au moins 6 ou 7 bouquin de retard ...............pffff mais tu m'a mis l'eau a la bouche la !!
ben moi je te dis ecoute ça ...........
http://jcdechoc.blog.mongenie.com/     surtout l'interprétation du requiem pour un con

Sister of Night 25/12/2006 01:55

C'est pas grave, tu commences par ceux-là et les autres se mettent gentiment dans la file d'attente. Ils sont petits, ça se lit d'un trait.

Gradiva 21/12/2006 09:04

Tiens, tiens, je suis intriguée...

Sister of Night 25/12/2006 01:54

Alors ni une ni deux, faut foncer !

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs