Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2006 1 30 /10 /octobre /2006 23:28

.

.

J’ai eu la mauvaise idée d’accepter de bosser samedi. Un samedi ! Jour sacré de ma grass’ mat’ préférée et des croissants frais. Sacrilège, je m’en veux d’avoir accepté.

.

Grossière erreur disais-je. Il a donc fallu que je sorte le nez de l’oreiller à 6h pour aller turbiner. Pff, fatiguée d’avance.

 

En attrapant au vol mon RER B à Gare du Nord, je suis saisie par une odeur très forte. Cela me saisit et me coupe le souffle, je me mets instinctivement en position « apnée ». On croirait que 50 greffiers (des félins, pas les commis des tribunaux) sévèrement burnés et à la prostate défaillante se sont laissés aller dans la rame. Il n’est pourtant pas possible qu’on ait ainsi laissé des matous uriner de concert en ce lieu insolite sans que quelqu’un ne fasse quelque chose. Etonnant aussi, personne autour ne semble gêné par le puissant effluve d’ammoniaque. Ouf, perso, je suis contente de descendre à la prochaine !

 

Ce matin, en arrivant rue Picpus, mes narines sont saisies par une puanteur bien gerbante. Mais qui a bombardé les chiottes ici ? Ca empeste les gogues sur plusieurs centaines de mètres ! Pourtant rien de visible a priori, on devrait voir une marée d’excréments envahir le caniveau ?!? Nulle part je n’aperçois de camion-aspirateur chargé de désengorger des canalisations débordantes ou autre fosse à purin pour notables Parigots. Rappelons-nous ce que disait Brel, les bourgeois c’est comme les cochons. Gruiiiik ! J’en déduis qu’il y a dû y avoir un incident majeur dont je n’ai trouvé aucun indice. Il faut avouer que je n’avais ni le temps ni l’envie de poursuivre mes investigations. Je m’empresse de bifurquer dans une voie moins parfumée. Pff, c’est dur de supporter cela dès l’aube d’un lundi ordinaire.     

 

Ce soir - dans le métro cette fois - je fais remarquer à ma collègue qu’une puissante « émanation volatile » dont je ne parviens pas à trouver l’origine me chatouille les naseaux. Ca schlingue grave ! Elle acquiesce et nous cherchons à identifier la composition de l’odeur infecte. Il s’agit d’un mélange indéfinissable dont nous distinguons : de la naphtaline (version concentrée), de l’ail (burp !), de l’huile de goudron (comme sur les anciennes traverses de chemin de fer), un relent de rat crevé (caché derrière les amygdales), Angel de Thierry Mugler (oups, là c’est le parfum de la femme d’à côté). Difficile de trouver les autres composants de l’immonde pestilence. Toujours est-il que l’on n’a pas tardé à changer de wagon pour fuir l’affreux mélange nauséabond.

  

Les temps sont durs à Paname en ce moment. Et dire que je suis enrhumée depuis quelques jours, je n’ose pas imaginer ce que ce serait si mon tarin fonctionnait à plein régime ! .

 

Sister « ça existe les boules Quiès pour pif ? » . 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jlb 03/11/2006 08:49

un bonbon à l'eucalyptus?? ça parfume les narines!!

Sister of Night 07/11/2006 00:55

Arf, j'ai pas besoin de ça pour me shooter, mais l'idée est bonne. J'aime bien les préparations de mon ostéopathe, ça sent le bouquet garni, c'est tip top pour les naseaux inflammés.
Sister "trousse d'urgence"

Smellycat 31/10/2006 11:03

Fous toi des cotons style "coagulant" dans le nez... En plus tu seras super mignonne :-)

Sister of Night 01/11/2006 00:13

Je suis assez sujette aux épistaxis et pourtant, ces cotons spéciaux, je n'ai jamais pu ! Cela envenime le mal chez moi, en plus de me donner furieusement envie de gerber. En fait, un simple sopalin humide et froid fait très bien l'affaire.
Sister "la goutte au nez"

titi 31/10/2006 10:37

d'où l'interet de rouler en moto, la tete dans le casque, visière fermée avec son propre parfum et roulez jeunesse ;)

Sister of Night 01/11/2006 00:07

Arf, va falloir que je pense à me munir d'un casque intégral sur mon vélo, je pense que je remporterai un certain succès !
Sister "born to be wild"

Jean Christophe Bataille 31/10/2006 10:34

Tu connais l'asie ? Ca pue a tous les coins de rue !

Sister of Night 01/11/2006 00:06

Oh mon pauvre ! Je n'ai que rarement franchi les frontières françaises et ma destination la plus lointaine était la Tunisie, c'est dire !
Il paraît que l'Inde aussi, est redoutable pour cela...
Sister "franco-française quasi inodore"

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs