Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2006 1 23 /10 /octobre /2006 22:24

.

Le jour se lève à peine
Je suis déjà debout
Et déjà je promène une larme sur mes joues
Le café qui fume
L'ascenseur qui m'attend
Et le moteur que j'allume
L'aident à prendre lentement
Prendre ma place dans le trafic
À prendre ma place dans le trafic
J'aimerais que quelqu'un vienne et me délivre
Mais celui que je viens de choisir
M'a donné juste assez pour survivre
Et trop peu pour m'enfuir
Je reste prisonnier de mes promesses
À tous ces marchands de tapis
Qui me font dormir sur la laine épaisse
Et qui m'obligent au bout de chaque nuit
À prendre ma place dans le trafic
À prendre ma place dans le trafic
Et quand je veux parler à personne
Quand j'ai le blues
Je vais décrocher mon téléphone
Et je fais le 12
Je suis un mutant, un nouvel homme
Je ne possède même pas mes désirs
Je me parfume aux oxydes de carbone
Et j'ai peur de savoir comment je vais finir
Je regarde s'éloigner les rebelles
Et je me sens à l'étroit dans ma peau
Mais j'ai juré sur la loi des échelles
Si un jour je veux mourir tout en haut
Il faut que je prenne ma place dans le trafic
Faut que je prenne ma place dans le trafic
Et quand je veux parler à personne
Quand j'ai le blues
Je vais décrocher mon téléphone
Et je fais le 12
Parce que quoique je dise
Quoique je fasse
Il faut que passent les voitures noires
Je suis un mutant, un nouvel homme
Je ne possède même pas mes désirs
Je me parfume aux oxydes de carbone
Et j'ai peur de savoir comment je vais finir
Il y a tellement de choses graves
Qui se passent dans mes rues
Que déjà mes enfants savent
Qu'il faudra qu'ils s'habituent
À prendre ma place dans le trafic
À prendre ma place dans le trafic
Ma place dans le trafic

.

Mine de rien, cette chanson n'a pas vieilli alors qu'elle date de 1981 !!! 

Au fait, retrouverez-vous (sans moteur de recherche), le nom de celui qui la chantait ? Allez, un petit effort, je sais quand sans Internet ce sera plus difficile, mais votre cerveau peut aussi fonctionner sans son extension de mémoire numérique alors, vous ne voyez pas ?

.

Sister "au fond du jardin"

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Shaya 28/10/2006 14:49

Grrrrrrrrrrrr... J'arrive dernière dans les commentaires, mais je promets, je savais que c'était Sissou qui la chante!!! Si si ... C'était le chanteur préféré de mon premier amoureux, et nous chantions tout son répertoire ensemble, mon amoureux jouant de la guitare tout comme l'original (non en mieux, mais je n'étais pas objective)...

Sisiliad 24/10/2006 17:51

Francis Cabrel, on le reconnaît même dans ses textes simplement.. son petit accent chantant...et ses petits cailloux...

Sister of Night 25/10/2006 00:18

Effectivement, c'est dingue, on croirait l'entendre rien qu'en le lisant. Ah il est fort l'ex-moustachu de la Dame de Haute-Savoie.
Sister "et les épines ça irrite"

Farfalle 24/10/2006 17:50

Cabrel, c'est Francis Cabrel, j'en étais sûre, en 1981 j'étais pas née, mais n'empêche, "prendre ma place dans le trafic", ça imprègne!

Sister of Night 25/10/2006 00:14

Ouh pinaise ! Ca file un coup de vieux ce que tu me dis là, pourtant il faut bien que je m'y fasse, je ne suis plus totalement "djeun's".
Sister "qui ne fait pas son âge"

jc de choc 24/10/2006 14:37

c'est pas celui qui chante avé les chévres dans des chemins plein de cailloux ?
j'me disais aussi !!

Sister of Night 25/10/2006 00:13

Ah JC, tu es très fort, je te souhaite un bon séjour dans la cabane au fond du jardin ! 
Ah ? Tu ne savais pas ? C'était le lot formidable en jeu dans cette devinette.
Sister "happy few"

wombat-gymnaste 23/10/2006 23:23

Merci beaucoup pour ton commentaire !!! Super ton blog !!! J'ai bien lu et j'aime beaucoup la phrae de Wilde.
A +

Sister of Night 25/10/2006 00:12

Merci pour ton passage, je change la maxime de temps en temps, au gré des humeurs.
Sister "Wild girl"

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs