Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2006 5 29 /09 /septembre /2006 00:00

.

Penchons-nous aujourd’hui sur un travers typiquement féminin : la propagation de ragots ou le « cassage de sucre » sur le dos d’une truie, euh… d’autrui.

.

Vous l’avez peut-être remarqué, je ne suis pas tendre avec la gent féminine dont je ne partage pas les « valeurs ». Rappelons que l’impérieuse nécessité d’un accord chaussures / sac à main me laisse totalement dubitative, quand elle ne me plonge pas dans une profonde indifférence, à la limite du mépris.

.

De « fashion victim », je n’ai retenu que l’aspect S.M. de la douleur consentie et souhaitée. N’étant pas portée sur ces pratiques, je laisse ça aux blondes de base.*

Nan, c'est pas ma voisine de palier. Essaye encore une fois..

*Ceci constitue un terrible pléonasme, je vous l’accorde, mais j’aime bien l’idée de la mise en abîme, surtout pour parler du néant. Oui, cette note de bas de page, a fait de la résistance et n'a pas souhaité descendre, elle est donc restée dans le texte et a été remplacée par une blague en fin du texte.

.

J’en profite pour préciser - dans un souci d’égalité des chances et de traitement - que la « blonde attitude » peut parfaitement s’appliquer aux femmes de couleur, aux minorités visibles, aux « chances pour la France » et j’en passe.

.

Revenons à notre propos initial : à quoi ça sert de « pourrir » une autre gonzesse en racontant des horreurs sur son compte (qui ne sont souvent que pure affabulation) ?

.

.- A se « faire mousser » ? Ridicule ! Évoquer le défaut de quelqu’un ne vous dote pas pour autant de la qualité correspondante.

.

- A se faire plaisir ? Indubitablement. Elles semblent y trouver une certaine forme de jouissance, sinon à quoi bon.

.

- A paraître mieux qu’elles ne sont ? Probable. L’utilisation d’un faire-valoir est toujours une ruse facile à utiliser.

.

- A trouver un sujet de conversation ? Immanquablement. Il est vrai que lorsque le champ culturel se limite à la lecture de Voici et à une présence assidue devant « Les Feux de l’Amour », il ne reste plus grand-chose à raconter.

.

- A vouloir ressembler à Paris Hilton ? Pitoyable. Merci à toutes les personnes se trouvant dans cette configuration de bien vouloir déguerpir de mon blog et de se signaler immédiatement à l’hôpital psychiatrique le plus proche afin de recevoir leur dose salvatrice (pour l’humanité) de « bouillon d’onze heures ».

..

Pas de doute, j’ai beau chercher, je ne vois pas ce qui les attire dans cette entreprise de destruction de l’autre. Visiblement, il n’est même pas nécessaire que la proie de leurs sarcasmes soit une rivale pour subir leurs assauts de fiel et de méchanceté gratuite. Le but, l’intérêt, la finalité de ces manœuvres demeurent pour moi un grand secret.

.

Et dire que correctement entraîné, le cerveau féminin peut égaler celui de l’homme… si, si, observez plutôt (nan, je ne ferai pas la blague de l’ami de Mickey).

.

Marie Curie, Claudie Haigneré, Marguerite Yourcenar, La Calas, etc. Elles se sont imposées par leur talent (et pas en se vautrant dans la piscine d’un loft). Attention, la notoriété n’est pas non plus un gage absolu de qualité, la preuve : Condoleezza Rice, là c’est le ratage total. Hyper connue, d’accord. Mais tout autant détestée, tant elle est mauvaise et fout la trouille par ses propos.

.

Va falloir que ré-apprenne à vivre dans un environnement professionnel majoritairement féminin. Sacré gageure !

.

.

Sister « au pays des aveugles, les borgnes sont rois »

.

Petite blague bonus :

Quelle est la différence entre une cravate et la queue d'un cheval?

La queue du cheval elle, cache complétement le trou du cul qui est derrière !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

schoumi 02/10/2006 22:52

moi, j'porte jamais de cravate !!!

Sister of Night 03/10/2006 23:59

Ainsi tu n'as pas peur de sortir cul nu ? Nan, j'déconne, c'est un truc à réserver aux "chefs". On ne va pas se fourvoyer avec ses accessoires inutiles.
Sister "stripped"

Joline 01/10/2006 21:02

Sister fashion pas victime , je suis bien d'accord sur le niet a la diktatoure ... ! surout quand on sait que la "mode" est fabriquée tous les ans par des bureuax de style à la solde des marchands de textile , ces bureaux , édictent leurs lois et tendances aux fabriquants de prêt à porter qui achètent (très cher) leurs prédictions , ensuite tout le monde fabrique la même chose ...et tout le monde est content enfin , sauf nous : nous voilà "obligées" de porter n'importe quoi , surtout ce qui ne nous va pas forcément ...pourquoi tu crois que je couds ,en dehors du afit que ça m'équilibre le cerveau gauche ?? pour porter ce que je veux !!! ni dieu ni maître !
bonne semaine avec... tes" chères" collègues

Sister of Night 03/10/2006 23:54

Chère Joline, je ne te mets pas dans le lot, car je sais trier le bon grain de l'ivraie. Tu ne suis pas les codes de la mode avec des oeillères, toi tu sais les adapter, les personnaliser. Ton processus créatif est tout à fait louable et respectable. Tes oeuvres sont uniques, donc tu n'es pas un "copier-coller" de Nicole Kidman ou autre.
Sister "j'admire ton talent manuel et tes idées amusantes"

Jean Christophe Bataille 30/09/2006 14:33

Eh bien moi, j'aime la femme. Ce n'est pas qu'un amour des formes. Elle est en général douce, pacifique, attentive et généreuse. Et peu importe si certaines sont un peu garces ...

Sister of Night 30/09/2006 20:28

Il faut avoir un fond de garce en soi, ça donne du piquant, un peu de fil à retordre à ces messieurs. Histoire de les faire mariner un peu.
Depuis que vous avez fait votre "outing hétéro", cela a définitivement levé toute ambiguïté. Il faut dire que vos succès envers les jeunes femmes (serveuses, soubrettes, etc.) ne laissait pas beaucoup de place à l'éventualité d'une tentation homo.
Sister "gimme a man after midnight"

Joline 29/09/2006 19:05

problème là avec Sister "casse du sucre" : je suis presque blonde (roux) je ne dors pas de la nuit si j'ai pas assorti mes chaussures et mon sac (viendez voir mon big bag joli sur mon blog !! !! ) mais .. je ne casse  de sucre sur le dos d'êtres humains , hommes, femmes , indéterminés , indécis, que s'ils me gonflent  trop, alors je suis ridicule ????!! bon , plus sérieusement , tu dois être tout simplement dans un environnement qui ne vole pas haut ! si c'était des hommes ils regarderaient tes fesses toute la journée et te sortiraient des blagues du type de celle que nous mets en fin d'article ... c'est pas mieux ? ploum, ploum ..je sors ....
bon we !!

Sister of Night 30/09/2006 20:21

Mon côté un peu grivois correspond peut-être mieux à un environnement masculin ?! Rassures-toi Joline, j'ai aussi des copines qui font ce qu'elles peuvent pour se conformer aux desiderata de la mode. La parisienne a un statut à tenir et des codes à respecter. Alors que j'ai un vieu fond d'anar' qui traîne en moi et j'avoue que de respecter les us et coutumes de Vogue ou Elle est totalement contre à mes convictions.
Sister "ni Dieu, ni maître"

AnT 29/09/2006 01:26

Putain, tes posts, ils sont top ! Irrésistibles !!

Well .. hats off !

AnT, de chez Smith en face, qui se marre encore...

Sister of Night 30/09/2006 20:08

C'est trop d'honneur. J'en reste pantoise, coite, alors je souffle un merci ému.
Sister "many thanks dear" :-)

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs