Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2006 2 04 /07 /juillet /2006 23:15
Pourquoi un tel titre ? Par dégoût des mecs totalement bourrés qui se permettent de bousculer tout le monde, de faire tomber les filles qui, toutes absorbées par le spectacle, ne s’attendaient pas à sentir projeter sur elles 80 kg de viande saoule.
Le pire est que personne n’ose réagir, sous prétexte que les types deviennent souvent violents une fois qu’ils ont un coup dans le nez. Ils créent immédiatement dans la foule une vague de quasi-panique et de regards angoissés.
Sans parler de l’agacement généré par ces abrutis venant s’agglutiner aux meilleures places, si chèrement acquises par le fruit de nombreuses heures d’attente sous le cagnard, à rester debout immobile à ignorer toute envie de besoin naturel.
Bon, vous allez me dire : « ouais, et toi, au lieu de faire ta maline, dit nous un peu ce que tu aurais fait dans une telle situation ? ».
Il faut savoir que j’étais un peu en service commandé, en mission spéciale quoi, car je devais assurer la sécurité de personnes d’un courage absolu, car agoraphobes déclarées et pourtant assez « couillues » pour oser affronter plus de 10 000 djeuns assoiffés de son et de bière tiède. Me voilà donc dans la peau d’une body guard.
O.K. – Unit one, lesson one.
Repeat after me : "I’m not afraid, so, I’ll lui fumer sa race".
 
Premier assaut : un dodu très chevelu avec des lunettes vertes "peace & love" qui s’est littéralement vautré sur moi et forçait pour passer devant.
Je me suis retournée et droit dans les yeux, telle la louve protégeant ses petits (ouaip, j'me la pète grave), je lui ai dit fermement qu’il était hors de question qu’il passe ici. Il a insisté en poussant davantage, alors je l’ai attrapé pour l’envoyer plus loin, où il a tenté de poursuivre sa progression.
Plus tard, un grand blond jeune et torse nu, l’air complètement hagard, écartait violemment les gens pour s’imposer dans la foule. Il jouait des coudes et malgré ma tentative de faire barrage de mon corps, il est repassé par le côté pour se planter devant moi et surtout trop près de ma copine.
Oulà, ce n’était pas un truc à faire, me mettre de travers peut devenir assez dangereux. Je l’ai poussé là où il y avait moins de monde, mais il s’est retourné avec un air mauvais pour d’un coup faire volte-face et me tourner le dos.
Ah tu veux faire le malin, tu veux jouer à la méthode forte, OK tu l’auras voulu. Ni une ni deux, je lui ai planté l’ongle bien tranchant de mon pouce dans son flanc en remontant assez haut pour bien marquer la chair sans pour autant l’entailler afin de ne pas laisser de preuves. Il a senti la douleur aiguë sans se douter de son origine, mais n’a pas demandé son reste pour aller faire chier plus loin. Finalement, il a par trois fois failli se faire sortir par les vigiles postés devant la scène.
Ainsi, on a pu profiter du concert sans trop de problèmes. N’empêche que ça gâche quand même un peu la fête. Heureusement que le show était excellent, ça fait oublier le reste.
Mission réussie, objectif atteint.
Sister « faut pas m’faire chier, pigé ?! »
 
Ici Kaysersberg, preuve de mon passage par cette superbe région française.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sister of Night - dans Sur le grill : coups de gueule
commenter cet article

commentaires

jm 06/07/2006 13:02

Ben curieusement je ne suis jamais emmerdé, sans doute mon air aimable.

Sister of Night 08/07/2006 00:27

J'utilise aussi cette technique. Ca marche assez bien. Simple et efficace.

tchiks 05/07/2006 23:43

J'ai bien ri tiens. J'ai vécu la même chose que toi pendant 4 jours, il  y a quelques jours. C'était une bonne initiative que quelqu'un en parle, merci pour nous. :-)
 

Sister of Night 06/07/2006 00:54

Si je peux aider... ;-)

Gill Bates 05/07/2006 12:24

Mouais, m'est avis que la Sister est prise entre deux feux, encore asez djeunns pour aller voir du live, trop mûre pour faire abstraction des no-futuresques écervelés et avinés. Le seul conseil que je puisse donner, hors la bombe H qui est une arme intélligente en ce sens qu'elle tue les gens et laisse les batiments intacts, est de se procurer un pistolet hypodermique chargé de temesta, le premier qui passe, hop une petite piqure, une petite tape sur ce qu'on voudra et tout le monde dodo. Après le pseudo sera Sister autour de moi rien ne repousse.
Marsel_X

Sister of Night 06/07/2006 00:51

Tss, ouaip je suis djeun (encore un peu) et c'est pas pour autant que je dois tolérer la connerie de certains. Pour ma part, ce sentiment d'exaspération n'est pas nouveau. Et depuis un bon paquet d'années, si je pouvais satteliser les abrutis, y'aurait plus de problème de surpopulation.
C'est pas les idées qui manquent pour mettre hors d'état de nuire ceux qui pourrissent la vie des autres. Le seul problème est que les moyens à disposition ne sont pas forcément très légaux ou alors ils ont un caractère absolument radical. L'agent orange n'est pas très facile à manipuler, je préfère les frappes chirurgicales. Si vous n'y voyez pas d'inconvénient.
Sister "arme de destruction massive"  
(voilà, avec une mention pareille, je suis fichée aux States, ils vont bien rigoler s'ils font une enquête sur moi, même sous la torture ils n'auront pas mes secrets de cuisine, peuvent se brosser les amerloques).

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs