Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 01:29

 

Il y a une semaine tout rond, je revenais d’un coin de paradis (non, ne pensez pas à cette barre chocolatée fourrée coco, bande de goinfres) et à l’arrivée, ce n’est pas le décalage horaire qui fut le plus difficile à supporter, mais bien le dur retour à la réalité de la banlieue (sa pollution, son insécurité, son bruit, sa crasse et sa population d’abrutis). Enfin bon, bref, il paraît qu’il ne faut pas être mélancolique, qu’on doit continuer à avancer, donc me revoici.

 

Oui, pendant une bonne dizaine de jours, j’ai visité, arpenté, découvert et surtout très largement apprécié l’Ecosse.

On m’avait dit : « toi qui connais un peu l’Irlande, tu verras c’est encore plus beau, plus sauvage ». Hé oui, je confirme, je revendique, je scande : l’Ecosse est un pays merveilleux, bien au-delà de mes espérances, une destination de rêve !


Dunnottar Castle - West coast of Scotland

 

Evidemment, si vous êtes adeptes des clubs vacances pieds dans l’eau et des « opérations toasts » sur la plage (grillé recto-verso), il faut passer votre chemin, mais sinon, c’est sublime, un pays idéal pour les randonnées natures, la découverte de la lande, des « glens » (vallées), des « munros » (sommet à plus de 3000 pieds), des châteaux et des « lochs » bien sûr !

 

Pas de mauvaise blague sur la météo, le temps était plus ensoleillé et plus doux qu’à Paris alors aucun sarcasme ne sera permis en la matière. Et puis au moins c’est écolo d’avoir un arrosage automatique d’eau de pluie pour irriguer sans effort le gazon si vert des golfs, les champs si nourrissants pour les moutons et conserver la fraîcheur intacte des fleurs, des parcs et jardins. Nan, vraiment, c’est bien foutu. On a pu le constater, y’a toujours un petit nuage, même minuscule, qui assure la permanence et l’astreinte dans le ciel bleu, afin de prévenir les copains cumulus en cas de risque de canicule imminente (soit 14,5°C durant plus de 48 heures).

 

Histoire de ne pas me substituer à un guide touristique que vous pourriez trouver chez tous les bons dealers de culture, je vais donc entreprendre de vous raconter par le petit bout de la lorgnette, le mode de vie, les étranges habitudes et les amusantes incongruités de ce pays chaleureux et authentique.

Prêts pour le voyage au pays des kilts, du haggis et de Nessie ? Alors revenez vite ici pour le prochain épisode.

 

Sister « Céad míle fáilte »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

monsieur plus 06/04/2009 09:05

Chère Sister, je crois qu'il n'est point besoin de partager le lien url en question. D'abord parce qu'il a commenté juste au-dessus et ensuite parce que j'ai cru comprendre (en lisant entre les lignes) que tu le connais mieux que moi.

Sister of Night 14/05/2009 02:09


Hu hu ^^ bah c'est pas grave. Merci quand même.


Mortecouille 02/04/2009 01:18

Les Blogs écossais sont comme les blogs normands en cette saison...Enfin j'dis ca d'dis rien :)

Sister of Night 05/04/2009 23:35



Je connais un blog normand qui vient de fêter son (triste) anniversaire d'un an d'hibernation. C'est beaucoup quand même et dommage surtout.



Bojemoï 29/03/2009 23:05

Je me souviens des vaches poilues, des "cattle-grid" (je comprenais pas le mot), des passing places sur la route de Torsoe, de la cornemuse à John O'Groats, de la lumière sur l'île de skye, des forêts surprenantes, etc.Je vais prendre du plaisir à te lire.Je coirs même être passé à l'endroit en photo (bord de route, au nord ouest, après avoir traversé un champ plein de vaches poilues).Bon alors, la lesson two ?

Sister of Night 06/04/2009 00:57



Hé oui, les "cattle grid" sont ces sortes de tubes de métal qu'ils mettent au sol, à l'entrée de leurs propriété pour éviter que les bestiaux ne viennent squatter
leurs terres et leurs jardins. On est jamais à l'abris de voir débarquer des moutons et des cerfs dans les plates bandes, d'où l'intérêt de la chose. Enfin, quand on voit l'immensité des
paysages, bien peu de terrains sont clôturés totalement.

Je vais tenter de dépeindre un peu les spécificités du pays et de leurs mode de vie, sans prétention, juste le fruit de mon observation, une confrontation des cultures et des sensibilités.

Bientôt la "lesson three"...



pouf pouf ou un poney, je sais plus 27/03/2009 01:18

ouaiiiiiiiiis!! le pays des hommes en jupe!!..et des pubs où le whisky est plus que pas cher!

Sister of Night 06/04/2009 01:00


Et il est tellement bon leur whisky ! Hum, un pur régal.


monsieur plus 26/03/2009 08:50

Super !Une visite guidée de l'écosse.J'avais bien un blog dans mes favoris qui organisait de temps à autre des visites de ce beau pays, mais il semble qu'il ait cessé de publier.A ce propos, pourquoi avoir choisi cette destination en cette belle fin d'hiver ?

Sister of Night 06/04/2009 01:08



Oh le retour de Monsieur Plus ! Quel honneur !

Il faut nous donner l'URL de ce fameux blog, je suis sûre que cela intéressera nos fidèles lecteurs.

Pourquoi l'Ecosse ? Déjà parce que c'est LA destination que je rêvais de visiter depuis un sacré paquet d'années et parce qu'un heureux concours de circonstance m'en a donné l'occasion. Surtout
par l'incroyable hospitalité d'un ami (plus plus plus) que je ne citerai pas ici pour ne pas le mettre mal à l'aise, mais à qui je dois en grande partie l'incroyable qualité de mon séjour. Je le
bise très affectueusement, parce qu'il le vaut bien.

Je conseille à tous d'aller visiter ce pays merveilleux et dont les richesses historiques et culturelles sont vraiment à découvrir.



A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs