Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2006 4 01 /06 /juin /2006 01:39

 

Deux poids, deux mesures
 
Juste un mot, presque en sourdine, comme l’écho qui est fait actuellement concernant le séisme dans l’île de Java.
Plus de 5.800 morts, près de 23.000 blessés, 200.000 sans abris et pourtant aujourd’hui dans les médias, on parlait bien plus du match de foot de ce soir.
 
Cela me choque, me révolte, m’insupporte.
 
Rappelons-nous un instant que pour les 2.726 victimes des attentats du 11 septembre 2001 :
-        des milliers d’heures d’antenne (radio, TV) avaient été mobilisées
-         des dizaines de livres ont été écrits sur le sujet
-        des milliards de personnes ont été sensibilisés par tous les moyens possibles et imaginables
-         des concerts ont été organisés partout
-         des films commémoratifs ont été tournés
-         une guerre a même été déclenchée.
 
Pas un pays sur la planète n’a échappé au phénomène médiatique d’une ampleur encore jamais atteinte avant le drame.
Je ne conteste pas que cela fut d’une violence inouïe et la douleur des familles nous a tous émus. Il était normal qu’on en parle, qu’on en cherche les causes.
 
Mais cette fois, un phénomène naturel ne génère pas la colère des foules, elle cristallise juste leur impuissance.
N’empêche qu’aujourd’hui, sur un petit territoire du bout du monde, il y a deux fois plus de cadavres et des dizaines de milliers de personnes plongées dans la misère et la souffrance.
 
Combien d’américains sauraient situer l’Indonésie sur la carte du globe ?
Peu, trop peu. Parce qu’ils ne sont pas les banquiers du monde, qu’ils ne vivent pas dans une mégalopole, qu’ils n’ont pas les puissantes images des occidentaux, alors ils mourront seuls, oubliés du reste du monde.
On ne doit pas en faire une compétition mais l'écart de traitement est monstrueux.
 
Voilà, ici on est contents parce que la France vient de gagner 2-0 grâce à un ballon et quelques superstars très grassement payées pour taper dedans.
Du pain et des jeux disaient les romains.
 
Moi c’est le score de 6,3 (sur l'échelle de notre indifférence) que je retiens…
Sister "like a candle in the wind"

Partager cet article

Repost 0
Published by Sister of Night - dans Sur le grill : coups de gueule
commenter cet article

commentaires

jm 26/06/2006 02:06

Qui regarde ou lit encore les médias ?
La seule chose que l'on peut faire c'est voter, et c'est déjà pas mal !
A+
JM

Sister of Night 28/06/2006 02:24

Oui, on a le droit de dire non ! Quand pourtant on nous bourre le mou concernant le risque et l'irresponsabilité inqualifiable à "mal" voter. Propaganda !

Jimmy 03/06/2006 21:47

Entièrement d'accord, mais qu'y pouvons nous ?

Sister of Night 03/06/2006 23:56

Nous n'y pouvons pas grand-chose mais se taire risque de d'envenimer les choses. N'oublions pas que nous avons de la chance de vivre dans un pays où l'on peut encore parler sans finir au cachot ou abattu sur le champs, même si le pouvoir s'arrange pour organiser la propagande à son avantage...
Le pouvoir des internautes grandi chaque jour, c'est le seul contre-pouvoir qui permettra de mettre en lumière certaines pratiques scandaleuses.

AnT, de chez Smith en face 01/06/2006 22:52

D'un aut' côté, faut pas s'monter l'bourrichon en sauce trop fort non plus : ce ne sont que des javanavais, hein ...

Sister of Night 02/06/2006 00:51

Par contre, je pourrais monter le berrichon s'il était consentant... Ah, juste un détail, je n'en connais pas ! Tant pis, j'opterai pour un sarthois élevé au grand air des 24 heures.
En plus, j'ai jamais réussi à parler le javanais, même sous la torture ou l'emprise de substances que la morale réprouve mais que le Trésor Public gorge de taxes pour se donner bonne conscience.
Pourtant, la pratique des langues ne me laisse pas indifférente...

Shadowsoul Zéphyra 01/06/2006 20:55

Il y a tant de choses dont on peut se révolter en ce qui concerne le comportement de l'espèce humaine...  On pourrait passer une vie à le faire, on trouverait toujours encore quelque chose dont  être outré. La cruauté gratuite de certains est notamment quelque chose de très riche en atrocités indéfendables de toutes sortes.Et rien ne bougera pour autant. Mais est-il vain pour autant de se révolter, même si ça ne sert à rien, même si on sait pertinemment qu'on ne sera pas entendu, ou du moins pas écouté? Je ne suis pas loin de le croire, j'ai d'ailleurs presque cesser de m'indigner devant les bassesses de ma propre espèce, ça me cause beaucoup de tracas pour quelque chose à quoi je ne peux rien, ça me donne juste envie de cesser d'y appartenir... Mais à la réflexion c'est peut être lâche de détourner ainsi la tête...

Sister of Night 02/06/2006 00:45

Je n'ai pas la prétention de dresser un état exhaustif de toutes les horreurs dispersées au quatre coins du monde ou à nos portes. Mais à ce moment, la coupe débordait et je suis venue en déverser le trop plein sur un article car l'injustice flagrante me déverrouille facilement le neurone de l'agressivité.
Regarder les choses en face, c'est déjà admettre qu'elles existent et cela peut faire germer l'idée de vouloir y mettre un terme. Tous les grands projets ont commencé par de petites réflexions.
Apporter ma pierre à l'édifice est au moins la preuve que j'ouvre les yeux sur le monde qui m'entoure.

zeedy 01/06/2006 19:15

salut l'indifférence dont tu parles, la différence de traitement des problèmes humains est une chose que je n'accepte pas autant que toi, une autre idée m'a conduit sur ton blog, mais je tombe sur une vision que je partage.
le tapage autour du 11 septembre, du tsunami et le silence devant le séïsme du pakistan, ou l'indiffrénce face aux K.O palestinienes et somaliens,
L'urgence devant la grippe aviaire alors que des sérials killer comme le sida, le palu, la tubrculose abattent des vies sur fond d'impuissance de gens miséreux.

bonne continuation

d'ailleurs je vais publier ce texte sur mon blog: zeedy80.boosterblog.com

Sister of Night 02/06/2006 00:26

Par curiosité, j'aimerais bien savoir ce qui t'a amené chez moi ? Si ce n'est pas indiscret, bien sûr.
Merci pour la continuation.
Hum, pour la publication de mon texte sur ton blog, je tolère que tu mettes un lien mais je ne veux pas qu'il soit fait un "copier-coller" intégral du texte. Je tiens à garder la maternité (bah oui, je ne suis pas équipée pour la paternité) de mon oeuvre si modeste soit-elle. J'ai mes principes.

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs