Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2006 1 22 /05 /mai /2006 00:27
Finlande : 292 points / France : 5 (la honte). Ah oui, j’ai bien rigolé en regardant les résultats de cette vénérable institution (enfin, n’exagérons rien) que représente le concours de l’Eurovision. Quelle poilade en voyant que l’audace et le politiquement incorrect avait enfin marqué des points (c’est le cas de le dire) face à la chansonnette creuse et insipide interprétée par la gentille inconnue à la tenue virginale qui ne montrait pas la moindre cuisse tentatrice, contrairement à ses rivales qui ne se sont pas privées d’attirer l’œil à défaut de l’oreille.

Regardez comme ils ont l'air heureux ! La chorale, une thérapie à la portée de tous.

Pourquoi regarder l’Eurovision ? Mais pour le kitsch de la compétition, pour les tenues bizarres des participants, pour se régaler avec des paroles souvent braillées et à la limite de la niaiserie (love you forever, together in love, under sunshine, my baby, oh yeah) le tout chanté un peu faux, histoire de prouver qu’il n’y a pas que des Céline Dion en puissance.
Le mieux étant d’être entouré d’amis lors du visionnage en direct, comme ça chacun y met son grain de sel et on passe rapidement au 2ème degré (au moins) pour se moquer gentiment des pseudo « boys band » ou aguicheuses court vêtues reconverties en chanteuses.
D’ailleurs, je regrette sincèrement que les pays ne chantent plus forcément dans leur langue maternelle, cela donnait un exotisme qui manque franchement, maintenant que la mondialisation est passée par là.
 
Encore une fois, la France n’a rien compris et n’a pas joué le jeu.
La recette de la défaite :
-         pour les paroles, prenez un chanteur représentant une minorité visible (ayant beaucoup souffert) tant qu’à faire (oui, on a beau dire, il est important de faire populaire et à la fois de donner l’exemple). La chanson est sans relief pour ne pas dire naze, la mélodie creuse => intéressant
-         pour l’interprète, une jeune fille sympathique, provinciale (ce n’est pas un gros mot, juste un état de fait), dûment agréée par le grand manitou de la chanson populaire française, j’ai nommé Pascal Sevran => triste
-         pour les décors, ils ne sont pas de Roger Hart, ni les costumes de Donald Cardwell. Par contre, elle était bien jolie quand même, tout est lisse comme il faut, pas un pli ou une mèche qui dépasse, digne du bal de la Rose => coincé
-         pour la chorégraphie, je pense que Kamel Ouali et Bruno Vandelli devaient être souffrants ou trop chers. Du coup elle était aussi mobile et expressive (scéniquement) que son mentor (mentionné plus haut) => statique
 
Le cocktail obtenu donne furieusement envie de sombrer dans les bras de Morphée illico, on baille à tout va au lieu de se laisser entraîner par la mélodie car le mélange est d’une platitude absolue.
 
Face à cela, les Finlandais sont excentriques, provocants, déguisés. Leur créneau : le hard rock. Ils font le spectacle, crient fort et bousculent les codes habituels. Résultat, ils insufflent un air de nouveauté qui plait. Tous les pays seront unanimes pour leur sacre et accordent généreusement les points en laissant (loin) derrière les autres participants qui ne remettrons pas en cause leur très large victoire. Les « monstres » n’auront pas été inquiétés lors du palmarès. 
Ils sont mignons tout plein. Venez donc faire un gros poutou à Drucker pour lui apprendre le savoir vivre.
Au fur et à mesure que leur victoire devient incontestable, Messieurs Michel Drucker et Claudy Siar n’ont cessé de critiquer le groupe porté aux nues par tous les pays votants. Leur chauvinisme exacerbé commence à me donner la nausée. Ils semblent oublier au passage que la France aussi va accorder 8 points au groupe qu’ils sont en train de descendre en flammes.
Comme le veut la tradition, les vainqueurs, après l’annonce de leur sacre, auront le droit de rechanter le titre qui aura fait leur gloire d’un soir. Et là notre duo de commentateurs va avoir l’outrecuidance de débiter des conneries au kilomètre pendant toute la chanson, pas moyen d’entendre une note sans que le son ne soit couvert par les hauts cris d’horreur de Drucker qui n’en fini pas de nous vomir ses reproches, sa déception, son malaise et finalement sa haine face au verdict. Le sale mauvais joueur se lâche à balancer toutes les critiques possibles. Lui qui caresse toujours ses invités dans le sens du poil d’habitude, le voilà bien remonté. Pas facile de se plier au verdict ?
 
Encore une fois, le peuple a voté mais la France bien pensante – incarné ici par notre indéboulonnable squatteur du PAF – s’offusque du résultat. Ca alors ?!? Ca ne vous rappelle rien ? Mais oui, pas d’hésitation, on dirait trait pour trait la sentence que fut le résultat du référendum pour l’Europe. On nous aura assez reproché d’avoir été de mauvais citoyens en ne votant pas ce « oui » qu’on nous avait imposé à grand renfort de propagande. Cela alors ! Le peuple aurait donc une opinion propre ? Ah oui, le temps de cerveau disponible n’a pas dû être suffisant et la grande lessive neuronale que nous a imposé les « spin doctors » n’a pas encore totalement rincé notre liberté de penser. Mince, la lobotomie intégrale n’est pas encore au point. Va falloir en rajouter une couche à la prochaine élection.
 
« Il était temps »… disait-elle. Oui, il était temps que nous ayons un peu la pudeur de ne pas la ramener sur le choix des citoyens européens. Un vote est un vote et c’est le jeu de la démocratie que d’en accepter le résultat. N’en déplaise à nos intolérants commentateurs qui eux, nous étaient imposés !
Circulez y’a rien à voir.
 
Sister « l’audace vaincra »

Partager cet article

Repost 0
Published by Sister of Night - dans Sur le grill : coups de gueule
commenter cet article

commentaires

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs