Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2006 3 22 /11 /novembre /2006 00:48

 .

 

L’autre matin, il faisait très doux pour la saison (réchauffement climatique ?) alors, ni une, ni deux, opération « gambettes en liberté ». J’enfile une petite jupe noire et les bas nylon assortis puis cours attraper un Transilien passant par là. La version « inox » se pointe, je monte et d’un coup, l’effet est saisissant, il fait une chaleur à crever là-dedans ! Tellement d’ailleurs, que les gens – d’ordinaire si frileux – ont entrouvert les fenêtres.

 

Je m’assieds et attrape mon bouquin machinalement.

 

 

Ce logo est équivalent à celui du symbole nucléaire, il indique qu'une menace permanente plane...

 

 

 

Au bout de quelques instants je ressens une intense chaleur dans les mollets. Mais oui, je suis bel et bien assise sur un radiateur bouillant planqué sous mon siège ! C’est intenable, la source calorifère est littéralement en train de me griller les jambonneaux !

.

 

Ce sont de grands malades à la SNCF, des mabouls ! Il fait 14 degrés et ils nous mettent à feu vif comme si la Sibérie avait investie l'Ile-de-France. Quand ils ne peuvent pas nous priver de notre moyen de transport par des grèves, ils tentent de nous faire subir le supplice de la rôtissoire.

.

 

Heureusement que je ne suis pas sujette aux jambes lourdes sinon elles seraient déjà transformées en poteaux télégraphiques (cela existe-t-il encore ce truc en fait ?).

Bon, d’accord, je ne suis pas une sainte, mais de là à me faire goûter à l’enfer dans une rame de transport en commun, voilà qui n’est pas banal. Il me faut fuir de cette touffeur sinon je sens que mon accessoire séduction va totalement fondre sur mes guibolles.

.

 

Le costard-cravate en face de moi a tout compris, lui est à l’abri, dans son complet en laine mélangé presque « ignifugé ».

.

 

Finalement je me lève et avance d’un pas décidé pour me poster près de la porte, là au moins, il y aura de l’air frais et aucune menace de cuisson au grill pour mes petites pattes de fille.

 

 

Pff, payer près de 100 euros par mois pour attendre des trains qui n'arrivent pas ou voyager debout dans une fournaise, faut vraiment le vouloir !

 

 

 

 

 

Sister « mode mijotage »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

joline-103 idées 24/11/2006 08:48

jupette et bas nylon ??? c'est torride chez toi ..
ps: se souvenir que lors des canicules précédentes la clim des trains ne marchait plus au delà de 35 °, pas prévu !
Joline la maline

Sister of Night 24/11/2006 23:13

Ouaip, ici c'est chaud bouillant, des photos de moi totalement nue qui traînent un peu partout comme de vieilles chaussettes sales. Y'a du sexe à chaque page (ou presque), mais le plus souvent, ce n'est que suggéré... histoire de faire baver un peu les mâles qui passent. Allumer... le feu !
L'autre jour, j'ai "branché" un admirateur non anonyme en lui envoyant en direct une photo de la succulente mousse choco que je venais de faire. Je peux t'assurer qu'il tirait une langue de six pieds de long derrière son écran. Chaud bouillant, j't'assure !
Sister "Clara n'a qu'à bien se tenir"

Juke box man 23/11/2006 19:10

Par association d'idée, cette histoire de bas-nylon me renvoie à la chanson qu'interprète Claire dans la dernière saison de Six Feet Under ..... une sorte d'ode anti-collant, à mourir de rire.

Sister of Night 24/11/2006 23:09

Salut Juke box man, je serais ravie de découvrir ce titre, si tu veux m'en faire un lien en commentaire ou par mail. Je fais partie de ces extraterrestes qui n'ont pas vu la série (juste entendu parler)... :-[
Sister "curieuse de tout"

jc de choc 23/11/2006 18:05

faute de bon transport vous trouverez dans nos véhicules le sauna
et gratos en plus .........vive les transports en commun

Sister of Night 24/11/2006 23:07

J'ai pas vu les serviettes et les banquettes en bois, c'est ce qui m'a induit en erreur.
Sister "sweat but still sweet"

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs