Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2006 2 16 /05 /mai /2006 00:55

Avant propos, mise au point, précision, préambule, bla bla.

Cet article n’est en rien une attaque envers la communauté porcine pour laquelle je n’éprouve aucune animosité, bien au contraire, car comme chez l’homme...

Mon ex' en maillot (euh non, sans maillot !)

tout y est bon. Ne partons pas fâchés, restons copains… comme cochons !
N’y voyez également aucune attaque personnelle contre ce site, ma foi de fort belle facture et dont la plume de l’auteur n’est pas piquée des vers.
Nous ne traiterons donc ici que des mœurs étranges de nos amis palmipèdes dont j’apprécie tellement les pitites papattes longuement mitonnées jusqu’à les confire, les magrets dodus, les gésiers et… et… et voilà que je bave sur mon clavier comme une pauv’ affamée ! Ah c’est malin, c’est tout mouillé maintenant. Bon, poursuivons.
 
Trêve de considérations gastronomiques, le sujet dont je veux vous entretenir ici est grave et malheureusement fort méconnu. Oui mesdames et messieurs, je pèse mes mots, la gent palmipède n’est vraiment pas fréquentable et je vous demanderai d’éloigner les enfants, les personnes sensibles, les vioques (qui devraient être couchées ou en train de regarder Derrick, ce qui revient au même vous en conviendrez comme moi). N’oubliez pas d’écarter aussi le femmes enceintes, d’une part parce que cela leur fait une bonne préparation à l’accouchement et d’autre part parce qu’il est bien connu qu’elles n’ont droit à rien, il n’est donc pas question de déroger aux règles (choses qu’elles ont perdues aussi mais c’est temporaire).
 
Mais pourquoi - me demanderez-vous - m’intéresser ainsi à ces bestiaux dont le Q.I. n’est pas éloigné de celui de la poule, sa cousine qui ne sait toujours rien foutre avec ses couteaux, ni avec d’autres couverts non plus d’ailleurs. Elle, son truc c’est la couvée, y’a dû y avoir confusion dans la retranscription ou une coquille quelque part, ce qui s’explique pour les cot-cot. Oui, on dit « coquille » et non « y’a une couille dans l’potage » ce qui est beaucoup moins distingué et pourtant tout aussi parlant, bien qu’il soit assez peu probable de trouver la moindre trace de testicule dans un bouillon, même chez les meilleurs traiteurs. A moins que le cuisinier ne manque d’hygiène d’où le « bouillon de culture ».
 
Non, je vous assure, le canard n’est pas un modèle de savoir-vivre et de courtoisie. N’en déplaise à certains salisseurs de mémoire ! Euh oui, cela n’a rien à voir avec la choucroute mais je voulais le placer celui-là alors je ne me prive de rien parce qu’ici c’est chez moi et j’y fais ce que je veux, ouais d’abord !
 
Donc il me faut vous entretenir des pratiques peu recommandables de cet animal pourtant si familier.
Hé oui, vous ne vous en doutez même pas, mais il est impressionnant de voir qu’il n’y a pas plus pervers qu’un canard. D’accord je ne suis pas ornithologue mais je vous assure, pour les avoir observé pendant des années (si, si, sans rigoler, d’ailleurs j’ai des preuves, c'était des pékinois j'vous f'rai dire !).
Il faut savoir que le canard est un obsédé sexuel, il saute sur tout ce qui bouge, ne pense qu’à ça et peut s’attaquer à ses congénères plusieurs fois par jour (ce qui n’est pas forcément un inconvénient de prime abord). Le problème est qu’il n’a pas forcément de femelle dans son enclos alors il se tape tout ce qui lui tombe sous la patte (palmée). Il peut sans distinction aboutir à des extrêmes et se livrer à des actes de pédophilie, d’inceste ou gérontophilie et s’adonner à toutes les acrobaties possibles et imaginables. Il en arrive même à noyer sa/son partenaire car pour s’accoupler, je ne vais pas vous faire un dessin mais il doit s’accrocher en pinçant le cou de l’autre. Au mieux il va donc arracher quelques plumes de la tête mais au pire, il va maintenir celle-ci sous l’eau et commettre ainsi un acte barbare autant qu’égoïste. Il a eu son plaisir, tant pis pour la/le partenaire qui aura fait les frais de ses assauts répétés.
Tenez-vous le pour dit, cet animal est dangereux, il peut tuer toute sa famille juste pour tirer son coup. Ca fout la trouille !
 
Maintenant, la prochaine fois que vous mangerez du canard, vous pourrez y aller de bon cœur en vous disant qu’en dégustant celui-là, vous aurez vengé la vie de plusieurs autres qui se seront fait massacrés pour assouvir les assauts d’un obsédé diabolique.
 
Terminons sur une note d’humour, la blague du jour :
Et pourquoi les castors ont la queue plate ? Parce qu’ils se font sucer par des canards.
 
Sister « nan pas la tête ! »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Canard 29/05/2006 18:30

J'ai failli protester pendant un instant! mais non, finalement, il s'agit d'admettre que cet article est assez juste! J'ajouterais que même mort, la famille reste la famille! on a des principes quand même...Je reviendrais, tiens... En attendant, je vais faire le festival de canes (il s'agit de ne pas décevoir une si belle réputation...)

Sister of Night 02/06/2006 00:09

Cher Canard, méfie-toi du Festival de Can(n)es, on y croise surtout des dindes, des morues et quelques thons. Ca sent même la moule pas fraîche quand Régine est dans les parages. Beuk, excuse-moi, je ne vais pas finir ce com', j'ai déjà la nausée.
Tu es le bienvenu ici. Je te bise sur les magrets, comme il se doigt (euh non doit).
Si tu es très sage, un jour je publierai ici les photos de Bouton, Pression, Youlette, Raoul et Mariette, mes pékinois de l'époque, désormais six pieds sous terre ou dans le ventre d'un renard de passage. R.I.P.

Jimmy 17/05/2006 01:49

Quand le canarade aura trébuché sur ces mots, on pourra dire : Quand cane le Canard, enquête de Magret !Pour les moeurs privées des canards, il y a un article intéressant chez la grande Loulou qui fait mention d'une étude qui devrait te passionner. Quant aux moeurs des cochons : -L'orgasme d'un cochon dure 30 minutes - dans ma prochaine vie, je veux être un cochon. -Les humains et les dauphins sont les seules espèces animales à avoir des relations sexuelles pour le plaisir - Non, le cochon est si con que ça ?

Sister of Night 22/05/2006 01:27

Merci pour le lien, j'irai voir si cela corrobore bien mes dires.
Concernant le cochon, n'oublions pas que cet animal est celui qui nous ressemble le plus (pour pas mal de choses) et il est notre futur espoir pour les greffes d'organes.
Un orgasme de 30 minutes ?!?! Non, une relation sexuelle complète oui, mais pas l'orgasme seulement ! 1/2 heure à planer !!! Je ne verrai plus les cochons du même oeil...

AnT, de chez Smith en face 16/05/2006 10:03

Otez-moi d'un doute ...

La femelle du canard, c'est la conne ou la cane ?

Sister of Night 16/05/2006 11:00

Hum, hum, je vous trouve bien désobligeant avec cette pauvre femelle captive. Vous croyez qu'elle a la faculté de prendre sa bagnole et de se sauver au centre commercial pour une petite séance de shopping salvateur ? Que néni mon ami. Un peu de compassion pour cette bestiole sans défense et aux capacités intellectuelles plus que limitées.
Sister "mais que font les chiennes de garde ?"

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs