Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 23:57

Il y a quelques jours, j'ai chargé l'appli "Tinder" qui permet de voir, dans un périmètre et une tranche d'âge définis par nos soins, quelles sont les personnes des alentours (homme ou femme selon le choix) qui pourraient avoir des points communs avec soi. En clair, ça va chercher des infos dans Facebook pour mentionner votre paragraphe "à propos de vous", indiquer les centres d'intérêt en commun et le prénom (ou pseudo) avec une ou plusieurs photos (parfois aucune).  

Ensuite, libre à nous de cliquer sur "no" ou "like" sur chaque profil qui s'affiche.

Si l'autre personne a aussi "liké" notre profil, ça nous ouvre une boîte de dialogue et on peut échanger des messages.

Le principe est tout bête et ça fonctionne bien.

 

Aujourd'hui apparaît un profil très sympa dont je trouve les photos très belles (en noir et blanc, vraiment esthétiques) et comme l'ingénieux internaute avait mentionné son site, par curiosité, je vais y jeter un œil. En effet, c'est bien un photographe, mais pas que. Il est réalisateur aussi. Par chance, il a mis en ligne des vidéos et là, je les trouve juste sublimes ! Surtout un court métrage, très poétique et qui donne une vraie leçon de vie.

N'écoutant que mon courage, je vois qu'il y a moyen de lui laisser un message dans l'onglet "contact" de ses pages. Je rédige donc quelques mots pour lui exprimer mon sentiment très positif sur son œuvre et cette belle humanité qui se dégage du petit film.

Oh surprise ! Quelques heures plus tard, il m'a répondu ! Je suis tout autant étonnée que ravie, ça paraît si improbable. Je lui envoie un mail en retour.

 

D'autres heures passent et j'ai l'étrange sensation de quelque chose de familier, enfin non, pas tant que ça, juste un truc qui m'interpelle dans son patronyme pourtant peu répandu... Ca me trotte dans la tête, je ne sais pas trop. Mon petit disque dur interne mouline dans sa matière grise. Rien ne vient. Je passe à autre chose.

 

Puis d'un coup, oui, la révélation ! Je sors de mon sac le bouquin que j'ai commencé depuis peu et bingo ! C'est bien le même nom, mais pas le même prénom. Peut-être de sa famille... ou pas. Aucune idée.

 

Quelle était la probabilité pour que les événements se combinent ainsi ? Quasi nulle... et pourtant !

Il y avait tellement de paramètres qui se sont imbriqués parfaitement, je suis impressionnée.

J'ai des centaines de livres en attente, j'avais longuement hésité, puis pris celui-là parce qu'il s'appelle "Oser" et que ça me parlait en cette période de bouleversements.

 

Just-an-advice.

 

Maintenant, je ne sais pas de quoi demain sera fait, mais juste pour le fun, j'aimerais bien que la magie continue à opérer car ces enchaînements incroyables me fascinent et sont comme le fil d'une pelote qu'on a envie de continuer à dérouler ou comme un roman passionnant dans lequel on est plongé si intensément qu'on le dévore toute la nuit.

 

 

 

Sister of night "comme une étincelle"

 

Chronique 22012014 Chronique 22012014

Partager cet article

Repost 0

commentaires

A méditer... ou pas

"L’amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font.
À partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire"

Pierre DESPROGES

Vous Cherchez ?

Amuse-bouche

Quelques pensées en vrac, des chroniques sur le vif, un soupçon d'actualité, le tout saupoudré de bonne humeur (autant que possible) pour espérer susciter l'intérêt ou la curiosité. Chose rarissime sur le Net : mon site est garanti 100% sans pub ! Mais oui, vous ne rêvez pas, c'est dingue n'est-ce pas ?

En Conserve

Libre pensée

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe."

Gustave Flaubert

 

 

Locations of visitors to this page  

 

 

Ne soyez pas timide(s) comme ça, balancez une connerie, un bon mot, exprimez-vous, cet espace est le vôtre. Profitez-en, y'a même pas besoin d'une carte de membre (actif ou endormi).


"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas." (dicton amérindien)

Le site ci-dessous étant d'une qualité rare, parfaitement documenté de connaissances très pointues, vous ne trouverez jamais mieux et c'est avec une grande fierté que j'en fais la promotion. De tels talents méritent un coup de pouce et un soutien solide. 

Cliquez ici

Primeurs